Largny-sur-Automne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Aisne
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Aisne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Largny-sur-Automne
La Mairie et l'église
La Mairie et l'église
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Canton Villers-Cotterêts
Intercommunalité Villers-Cotterêts - Forêt de Retz
Maire
Mandat
Jean Saumont
2014-2020
Code postal 02600
Code commune 02410
Démographie
Population
municipale
256 hab. (2013)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 40″ Nord 3° 02′ 31″ Est / 49.2611111111, 3.04194444444
Altitude 124 m (min. : 67 m) (max. : 218 m)
Superficie 9,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Voir sur la carte administrative du Nord-Pas-de-Calais-Picardie
City locator 14.svg
Largny-sur-Automne

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Largny-sur-Automne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Largny-sur-Automne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Largny-sur-Automne

Largny-sur-Automne est une commune française, située dans le département de l'Aisne en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située à 68 kilomètres au nord-est de Paris, la commune est proche de Villers-Cotterêts et du Parc naturel régional Oise-Pays de France.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Largny-sur-Automne
Éméville Éméville Taillefontaine
Vauciennes Largny-sur-Automne Villers-Cotterêts
Vauciennes Vauciennes Villers-Cotterêts

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2003 Gérard Mariette    
2003 en cours
(au 12 mai 2014)
Jean Saumont DVD Employé
Réélu pour le mandat 2014-2020[1], [2]

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Largny-sur-Automne, cela correspond à 2006, 2011, etc[3]. Les autres dates de « recensements » (2008, etc.) sont des estimations.

En 2013, la commune comptait 256 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
213 297 301 284 389 363 375 390 369
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
354 364 363 314 320 323 324 347 327
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
304 333 360 328 345 353 362 327 325
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
316 288 319 250 244 259 244 239 231
2013 - - - - - - - -
256 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Quatre monuments sont classés au registre des Monuments historiques dans la commune :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • RAFFOLTE Lucienne Paule Victorine, née le 29 juin 1899 à Paris (11ème), a été maire de Largny-sur-Automne entre 1955 et 1977.

Fille d'un gardien de la paix (Charles) et d'une couturière, elle sera elle-même ouvrière. En 1931, Lucienne Raffolte était présidente de la section syndicale des syndicats féminins d’Angoulême (Charente). Elle était également déléguée de la section auprès de l’Union centrale des syndicats professionnels féminins de l’Abbaye (CFTC)[7]. Elle est décédée à l'âge de 81 ans à Soissons. L'école primaire de Largny porte son nom[8].

  • JOLLY René Georges, né le 5 juillet 1891 à Largny-sur-Automne, Auteur en Éditions Classiques, et notamment de la célèbre méthode de lecture

" En Riant" ainsi que de nombreux ouvrages scolaires publiés aux Éditions Nathan entre 1925 er1956 . Membre de la Société des Gens de Lettres, des Écrivains et Artistes Ardennais, Officier de l'Instruction Publique et Titulaire de Palmes Académiques. Il est décédé à Orléans le 16 Décembre 1973.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  2. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne,‎ (consulté le 4 août 2014)
  3. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 28 décembre 2011)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011, 2013.
  6. Site culture.gouv.fr
  7. « RAFFOLTE Lucienne - Maitron », sur maitron-en-ligne.univ-paris1.fr (consulté le 7 novembre 2015)
  8. « WebTV - Éduscol », sur eduscol.education.fr (consulté le 7 novembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]