Château de Miromesnil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Miromesnil
Image illustrative de l'article Château de Miromesnil
Période ou style Style Henri IV et Style Louis XIII
Type Château
Début construction 1590
Fin construction 1600
Propriétaire actuel Jean-Christophe et Nathalie Romatet
Destination actuelle Chambre d'hôtes, gîte
Protection  Inscrit MH (1945)
Logo monument historique Classé MH (1957)
Site web http://www.chateaumiromesnil.com
Coordonnées 49° 51′ 40″ Nord 1° 04′ 56″ Est / 49.8611, 1.08222[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Normandie
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Commune Tourville-sur-Arques

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Miromesnil

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Château de Miromesnil

Le château de Miromesnil est une demeure historique située sur la commune de Tourville-sur-Arques, dans la Seine-Maritime.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château-fort, propriété de la famille Dyel est détruit en 1589 lors de la bataille d'Arques[2].

L'actuel château est construit entre 1590 et 1600 environ. L'édifice d'origine comprend la partie centrale flanquée de deux clochetons, prolongé d'un rez-de-chaussée aux extrémités, dans le style Henri IV. Les façades sont modifiées en 1640, dans le style Louis XIII[2].

Le propriétaire dans la seconde moitié du XVIIIe siècle est Armand Thomas Hue de Miromesnil (1723-1796), troisième marquis de Miromesnil et garde des sceaux de France. Il y meurt en 1796. Sa bonté envers la population locale permet à la famille et au château de passer la Révolution sans encombre. Sa fille aînée, mariée à un avocat de Rouen hérite du château[2].

Les étages aux extrémités sont ajoutés au XIXe siècle[2].

Le château est successivement loué et vendu. Il est le lieu de naissance officiel de Guy de Maupassant qui y naquit le . Sa famille, qui loue les lieux à la baronne de Marescot, propriétaire des lieux, y réside jusqu'en 1853[2].

Il est racheté en 1938 par des neveux d'Eugène-Melchior de Vogüé. Le château est classé en 1942. En 1945, un incendie détruit la toiture. Le château est racheté en 2004 par Jean-Christophe et Nathalie Romatet, petits-enfants de Bertrand de Vogüé[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le château[modifier | modifier le code]

L'accès au château se fait par un pont de pierre qui surplombe les douves sèches[2].

Le château se compose d'un corps central de deux niveaux, flanqué de deux tourelles sur la face arrière. Il est prolongé sur des extrémités par un rez-de-chaussée puis deux pavillons à deux niveaux. La façade sud est dans le style Henri IV tandis que la façade nord suit le style Louis XIII[3].

Le dessus de la fenêtre centrale du second étage accueille les armes des Hue de Mirosmesnil : trois hures de sangliers surmontées d'une couronne de marquis[2].

Les jardins[modifier | modifier le code]

Les jardins, clos de murs de briques, sont dominés par un cèdre du Liban bicentenaire. Ils sont entourés d'une futaie de hêtres, caractéristique du pays de Caux. Fidèle au plan du XVIIIe siècle, la hêtraie est aujourd’hui classée et se compose d’environ 3000 hêtres[4].

Les jardins ont reçu le label « jardin remarquable ».

Le potager[modifier | modifier le code]

Le potager du XIIIe siècle est repensé en 1945[2].

La chapelle[modifier | modifier le code]

La chapelle

Dédiée à saint Antoine l'Ermite, elle est construite fin XVe siècle, début XVIe siècle en grès et silex. Elle abrite des statues polychromes et des vitraux du XVIe siècle. Elle a été desservie par les moines de l’abbaye de Fécamp jusqu’à la Révolution[5].

Classement[modifier | modifier le code]

Le château fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [6]. La chapelle du château, située sur la commune de Saint-Aubin-sur-Scie, fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]