Portail:Communisme

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Évaluation   Projet   Participer   Ressources   Discussions
Hammer and Sickle Red Star with Glow.png

Le terme de communisme désigne à l'origine une forme théorique de société sans classes et d'organisation sociale sans État, où la propriété privée serait abolie et les moyens de production mis en commun.

L'usage de ce terme change radicalement au XXe siècle, quand la révolution d'Octobre, en Russie, amène en 1917 au pouvoir les bolcheviks, tendance du Parti ouvrier social-démocrate de Russie dont Vladimir Oulianov, dit Lénine est le principal dirigeant et idéologue. Le choix de l'appellation communiste par les bolcheviks marque une scission à l'échelle internationale de la mouvance socialiste : dans les années qui suivent, les partisans des idées de Lénine s'alignent sur l'URSS, présentée comme l'avant-garde d'une future révolution mondiale. Après la Seconde Guerre mondiale, le communisme connaît une expansion à l'échelle internationale et arrive au pouvoir dans de nombreux pays. Durant la période de la Guerre froide, les relations internationales sont rythmées par l'opposition entre États communistes et non communistes. Jusqu'à la fin de la Guerre froide, un quart de l'humanité vit en régime communiste. Le système de gouvernement des pays communistes est marqué par la pratique du parti unique, mais des partis communistes participent également à la vie politique des pays démocratiques et la qualité de communiste demeure revendiquée par des courants minoritaires comme le trotskisme.

À la fin des années 1980, l'ensemble des régimes communistes européens s'effondrent. Pour autant, le communisme ne disparaît pas en tant que mouvance politique. Plusieurs États communistes existent encore sans que leur mode de gouvernement obéisse pour autant à un modèle unique et cohérent.

Ce portail compte actuellement 3 441 articles.

Concepts

Tendances et idéologies

Lumière sur

Flag of the Soviet Union (1923-1955).svg

L’URSS sous Staline est État souvent présenté comme l'un des principaux exemples de la notion de totalitarisme, modelé par un dirigeant qui disposait de la totalité des pouvoirs. L’avènement définitif de Joseph Staline, le secrétaire général du Parti communiste d'Union soviétique ou Gensek, entre 1927 et 1929, marque le lancement d’une transformation brutale et radicale de la société soviétique. En quelques années, le visage de l’URSS est profondément changé par la intégrale des terres agricoles et par l’industrialisation « à toute vapeur » agencée par les très ambitieux plans quinquennaux.

Cette politique payée de millions de victimes conduit à une chute notable du niveau de vie des citoyens et ouvre un long règne de terreur et de délation, marqué notamment par les Grandes Purges et par l’expansion considérable des camps de travail forcé du Goulag. Mais elle permet aussi à l’URSS de devenir, après sa victoire sur l’envahisseur nazi en 1945, la deuxième superpuissance mondiale. Toute la suite de son histoire, de la mort de Staline (1953) à la désintégration-faillite de 1991, consistera à gérer le lourd héritage de l’époque stalinienne.

Autres articles sélectionnés au sein du portail communisme

Acteurs

  • Personnalités :
Statues de Marx et Engels.
Statue de Lénine.
Portrait de Joseph Staline.
  • Mouvements et organisations :
Défilé lors du troisième Festival mondial de la jeunesse et des étudiants, organisé en RDA.
Délégation du Parti de la refondation communiste à la gay pride de Milan, en 2007.

Régimes

Armoiries de l'URSS.
Soixantième anniversaire de la République populaire de Chine.

Événements

17ème congrès du Parti communiste de l'Union soviétique, en 1974.
Fidel Castro en 1959.

Voir aussi

Autres portails.

Avertissement