Baincthun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baincthun
La route de Desvres et la place.
La route de Desvres et la place.
Blason de Baincthun
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Boulogne-sur-Mer
Canton Boulogne-sur-Mer-Sud
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Boulonnais
Maire
Mandat
Daniel Parenty
2014-2020
Code postal 62360
Code commune 62075
Démographie
Population
municipale
1 345 hab. (2011)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 42′ 38″ N 1° 40′ 52″ E / 50.7105555556, 1.6811111111150° 42′ 38″ Nord 1° 40′ 52″ Est / 50.7105555556, 1.68111111111  
Altitude Min. 22 m – Max. 133 m
Superficie 26,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Baincthun

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Baincthun

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baincthun

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baincthun
Liens
Site web baincthun.fr

Baincthun est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Baincthun est située à l'est de Boulogne-sur-Mer, au cœur de la boutonnière du Boulonnais et au pied du mont Lambert. La RD 341, reliant Boulogne à Desvres, traverse la commune du nord-ouest au sud-est. L'autoroute A 16 se situe plus à l'ouest.

La commune est desservie par les transports en commun de la région de Boulogne-sur-Mer. Elle est reliée par trois lignes respectivement à Boulogne, Echinghen et La Capelle.

Géologie, reliefs et hydrographie[modifier | modifier le code]

L'altitude varie de 22 à 133 mètres sur le territoire communal, qui s'intègre dans la boutonnière du boulonnais (chaîne de petits monts le long des coteaux calcaires de la cuesta).

Le sol est composé de limons, calcaires et grès du Jurassique supérieur. L'aléa lié au retrait-gonflement d'argiles est nul à moyen dans la partie habitée et agricole, faible à moyen dans la partie forestière.

Trois ruisseaux se croisent : celui d'Echinghen, de Bertenlaire et de la Corette.

Climat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Le climat est de type océanique tempéré dans ce département ayant une façade maritime, située à environ 8 km[1] du territoire communal. Les amplitudes thermiques sont modérées et les hivers sont doux avec un temps instable. Il pleut en moyenne de 800 à 900 mm de pluie par an[2]. Les précipitations sont de 705 mm à Boulogne-sur-Mer, station météorologique la plus proche à environ 5 km[3]. Cette différence s'explique par le balayage de la cote (vent sud-ouest dominant), les nuages s'accumulant plus sur l'arrière littoral, au niveau des monts et de la cuesta.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Baincthun
Saint-Martin-Boulogne La Capelle-lès-Boulogne Bellebrune
Echinghen, Isques Baincthun Crémarest, Wirwignes
Hesdin-l'Abbé Carly Questrecques

Toponymie[modifier | modifier le code]

D'un nom de personne germanique Bago + -ingen + tun (ferme)[4].
Bagingatun (811), Badinghetun (1183), Bainghetun (1309), Bainctun (1793), Bainethun (1801).

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Baincthun

Les armes de Baincthun se blasonnent ainsi :

d’argent aux trois huchets contournés de gueules[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • D'un nom de personne Bago suivi du suffixe germanique -ingen + tun «ferme».
  • Bagingatun (811), Badinghetun (1183), Bainghetun (1309), Bainethun (1801).
  • Baingten en flamand.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Baincthun dans son canton et dans l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer
La mairie.

La commune fait partie de la Communauté d'agglomération du Boulonnais et du Pays du Boulonnais (regroupant cette communauté d'agglomération et la communauté de communes de Desvres - Samer). Un SCOT (Schéma de cohérence territorial) est en cours d'élaboration à l'échelle du Pays.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 en cours Daniel Parenty SE Expert Comptable, Commissaire aux comptes

Daniel Parenty occupe également en 2010 des fonctions à la CAB (communauté d'agglomération du Boulonnais), au Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale et à ENRx (Espaces naturels régionaux).

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Une grande partie du territoire communal est occupé par la forêt domaniale de Boulogne-sur-Mer, soit plus de 2 200 ha. Les deux-tiers sont utilisés pour la filière bois-énergie (bois bûche).

La CAB est chargée de la gestion des déchets (tri sélectif avec centre de tri et deux déchetteries).

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 345 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 128 1 120 1 085 1 475 1 687 1 745 1 788 1 810 1 693
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 790 1 905 1 991 1 951 1 978 1 886 1 923 1 891 1 821
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 907 1 874 1 794 1 699 1 625 1 570 1 564 1 941 1 026
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
1 049 1 082 1 071 1 087 1 147 1 207 1 316 1 371 1 350
2011 - - - - - - - -
1 345 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004.)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,1 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,4 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,1 %, 15 à 29 ans = 14,1 %, 30 à 44 ans = 22,9 %, 45 à 59 ans = 23,2 %, plus de 60 ans = 15,7 %) ;
  • 49,6 % de femmes (0 à 14 ans = 20,7 %, 15 à 29 ans = 14,8 %, 30 à 44 ans = 24,7 %, 45 à 59 ans = 21,3 %, plus de 60 ans = 18,5 %).
Pyramide des âges à Baincthun en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,6 
2,6 
75 à 89 ans
4,9 
13,0 
60 à 74 ans
13,0 
23,2 
45 à 59 ans
21,3 
22,9 
30 à 44 ans
24,7 
14,1 
15 à 29 ans
14,8 
24,1 
0 à 14 ans
20,7 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Économie[modifier | modifier le code]

Les habitants disposent de différents commerces (boulangerie, tabac, presse, épicerie), cafés et services (banque, garage). 72 établissements sont recensés sur Baincthun dont 16 en agriculture, sylviculture et pêche. Il existe également plusieurs gîtes et chambres d'hôtes.

Le Parc d'activités de Landacres est situé au bord de l'autoroute A16, sur les communes d'Isques, Baincthun et Hesdin-l'Abbé. Créé en 1997, il s'étend sur 165 hectares, dont 103 réservés prioritairement aux activités économiques industrielles (agroalimentaire, BTP, cosmétiques, etc) et 58,5 équipés en 2011[9]. C'est l'une des rares zones d'activités en Europe à être certifiée ISO 14001 pour sa gestion environnementale[10].

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • La commune est équipée d'une école avec 5 classes[11].

Santé[modifier | modifier le code]

Les établissements hospitaliers les plus proches sont l'hôpital de Boulogne sur Mer et la clinique de Saint Martin Boulogne.

Sports[modifier | modifier le code]

Plusieurs sports sont pratiqués sur la commune : randonnées, rugby, VTT,Savate, Fitness karaté[12]... Il existe une salle de sport et des terrains de tennis.

Cultes[modifier | modifier le code]

Le culte catholique est assuré par roulement dans les églises de Baincthun, Conteville, La Capelle, Saint-Martin, Pernes[13]....

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Huit espèces de chauve-souris sont inventoriées, principalement au niveau de la forêt et ponctuellement près du ruisseau.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monument historique[modifier | modifier le code]

Château d'Ordre, à Macquinghem : façades et toitures du château et des quatre pavillons du jardin ; portail principal avec sa grille en fer forgé ; vestibule, escalier avec sa cage et sa rampe ; chapelle et sa tribune ; boiseries et cheminée de la salle de billard (à l'exclusion des dessus de portes) ; boiseries avec leurs dessus de portes et cheminée du salon ; boiseries et leurs dessus de portes de la salle à manger (cad. B 464, 141, 142) : inscription par arrêté du 7 décembre 1987[14]

Autres monuments[modifier | modifier le code]

L'église.
  • Il existait une manufacture de faïence à Baincthun, elle a été remplacée par une manufacture de terre de pipes, pour la buffeterie[15].
  • L'église Saint-Martin.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Localisation de Baincthun sur le site du Géoportail, consulté le 25 juillet 2012.
  2. source : Météofrance, « Les collines de l'Artois, climatologie », sur le site de la direction régionale de l’alimentation,de l’agriculture et de la forêt du Nord Pas de Calais (consulté le 27 mars 2012), p. 2
  3. Thibaud Varnier, « Climat du Pas de Calais », sur le site Météoclimat,‎ 2008 (consulté le 27 mars 2012)
  4. Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes - Ernest Nègre.
  5. Banque du Blason.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. « Évolution et structure de la population à Baincthun en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 août 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 août 2010)
  9. Le Parc d'activités de Landacres sur le site de la Communauté d'agglomération du Boulonnais, consulté le 8 juin 2011
  10. Fêtes, le "rush" pour beaucoup de PME dans La Semaine dans le Boulonnais, le 24 décembre 2013
  11. L'école sur le site officiel de la ville, consulté le 24 septembre 2010.
  12. Les associations sportives sur le site officiel de la ville, consulté le 24 septembre 2010.
  13. Les messes sur le site officiel de la ville, consulté le 24 septembre 2010.
  14. Mérimée, base de données du Ministère de la culture
  15. Page 650 - Annuaire statistique du département du Pas-de-Calais pour l'an 1814 - par Auguste Leducq et Augustin Alexandre - chez Leclercq-Cammiez Imprimeur-libraire et relieur, Rue des trois visages à Arras - Archive de Library of the University of Michigan - Numérisé en accès libre et complet par Google Books