Álvaro Cunhal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Álvaro.

Álvaro Cunhal

Nom de naissance Álvaro Barreirinhas Cunhal
Naissance 10 novembre 1913
Sé Nova, Coimbra (Portugal)
Décès 13 juin 2005 (à 91 ans)
en Lisbonne (Portugal)
Nationalité Portugal Portugais
Profession
Secrétaire-Générale du Parti communiste portugais
Activité principale
écrivain, résistant antifasciste, dessinateur
Álvaro Cunhal en 1982
Álvaro Cunhal, by Xesko

Álvaro Barreirinhas Cunhal (10 novembre 1913 - 13 juin 2005), dit Alvaro Cunhal, est un homme politique, résistant antifasciste et un écrivain portugais. Il est le leader historique du Parti communiste portugais (PCP).

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Álvaro Cunhal nait le (10 novembre 1913 à Sé da Nova Coimbra. Fils d'un père républicain, Avelino Henriques da Costa Cunhal, et d'une mère catholique, Mercedes Simões Ferreira Barreirinhas Cunhal. Ayant passé son enfance à Seia il part à Lisbonne pour poursuivre ses études au Lycée. Il rentre à la Faculté de Droit de Lisbonne en 1931.

Cette même année il adhère au PCP, alors que le parti est clandestin. Dans ses premières années de militance, Álvaro Cunhal rejoint la Fédération des Jeunesses Communistes Portugaises et participe au mouvement associatif des étudiants, ayant été élu, en 1934, représentant des étudiants au Sénat de l’Université de Lisbonne. Élu Secrétaire de la Fédération des Jeunesses Communistes il part à Madrid pour prendre part à la résistance contre le régime fasciste du Général Franco, c'était l'époque de la Guerre d'Espagne

Opposition au régime de Salazar[modifier | modifier le code]

En 1949, il est arrêté par la PIDE, la police politique de Salazar et s'évade, avec plusieurs de ses compagnons, en 1960 de la prison de Peniche lors d'une spectaculaire évasion. Il vit alors en exil à Moscou, Prague et à Paris. Il est élu en 1961 secrétaire général du PCP.


Révolution des Œillets[modifier | modifier le code]

Il retourne dans son pays cinq jours après la Révolution des œillets du 25 avril 1974 de son exil à Paris. Il est alors quelque temps ministre sans portefeuille des quatre premiers gouvernements provisoires et est élu député en 1975.

En 1989, il est reçu à Moscou par Mikhaïl Gorbatchev et reçoit le prix Lenine pour la paix (accordé à des citoyens étrangers à l'URSS pour leur contributions pour la « cause de la paix »).

Partisan d'une idéologie marxiste-léniniste, il abandonne le poste de secrétaire général à Carlos Carvalhas, puis son siège de député en 1992 et se retire progressivement de la vie publique en raison de la dégradation de son état de santé.

Álvaro Cunhal: Artiste et Écrivain[modifier | modifier le code]

Père d'une fille, il est l'auteur de nombreux ouvrages politiques. En 1995 il reconnaît avoir écrit quatre œuvres de fiction sous le pseudonyme de Manuel Tiago. Son livre Cinq jours, cinq nuits a été adapté au cinéma en 1995 par José Fonseca e Costa (avec Paulo Pires et Victor Norte). Il relate comment un jeune homme persécuté par le régime de Salazar s'évade de prison et rejoint le Nord du Portugal, où un contrebandier lui fait passer la frontière.

Il est aussi le créateur, sous le nom d'Antonio Vale, de gravures et d'œuvres plastiques.

Bibliographie[modifier | modifier le code]