Front de libération du Mozambique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Front de libération du Mozambique
Image illustrative de l'article Front de libération du Mozambique
Logo officiel
Présentation
Président Armando Guebuza
Fondation
Siège Rua da Frente de Libertação de Moçambique nº 10,
Bairro da Sommerschield, Maputo
Idéologie Social-démocratie
Socialisme démocratique
Auparavant :
Communisme
Marxisme-léninisme
Affiliation internationale Internationale socialiste
Couleurs Rouge
Site web www.frelimo.org.mz

Membre de l'Internationale socialiste, le Frente de Libertação de Moçambique (Front de libération du Mozambique, « Frelimo ») est un parti politique du Mozambique fondé en 1962 durant la Guerre d'indépendance du Mozambique. Il a été jusqu'en 1990 le parti unique au pouvoir sous le régime de la République populaire du Mozambique[1].

Le chef du Frelimo et président de la république du Mozambique est Armando Emilio Guebuza depuis 2005.

Histoire[modifier | modifier le code]

Comme le seul mouvement de renommée internationale qui avait combattu pour l'indépendance du Mozambique et a négocié son indépendance du Portugal à travers les Accords de Lusaka (Septembre 7, 1974), le FRELIMO a été la force politique qui a pris le pouvoir de façon constitutionnelle. En 1977, lors de son troisième congrès, le mouvement a décidé de se transformer en un parti politique. En 1989, lors de son cinquième congrès, il a abandonné définitivement le marxisme pour lui préférer une orientation politique et économique libérale[2]. Il a continué à diriger le pays comme un parti unique jusqu'en 1994. Cependant, en 1990, l'Assemblée du peuple a approuvé une nouvelle constitution qui a changé le système politique, en acceptant la formation d'autres partis. Avec la guerre de déstabilisation au Mozambique en 1992 ont eu lieu les premières élections multipartites en 1994 et Parti Frelimo a été déclaré vainqueur. Frelimo est revenue pour gagner la prochaine élection, en 1999 et 2004, plus d'assurer la présidence et le gouvernement.

Drapeaux historiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Taylor & Francis Group, Europa World Year Book 2, Europa Publications Ltd, 2004, page 2976
  2. L'islam au Mozambique après l'indépendance, p. 135, sur le site Academia.edu

Liens externes[modifier | modifier le code]