Groupes de résistance antifasciste du premier octobre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grupos de resistencia antifascista primero de octubre
GRAPO
Idéologie maoïste
Objectifs établir une république socialiste de type maoïste en Espagne
Statut en réorganisation
Fondation
Date de formation juin 1975
Pays d'origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Actions
Mode opératoire Attentat à la bombe, assassinat, fusillade
Nombres d'attaques imputées ~1000
Victimes (morts, blessés) estimation : 90 tués, 200 blessés[1]
Zone d'opération Drapeau de l'Espagne Espagne, Drapeau de la Grèce Grèce
Période d'activité 1975-2006
Organisation
Chefs principaux Fernando Silva Sande
Membres ~ 50[réf. nécessaire]
Branche politique PCE (r)
Financement banditisme révolutionnaire
Répression
Considéré comme terroriste par États-Unis, Canada

Les Grupos de resistencia antifascista primero de octubre (Groupes de résistance antifasciste du premier octobre, GRAPO) sont une organisation armée espagnole d'inspiration maoïste. L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada[2] et des États-Unis[3] et l'était jusqu'en 2009 sur celle de l'Union européenne[4] mais n'apparaît plus en 2010[5].

Ils sont le bras armé du PCE (r) (Parti communiste espagnol (reconstitué))[6], parti politique espagnol d'idéologie marxiste-léniniste, rendu illégal en juin 2002 par la loi des partis qui a permis de déclarer hors-la-loi les partis politiques ne condamnant pas expressément le terrorisme.

Historique[modifier | modifier le code]

Drapeau républicain du GRAPO et du PCE(r)

Les GRAPO se sont constitués à partir du « Congrès reconstitutif » du PCE (r), en juin 1975. Leur premier communiqué officiel parut le 18 juillet 1976 dans Gaceta Roja, le magazine du PCE (r). On a estimé le nombre de leurs membres à une cinquantaine.

En 1977, les GRAPO ont organisé une conférence européenne du terrorisme[précision nécessaire], qui a regroupé les principaux mouvements armés européens.

Les attentats revendiqués par le groupe visent principalement l'État espagnol que les GRAPO considèrent comme un descendant du franquisme devant être remplacé par une république communiste inspirée du programme du PCE(r)[7]. Dans la lignée de l'anti-impérialisme du PCE(r)[7],[8], les GRAPO ont également attaqué l'OTAN et les États-Unis[9],[10]. Leurs méthodes sont inspirées des tactiques de guérilla urbaine de Carlos Marighella[10].

Les GRAPO se financent par des activités de banditisme révolutionnaire telles que des braquages, des rackets et des demandes de rançon[10].

Restés longtemps inactifs, les GRAPO ont resurgi en 1998 avec des attentats à la bombe, et des tentatives d'extorsions de fonds auprès d'hommes d'affaires en Espagne[10].

En 2002, les polices espagnole et française ont arrêté 22 membres présumés des GRAPO[11].

Le nombre de leurs victimes est estimé à plus de 90 tués et 200 blessés[1]. Ils auraient commis plus d'un millier d'actions violentes entre juin 1975 et juin 2003[12].

En 2008, ils ont été déclarés non opérationnels suite à l’arrestation d’un certain nombre de leurs derniers membres[13].

Chronologie des actions des GRAPO[modifier | modifier le code]

Membres célèbres[modifier | modifier le code]

  • Pío Moa, un des fondateurs du mouvement, est devenu après avoir été évincé du groupe en 1977 un journaliste historien célèbre pour ses analyses révisionnistes et controversées de la Guerre d'Espagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) First of October Antifascist Resistance Group (GRAPO), Federation of American Scientists
  2. http://www.canlii.org/fr/ca/legis/regl/dors-2001-360/derniere/dors-2001-360.html
  3. http://www.state.gov/s/ct/rls/other/des/123086.htm
  4. [PDF]http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:023:0025:0029:FR:PDF
  5. http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2010:178:0001:01:FR:HTML
  6. (es) http://www.elpais.com/solotexto/articulo.html?xref=20060704elpepinac_31&type=Tes&anchor=elpepunac
  7. a et b Programme du PCE(r) sur son site officiel.
  8. Entrevue de représentants du PCE(r) sur son site officiel.
  9. Exemple d'acte terroriste contre les États-Unis, dans la Global Terrorism Database (cf. Liens externes).
  10. a, b, c et d [1] sur le site Globalterrorwatch de Jacques Baud.
  11. Fiche des GRAPO sur le site gouvernemental américain OSAC.
  12. (fr) Trois dirigeants des Grapo en prison préventive, Le Figaro, 15 octobre 2007
  13. [PDF]Rapport 2008 sur le terrorisme en Europe, Europol
  14. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197507100001
  15. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197507300003
  16. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197508090001
  17. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197510010001
  18. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197510010002
  19. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197510010003
  20. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197510010004
  21. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197510100002
  22. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197510100001
  23. http://www.covite.org/covite_listadovictimas.php?idFecha=1975
  24. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197603270004
  25. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197605250002
  26. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197605250003
  27. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197607180002
  28. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197607180003
  29. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197607180004
  30. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197607180005
  31. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197607180006
  32. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197607180007
  33. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197607180008
  34. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197607180009
  35. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197607180010
  36. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197608070001
  37. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197610010001
  38. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197611030002
  39. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197612050002
  40. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197612050003
  41. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197612050004
  42. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197612050005
  43. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197612110001
  44. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197612200004
  45. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197701000003
  46. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197701040007
  47. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197701240002
  48. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197701280001
  49. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197701290002
  50. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197701290003
  51. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197701290004
  52. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197702110001
  53. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197704210001
  54. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197705170001
  55. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197706040002
  56. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197706040009
  57. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197706150005
  58. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197706260002
  59. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197707110001
  60. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197707180001
  61. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197707180004
  62. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197709280001
  63. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197710070003
  64. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197710070004
  65. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197710100001
  66. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197712030007

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rafael Gómez Parra, GRAPO: Los hijos de Mao, Madrid, Editorial Fundamentos, 1991.


Liens externes[modifier | modifier le code]