Le projet « Communisme » lié à ce portail

Portail:Communisme

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Évaluation   Projet   Participer   Ressources   Discussions
Hammer and Sickle Red Star with Glow.png

Le terme de communisme désigne à l'origine une forme théorique de société sans classes et d'organisation sociale sans État, où la propriété privée serait abolie et les moyens de production mis en commun.

L'usage de ce terme change radicalement au XXe siècle, quand la révolution d'Octobre, en Russie, amène en 1917 au pouvoir les bolcheviks, tendance du Parti ouvrier social-démocrate de Russie dont Vladimir Oulianov, dit Lénine est le principal dirigeant et idéologue. Le choix de l'appellation communiste par les bolcheviks marque une scission à l'échelle internationale de la mouvance socialiste : dans les années qui suivent, les partisans des idées de Lénine s'alignent sur l'URSS, présentée comme l'avant-garde d'une future révolution mondiale. Après la Seconde Guerre mondiale, le communisme connaît une expansion à l'échelle internationale et arrive au pouvoir dans de nombreux pays. Durant la période de la Guerre froide, les relations internationales sont rythmées par l'opposition entre États communistes et non communistes. Jusqu'à la fin de la Guerre froide, un quart de l'humanité vit en régime communiste. Le système de gouvernement des pays communistes est marqué par la pratique du parti unique, mais des partis communistes participent également à la vie politique des pays démocratiques et la qualité de communiste demeure revendiquée par des courants minoritaires comme le trotskisme.

À la fin des années 1980, l'ensemble des régimes communistes européens s'effondrent. Pour autant, le communisme ne disparaît pas en tant que mouvance politique. Plusieurs États communistes existent encore sans que leur mode de gouvernement obéisse pour autant à un modèle unique et cohérent.

Ce portail compte actuellement 3 683 articles.

Concepts


Tendances et idéologies


Lumière sur


Zhou Enlai en 1946.

Zhou Enlai (chinois simplifié : 周恩来 ; chinois traditionnel : 周恩來 ; pinyin : Zhōu Ēnlái ; Wade : Chou En-lai) né le – mort le est le premier Premier ministre de la République populaire de Chine en poste à partir d'octobre 1949 jusqu'à sa mort, sous les ordres de Mao Zedong. Il a joué un rôle dans la consolidation du contrôle du pouvoir du Parti communiste chinois, a mis en place une politique étrangère et a développé l'économie de la République populaire de Chine.

En tant que diplomate habile et qualifié, Zhou Enlai est ministre des Affaires étrangères entre 1949 et 1958. Préconisant une coexistence pacifique avec l'Occident après l'impasse de la guerre de Corée, il participe aux Accords de Genève en 1954 et aide à orchestrer la visite de Richard Nixon en Chine en 1972. Il est à l'origine des politiques menées face aux crises diplomatiques avec les États-Unis, Taïwan, l'Union soviétique (après 1960), l'Inde et le Viêt Nam. Zhou Enlai est également connu pour être un soutien de longue date de Mao Zedong, en particulier en ce qui concerne la politique étrangère chinoise. Leurs personnalités opposées en ont fait une équipe efficace selon Henry Kissinger, le diplomate américain qui a beaucoup travaillé avec les deux hommes :

« Mao dominait tous les rassemblements ; Zhou s'en imprégnait. La passion de Mao s'efforçait d'écraser l'opposition ; l'intelligence de Zhou cherchait à la persuader ou la manipuler. Mao était sardonique ; Zhou perspicace. Mao se considérait comme un philosophe ; Zhou comme un administrateur ou un négociateur. Mao était avide d'accélérer l'histoire ; Zhou se contentait de l'exploiter. »

En grande partie grâce à son expertise, Zhou Enlai parvient à survivre aux purges des grands dirigeants durant la Révolution culturelle des années 1960. Ses tentatives de réduire les dommages des Gardes rouges et ses efforts pour protéger les autres de la colère de ces derniers l'ont rendu très populaire après les évènements. Alors que la santé de Mao commence à décliner en 1971 et 1972, Zhou et la Bande des Quatre mènent une lutte interne pour prendre la direction de la Chine. Mais la santé de Zhou Enlai est également défaillante et il meurt huit mois avant Mao Zedong, le 8 janvier 1976. L'effusion de chagrin du peuple à Pékin tourne à la colère envers la Bande des Quatre, menant au mouvement du 5-Avril. Bien que Hua Guofeng lui succède, c'est Deng Xiaoping, l'allié de Zhou Enlai, qui parvient à vaincre politiquement la Bande des Quatre et à prendre finalement la place de Mao Zedong en tant que chef suprême de la Chine en 1977.

Autres articles sélectionnés au sein du portail communisme

Acteurs


  • Personnalités :
Statues de Marx et Engels.
Statue de Lénine.
Portrait de Joseph Staline.
  • Mouvements et organisations :
Défilé lors du troisième Festival mondial de la jeunesse et des étudiants, organisé en RDA.
Délégation du Parti de la refondation communiste à la gay pride de Milan, en 2007.

Régimes


Armoiries de l'URSS.
Soixantième anniversaire de la République populaire de Chine.

Événements


17ème congrès du Parti communiste de l'Union soviétique, en 1974.
Fidel Castro en 1959.

Voir aussi


Autres portails.

Avertissement