Pacte sino-soviétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Timbre chinois de 1950

Le pacte sino-soviétique est un traité d'amitié, d'alliance et d'assistance mutuelle signé en le 14 février 1950, entre la Chine et l'URSS. Il a expiré le 15 février 1979.

Contexte[modifier | modifier le code]

Après la reconnaissance officielle de la Chine populaire de Mao par Staline le 2 octobre 1949, les deux grandes puissances communistes mondiales renforcent leur alliance à travers un pacte de coopération. Le traité s'accompagne d'un ensemble d'accords politiques et économiques (aide soviétique aux Chinois).

Évolution[modifier | modifier le code]

En 1950 à 1953, lors de la guerre de Corée, la Chine et l'URSS sont les alliés de la Corée du Nord. Cependant, à partir de 1958, cinq ans après la mort de Staline, les relations entre les deux pays se dégradent. Khrouchtchev condamne le bellicisme chinois et refuse de leur fournir l'arme atomique.

En 1960, les relations économiques et l'aide technique sont mises en suspens. Enfin, la rupture intervient en 1963, notamment après le soutien soviétique à l'Inde lors de la guerre sino-indienne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]