Bonnières (Pas-de-Calais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonnières.
Bonnières
La mairie.
La mairie.
Blason de Bonnières
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Auxi-le-Château
Intercommunalité Communauté de communes de la Région de Frévent
Maire
Mandat
Jean-Luc Fay
2014-2020
Code postal 62270
Code commune 62154
Démographie
Population
municipale
649 hab. (2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 14′ 42″ N 2° 15′ 40″ E / 50.245, 2.2611111111150° 14′ 42″ Nord 2° 15′ 40″ Est / 50.245, 2.26111111111  
Altitude Min. 54 m – Max. 154 m
Superficie 23,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Bonnières

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Bonnières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bonnières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bonnières

Bonnières est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, qui s'étend sur environ 2380 hectares est située sur le plateau qui sépare les deux fleuves côtiers parallèles que sont la Canche de l'Authie. Les revenus des habitants sont essentiellement agricoles ou dépendent de l'agriculture, avec 25 exploitations sur la commune au début du XXe siècle.

Environnement[modifier | modifier le code]

la commune est située dans un fond alluvial de petite vallée, qui est d'intérêt pour la trame verte et bleue. Dans le cadre des projets de la commune en 2012 au hameau de Beauvoir, la peupleraie devrait être transformée en corridor biologique dans le cadre de la Trame verte et bleue communale et régionale. « Une action qui - c'est en tous cas l'espoir du Conseil municipal - devrait permettre d'éviter la disparition de milliers d'espèces animales et végétales » [1];

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Bonnières
Fortel-en-Artois Ligny-sur-Canche et
Frévent
Bouret-sur-Canche
Villers-l'Hôpital Bonnières Rebreuve-sur-Canche et
Bouquemaison
(Somme)
Frohen-sur-Authie et
(Somme)
Remaisnil
(Somme)
Barly
(Somme)
Canteleux

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant l'Ancien Régime, la commune était administrée par les abbayes d'Anchin et de Cercamps.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Bonnières subit de lourds bombardements Alliés en raison des rampes de lancement que les Allemands avaient construit aux abords du village pour leurs missiles V1. Aucun V1 ne fut pourtant jamais lancé depuis Bonnières.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Bonnières dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours Jean-Luc Fay UMP  

Scolarité : La commune fait partie d'un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) avec Fortel-en-Artois, Villers-l'Hôpital, Buire-au-Bois, Rougefay, Vacquerie-le-Boucq, permettant la scolarisation dans le primaire de près de 220 enfants dans les années 2000/2010.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 649 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 131 1 132 1 094 1 053 1 107 1 067 1 045 1 047 1 035
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
983 965 1 053 1 030 1 033 944 932 900 862
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
822 841 821 743 753 734 719 529 746
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
752 765 708 677 646 607 614 616 649
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (23,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51 % d’hommes (0 à 14 ans = 22,9 %, 15 à 29 ans = 13,7 %, 30 à 44 ans = 21,3 %, 45 à 59 ans = 21,3 %, plus de 60 ans = 20,7 %) ;
  • 49 % de femmes (0 à 14 ans = 19,5 %, 15 à 29 ans = 13,9 %, 30 à 44 ans = 21,5 %, 45 à 59 ans = 18,2 %, plus de 60 ans = 26,9 %).
Pyramide des âges à Bonnières en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,7 
7,3 
75 à 89 ans
12,3 
13,1 
60 à 74 ans
13,9 
21,3 
45 à 59 ans
18,2 
21,3 
30 à 44 ans
21,5 
13,7 
15 à 29 ans
13,9 
22,9 
0 à 14 ans
19,5 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Bonnières

Les armes de Bonnières blasonnent ainsi :

écartelé au 1) et 4) vairé d’or et d’azur au 2) et 3) d’azur semé de fleurs de lys d’or au cerf d’argent brochant sur le tout .

Fêtes traditionnelles[modifier | modifier le code]

  • Ducasse ; le 3e dimanche de mai
  • Bal du 13 juillet

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Aubin.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Voix du nord (ed Ternois Ouest), compte rendu de conseil municipal intitulé Les financeurs ont donné leur accord, la défense incendie sera bien réalisée (Lien vers l'article)
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  4. « Évolution et structure de la population à Bonnières en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 août 2010)
  5. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 août 2010)