Parti communiste de Cuba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PCC et Parti communiste.
Parti communiste de Cuba
(es) Partido Comunista de Cuba
Image illustrative de l'article Parti communiste de Cuba
Logo officiel
Présentation
Premier secrétaire Raúl Castro
Fondation 3 octobre 1965
Siège La Havane, Drapeau de Cuba Cuba
Organe officiel Granma
Organisation de jeunesse Union des jeunes communistes
Idéologie Communisme
Marxisme-léninisme
Martisme
Affiliation internationale COPPPAL, Solidnet
Adhérents 814 000 (2011)
Couleurs Rouge et bleu
Site web www.pcc.cu

Le Parti communiste de Cuba ou PCC (en espagnol Partido comunista de Cuba) est un parti politique communiste cubain formellement fondé en 1965 et depuis le "parti unique". D'obédience « martiste et marxiste-léniniste », il dirige le pays depuis sa création. Fidel Castro en est le premier secrétaire général de sa fondation au 19 avril 2011[1]. Il est alors remplacé par son frère Raúl Castro, qui dirige déjà le pays depuis près de quatre ans. Il est membre de la COPPPAL.

La constitution de Cuba précise que « Le Parti communiste de Cuba, martiste et marxiste-léniniste, avant-garde organisée de la nation cubaine, est la force dirigeante supérieure de la société et de l'État, qui organise et oriente les efforts communs vers les hautes fins de la construction du socialisme et la marche en avant vers la société communiste »[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier parti communiste de Cuba est formé en 1920 et était membre du Comintern. Il est plus tard renommé Parti socialiste populaire pour des raisons électorales. Sa politique était dictée par Moscou.

En juillet 1961, deux ans après la révolution cubaine, l'Organisation révolutionnaire intégrée (ORI) est créée à la suite de la fusion du Mouvement du 26 juillet de Fidel Castro, du Parti socialiste populaire et du Directoire révolutionnaire du 13 mars. Le 26 mars 1962, l'ORI devient le Parti unifié de la révolution socialiste cubaine (PURSC), qui devient enfin, le 3 octobre 1965, le Parti communiste de Cuba (PCC). Il reste le seul parti politique légal à Cuba, mais n'a toutefois pas le droit de présenter lui-même des candidats aux élections : les candidats aux élections sont autorisés à se présenter par une commission, la plupart étant des membres du PCC ou des « compagnons de route » (voir Politique à Cuba).

Pendant les dix premières années de son existence, le parti communiste est inactif à l'extérieur de son bureau politique. La centaine de personnes du comité central se rassemble rarement et ce n'est que dix ans après sa fondation, en décembre 1975, que le parti tient son premier congrès. Fidel Castro y fait un long rapport, qui marque une volonté d'institutionnaliser la révolution dans la prolongation du mouvement de libération nationale de José Martí. Pendant et après le congrès, le projet de Constitution est débattu au sein du Parti et des organisations de masse. Selon le dirigeant cubain, près de 6 millions de personnes auraient participé à cette discussion[3]. La version finale de la Constitution est adoptée par référendum le 24 février 1976, avec 97,7 % de votes positifs.

Le deuxième Congrès a lieu en 1980. À l'occasion du troisième en 1986, Fidel Castro lance le processus de « rectification des tendances négatives ». Le but affiché par le gouvernement est de lutter contre les dysfonctionnements de la société, d'impulser une « révolution dans la révolution », et de donner un souffle nouveau à celle-ci.

En 1969, les membres du parti représentent 0,6 % de la population. Dans les années 70, le parti commence à se développer. Depuis son premier congrès, en 1975, le parti a atteint les 200 000 membres, et le bureau politique se réunit régulièrement. En 1980, le parti atteint 430 000 membres, puis 520000 en 1985.

Structure[modifier | modifier le code]

Le Parti communiste de Cuba tient son premier congrès en 1975, et les suivants en 1980, 1986, 1991, 1997 et 2011. Les organes majeurs du parti sont le bureau politique et le secrétariat jusqu'à la fusion des deux en 1991 en un bureau politique de plus de vingt membres. Il y a aussi un comité central qui se rassemble entre les Congrès. Au cinquième Congrès du parti, le nombre de membres du comité central est réduit à 150 par rapport 225 initial. Fidel Castro est le premier secrétaire du parti depuis sa formation et Raùl Castro est le deuxième secrétaire du parti.
Le parti a 780 000 membres lors du Congrès du Parti en 1997 et est composé de 32,1 % de travailleurs, 13,8 % de techniciens, 8,2 % de professeurs et 7,5 % d'employés du secteur tertiaire.
Le parti comporte aussi une organisation de jeunesse appelée UJC.

Idéologie[modifier | modifier le code]

Le Parti communiste de Cuba se réclame des traditions de José Martí et du « marxisme-léninisme », et suit le modèle soviétique.

Publication[modifier | modifier le code]

Organisations de masse[modifier | modifier le code]

Diverses organisations de masse cubaines sont proches du Parti communiste :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Figaro, 19 avril 2011.
  2. Constitution de Cuba, site de l'université de Perpignan
  3. Bilan de la Révolution cubaine, Fidel Castro, publié dans Granma International

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]