Neufchâtel-Hardelot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neufchâtel.
Neufchâtel-Hardelot
L'église de Neufchâtel
L'église de Neufchâtel
Blason de Neufchâtel-Hardelot
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Boulogne-sur-Mer
Canton Samer
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Boulonnais.
Maire
Mandat
Jean-Pierre Pont
2008-2014
Code postal 62152
Code commune 62604
Démographie
Population
municipale
3 762 hab. (2011)
Densité 180 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 10″ N 1° 38′ 30″ E / 50.6194444444, 1.64166666667 ()50° 37′ 10″ Nord 1° 38′ 30″ Est / 50.6194444444, 1.64166666667 ()  
Altitude Min. 4 m – Max. 155 m
Superficie 20,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Neufchâtel-Hardelot

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Neufchâtel-Hardelot

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neufchâtel-Hardelot

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neufchâtel-Hardelot
Liens
Site web ville-neufchatel-hardelot.fr

Neufchâtel-Hardelot est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Elle est composée de la station balnéaire d'Hardelot-Plage et du village de Neufchâtel. Jusque 1954, la commune portait le nom de Neufchâtel, Hardelot-Plage n'était qu'une station rattachée au village.

Géographie[modifier | modifier le code]

Map commune FR insee code 62604.png
Hardelot
Neufchâtel
Voir l’image vierge
Le plan communal avec les délimitations.

Situation[modifier | modifier le code]

Neufchâtel-Hardelot est située au bord de la Manche, sur la Côte d'Opale, à l'embouchure de la Becque d'Hardelot.

Elle se situe à vol d'oiseau à environ 12 km de Boulogne-sur-Mer[1], 40 km de Calais[2] et 100 km de Lille[3].

Elle appartient à la communauté d'agglomération du Boulonnais, à la région naturelle du Boulonnais et au parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Étienne-au-Mont Condette Condette Rose des vents
Manche N Nesles
O    Neufchâtel-Hardelot    E
S
Dannes Dannes Halinghen, Widehem

Accès et transports[modifier | modifier le code]

Neufchâtel-Hardelot est traversée par plusieurs routes départementales.

La sortie sortie 27 de l'autoroute A16 dessert la commune. Elle permet de rejoindre Calais (en 40 minutes) et Dunkerque (en 1 h) au nord ainsi que Amiens (en 1 h 05) et Paris (en 2 h 15) vers le sud.

La gare de Neufchâtel, située sur le territoire de la commune, est desservie par des TER Nord-Pas-de-Calais. Les gares de Boulogne-Ville et d'Étaples-Le Touquet sont toutes les deux situées à environ 15 km de la commune et sont desservies par des TGV, TERGV, TER et Intercités.

De nombreuses liaisons douces maillent la commune, ainsi que des pistes cyclables.

Paysage[modifier | modifier le code]

Le paysage de la commune se compose (de l'ouest à l'est) :

  • de la station balnéaire d'Hardelot-Plage avec :
    • un front de mer de 8 375 mètres[4] avec une digue, des dunes et une plage (allant de Écault au nord à Dannes au sud)
    • un centre urbain au bord de la mer avec des villas, des rues piétonnes et des petits commerces
    • un village avec des habitations
    • la forêt domaniale d'Hardelot qui sépare Hardelot de Neufchâtel
  • du village de Neufchâtel avec :
    • un village avec des habitations
    • des champs

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Située au bord de la Manche, Neufchâtel-Hardelot est sous un climat océanique marqué. Les amplitudes thermiques sont faibles, les hivers sont doux et les étés frais. Les jours de gelée et de neige sont peu nombreux.

Le temps est instable à cause des vents, très fréquents et parfois violents, qui influencent le climat en fonction de leur direction. Les vents dominants venant de l'ouest (façade maritime) apportent un air relativement pur et poussent les nuages vers l'arrière-littoral. Il existe également des vents froids en provenance du nord ou de l'est. Les précipitations sont inférieures à la moyenne nationale mais sont néanmoins plus fréquentes.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Neufchâtel fait partie du pays Boulonnais et de la Communauté d'agglomération du Boulonnais. Le SCOT du Boulonnais est en cours d'élaboration sur le périmètre du pays.

La commune, de plus de 3 500 habitants, doit satisfaire au seuil minimal de 20 % de logements sociaux fixé par la loi SRU. En 2007, ce taux était de 10,2 %[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Nieuwkasteel-Hardelo en flamand[6].

  • Neufchâtel: Novo Castello (1173), Noef Castel (1297).
  • Hardelot: Du germanique hard (dur) + loo (bois en terrain sablonneux/terre déboisée)[7]. Hardrelo (1338), Hardelo (1489), Hardrelo (1505), Hardilo (1544).

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du VIIe siècle, les garennes de Neufchâtel, dites " le Mont Saint-Frieux ", abritaient à 153 mètres d'altitude un village. La légende raconte que deux frères ermites vivaient là, Judoc et Férioc.

Le nom français de ce dernier est saint Férieux, qui aurait donné son nom à Saint-Frieux. Judoc lui est honoré sous le nom de saint Josse. À l'emplacement de leur ermitage aurait été bâtie une chapelle. Dans l'église Saint-Pierre de Neufchâtel, quatre vitraux retracent encore aujourd'hui la vie de ces deux frères : du côté droit dans la chapelle du Sacré-Cœur, celle de saint Frieux, du côté gauche dans la Chapelle du Rosaire, celle de saint Josse.

La commune de Neufchâtel, entre Dannes et Condette, était entre 1790 et 1801 un village de 821 habitants vivant sur une étendue de 2 088 hectares. Elle appartenait au bailliage du Choquel et Bellefontaine. Le nom de Neufchâtel aurait son origine dans un château fort, le château de Bellefontaine, qui fut englouti par les sables mouvants. Était-ce là le " Novum Castellum " qui aurait donné son nom à Neufchâtel ? De nombreux historiens l'affirment. Toujours est-il que l'on trouve pour la première fois le nom de Neufchâtel en 1173 et en 1199 dans la charte de Samer.

Lors des tempêtes ou brumes, des échouages se produisent parfois. Les épaves sont renflouées ou les restes sont vendus dans l'arrière pays. Par exemple, le 8 octobre 1813, un navire anglais, le Doubt chargé de fer et charbon de terre, s'est brisé entièrement « en prenant terre sur la côte de la commune de Neufchatel »; sa cargaison a été entièrement perdue et 5 hommes de l'équipage sur 8 ont péri.

Au cour du XIXe siècle et cela essentiellement sous le IInd Empire et la IIIe République, va être lancée une grande campagne, subventionnée par l'État, de plantation d’oyats et de maîtrise et stabilisation des dunes. Neufchâtel était alors confronté à l'avancée de celles-ci et on craignait de voir le Hameau du Chemin englouti par l'avancée du sable.

Dans la première moitié du vingtième siècle, en 1905, Hardelot-Plage fut fortement développée, en particulier grâce à son fondateur John Whitley, un mécène anglais, qui veut faire d'Hardelot la nouvelle station balnéaire à la mode et le centre mondain des sports. Le nom d'Hardelot vient de celui d'un ancien château fort présent sur la commune de Condette, ce dernier était à l'époque la propriété de John Whitley.

L'adjonction de Hardelot au nom de la commune est effectué en 1954.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Neufchâtel-Hardelot dans son canton et dans l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Vers 1910 Vers 1930 Eugène Wacogne    
1965 1969 Jean Martin    
1989 en cours Jean-Pierre Pont UDF puis NC Ancien député

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 3 762 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
597 550 559 645 728 752 704 660 700
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
712 700 719 831 821 1 042 1 111 1 369 1 426
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 514 1 582 1 691 1 725 1 649 1 734 1 724 1 794 1 792
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
1 834 2 007 2 392 2 712 3 035 3 585 3 759 3 784 3 762
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 21 %, 15 à 29 ans = 14,5 %, 30 à 44 ans = 19,7 %, 45 à 59 ans = 24 %, plus de 60 ans = 20,8 %) ;
  • 51,2 % de femmes (0 à 14 ans = 19 %, 15 à 29 ans = 14 %, 30 à 44 ans = 19,4 %, 45 à 59 ans = 24,4 %, plus de 60 ans = 23,2 %).
Pyramide des âges à Neufchâtel-Hardelot en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,9 
6,2 
75 à 89 ans
7,3 
14,4 
60 à 74 ans
15,0 
24,0 
45 à 59 ans
24,4 
19,7 
30 à 44 ans
19,4 
14,5 
15 à 29 ans
14,0 
21,0 
0 à 14 ans
19,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population[modifier | modifier le code]

Les revenus moyens par ménage sont de 27 091 € à Neufchâtel-Hardelot, soit un chiffre fortement supérieur à la moyenne nationale (15 027 €)[13], ce qui place Neufchâtel-Hardelot au 4e rang des villes les plus riches parmi les 895 communes du Pas-de-Calais[14].

On remarque que la concentration de personnes à haut revenus est supérieur à Hardelot qu'à Neufchâtel.

Emploi[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Neufchâtel-Hardelot est une commune touristique classée[15]. La station balnéaire d'Hardelot rencontre un important succès. Pendant l'été, la plage attire beaucoup de vacanciers français, belges et anglais. On dénombre beaucoup de résidences secondaires[16].

De nombreuses activités sont proposées à Hardelot[17] : promenade et randonnée, sports (sports nautiques, golf, équitation, etc), activités pour enfants, etc.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château d'Hardelot

Personnalités liées à la commune =[modifier | modifier le code]

  • John Whitley, fondateur et promoteur de la station balnéaire d'Hardelot-Plage
  • Louis Marie Cordonnier, architecte de la station balnéaire d'Hardelot-Plage
  • Louis-Stanislas Cordonnier, fils du précédent et architecte de la reconstruction de la station balnéaire d'Hardelot-Plage après la seconde guerre mondial.
  • L'abbé Alexis Bouly, curé de Condette et d'Hardelot, il fut l'inventeur de la radiesthésie
  • Pierre Stenne, sculpteur qui résidait à Neufchâtel
  • Louis Blériot, aviateur qui possédait une maison à Hardelot et qui réalisa la première traversé de la Manche en avion.
  • La famille Tata (famille indienne), famille d'industriels indiens qui possédaient des villas à Hardelot-Plage
  • La famille Mercier propriétaire des Champagne Mercier et qui possédait une villa à Hardelot

Héraldique[modifier | modifier le code]

blason

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

D’argent à la nef de sinople habillée d’argent croisetté de gueules, équipée de sable et flammée d’azur, voguant sur des ondes aussi d’argent mouvant de la pointe, au chef bastillé de gueules chargé d’une couronne carolingienne d’or adextrée d’une salamandre de sinople dans sa patience aussi d’or et senestrée d’une demi rose d’or accolée à une demi-grenade du champ

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Distance à vol d'oiseau entre Neufchâtel-Hardelot et Boulogne-sur-Mer », sur www.lion1906.com (consulté le 28 février 2013)
  2. « Distance à vol d'oiseau entre Neufchâtel-Hardelot et Calais », sur www.lion1906.com (consulté le 28 février 2013)
  3. « Distance à vol d'oiseau entre Neufchâtel-Hardelot et Lille », sur www.lion1906.com (consulté le 28 février 2013)
  4. « Notice no IA00062322 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. Mission de la ville et du logement, bilan des efforts des communes en regard de la loi SRU en 2007
  6. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  7. Jacques Mahieu - Promenade flamande dans Boulogne-sur-mer (2009)
  8. Quelques mots d'histoire - Jumelage sur www.ville-neufchatel-hardelot.fr, consulté le 28 février 2013
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  11. « Évolution et structure de la population à Neufchâtel-Hardelot en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  13. Emploi, Neufchâtel-Hardelot - Pas-de-Calais (62152) sur linternaute.com
  14. Les villes les plus riches sur Le Journal du Net, consulté le 28 février 2013
  15. Vivre à Neufchâtel-Hardelot - Le tourisme sur www.ville-neufchatel-hardelot.fr, consulté le 28 février 2013
  16. Fiche signalétique Communauté d'Agglomération du Boulonnais, Mission observation régionale et Analyse Spatiale
  17. Neufchâtel-Hardelot-Plage, Dossier de presse 2011
  18. Page du site municipal officiel
  19. « Notice no IA00062488 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  20. « Notice no IA00062350 », base Mérimée, ministère français de la Culture