Château de Poncé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Poncé
Image illustrative de l’article Château de Poncé
Vue sur la façade sud du château
Période ou style Renaissance
Type Château
Début construction XVIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle et XIXe siècle
Propriétaire initial Jean de Chambray
Destination initiale Résidence
Propriétaire actuel Guy de Malherbe, artiste-peintre, et Marie-Hélène de La Forest Divonne, galeriste
Protection Logo monument historique Classé MH (1928, Façades, toitures, escalier, colombier)

Logo monument historique Classé MH (1989, Terrasse)
 Inscrit MH (1996, Interieur, commun, potager)
Logo monument historique Classé MH (1999, Jardins)

Site web http://www.chateaudeponce.com
Coordonnées 47° 45′ 45″ nord, 0° 39′ 32″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Maine
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Commune Poncé-sur-le-Loir

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

(Voir situation sur carte : Sarthe)
Château de Poncé

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Poncé

Le château de Poncé est un château de style Renaissance construit vers 1542 et situé sur la commune de Poncé-sur-le-Loir. Il est en partie classé et inscrit au titre des monuments historiques[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Construit pour Jean de Chambray vers 1542, Poncé est resté dans la même famille jusqu'en 1895. Le labyrinthe de charmille datant de la Renaissance a été préservé. Un décor néogothique brique et pierre de plus de 30 m de haut est élevé en 1830 contre le coteau pour l'isoler du village.

À l'origine, deux hauts pavillons encadrent symétriquement la tour d'escalier. La pavillon Est, disparu au cours du XVIIIe siècle, a été remplacé en 1804 par un bâtiment sans caractère qui présente néanmoins l'avantage de suggérer les volumes d'origine du château.

L'intérêt majeur de Poncé est sans aucun doute son escalier sculpté datant de la construction du château et jamais retouché depuis. Sur 6 voûtes successives, les plafonds sont sculptés de près de 160 caissons tous différents au motifs végétaux, mythologiques, bibliques et héraldiques. La fantaisie, la finesse et la maîtrise de ces sculptures en fait indéniablement un des plus beaux escaliers renaissance de France.

La façade Nord est bordée d'une élégante galerie à l'italienne formant terrasse en sa partie supérieure.

L'imposant pigeonnier renfermant plus de 1800 boulins a conservé ses échelles tournantes.

Les communs, datant de 1775, complètent cet ensemble pittoresque.

Architecture[modifier | modifier le code]

Protections[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Les façades et les toitures, le grand escalier intérieur et le colombier du XVIIe siècle font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

La « Terrasse Caroline » fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Les intérieurs du château, le bâtiment des communs et le jardin potager font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Les jardins du château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Jardins[modifier | modifier le code]

Les jardins du château de Poncé sont surtout remarquables pour leur charmille dont le tracé remonte au XVIe siècle. Elle permet de se faire une idée des jardins primitifs beaucoup plus importants qui descendaient jusqu'au Loir. La charmille du château de Poncé est constituée de deux sections successives bordée d'un long « tunnel de verdure ». La première partie est composée de salles de verdure et agrémentée de petits bassins en eau. La seconde partie offre au visiteur un labyrinthe d'agrément au centre duquel se dresse un majestueux platane qui aurait été planté vers 1580. Une terrasse bordée de tilleuls surplombe les parterres et permet d'en apprécier le tracé régulier. Elle mène au jardin à l'italienne à l'arrière du château, dessiné dans les années 1930.

Ces jardins bénéficient du label Jardin remarquable, décerné par le ministère de la Culture et de la Communication[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Château de Poncé », notice no PA00109911, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. « Labyrinthe de charmille du château de Poncé-sur-le-Loir (5 ha) », sur parcsetjardins.fr, Comité des parcs et jardins de France (consulté le 14 octobre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :