Hestrus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hestrus
Vue générale du village
Vue générale du village
Blason de Hestrus
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Heuchin
Intercommunalité Communauté de communes du Pernois
Maire
Mandat
Claude Gosselin
2014-2020
Code postal 62550
Code commune 62450
Démographie
Population
municipale
248 hab. (2011)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 26′ 55″ N 2° 19′ 52″ E / 50.4486111111, 2.33111111111 ()50° 26′ 55″ Nord 2° 19′ 52″ Est / 50.4486111111, 2.33111111111 ()  
Altitude Min. 85 m – Max. 167 m
Superficie 7,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Hestrus

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Hestrus

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hestrus

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hestrus

Hestrus est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais (62) en région Nord-Pas-de-Calais.

Ses habitants sont appelés les Hestrusiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hestrus est situé sur Méridienne Verte, à 10km au nord de Saint-Pol-sur-Ternoise.

Hestrus est une commune située dans le département du Pas-de-Calais (région du Nord-Pas-de-Calais). La ville d'Hestrus appartient au canton d'Heuchin et à l'arrondissement d'Arras. Les habitants d'Hestrus s'appellent les Hestrusiens et étaient au nombre de 239 au recensement de 1999. La superficie est de 8 km². Hestrus porte le code Insee 62450 et est associée au code postal 62550. Elle se situe géographiquement à une altitude de 150 mètres environ.

Villes proches d'Hestrus à vol d'oiseau:

  1. Conteville-en-Ternois (62) 1.7 km
  2. Tangry (62) 2.4 km
  3. Eps (62) 2.4 km
  4. Huclier (62) 2.7 km
  5. Boyaval (62) 3.4 km
  6. Valhuon (62) 3.5 km
  7. Sains-lès-Pernes (62) 3.7 km
  8. Monchy-Cayeux (62) 3.8 km
  9. Wavrans-sur-Ternoise (62) 4.5 km
  10. Hernicourt (62) 4.7 km

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Hestrus
Boyaval Sains-lès-Pernes Tangry
Eps Hestrus
Monchy-Cayeux

Hernicourt

Conteville-en-Ternois Huclier

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine du nom : Hestrus vient du mot latin Hacteria signifiant "cantonnement". D'autres voient son origine dans Strata, voie romaine de Thérouanne à Amiens passant par Fébvin.

Guernonval, hameau d'Hestrus, était en 1569 plus important qu'Hestrus lui-même. Il comprenait 512 mesures de terre et 22 mesures de bois. Actuellement, la commune a une contenance de (cadastre 1827) 779 hectares.

Hestrus et son hameau Guernonval datent de l'époque romaine, comme l'atteste la voie romaine Amiens-Thérouanne passant sur son territoire. de même une voie passant près du château de Guernonval reliait St Pol à la Belgique. Des traces de cette voie sont encore visibles sur le terrain (chemin des sept). Les premiers seigneurs d'Hestrus sont mentionnés dès le XIIIe siècle : - Hugues de Hestrus témoin d'une donation en 1137 - Ansel (1293) - Enguerrand, receveur du Ponthieu (1292) - Roland (1273)

Ils arborent tous sur leur sceau des doloires (haches de guerre). En 1474, la seigneurie alla aux Beauffort puis à Jean Lequien, en 1586. Ses ultimes détenteurs furent les Dubois de Fiennes et les de Lannoy.

Un des seigneurs d'Hestrus fut tué à la bataille d'Azincourt en 1415. En 1538, Guernonval fut pillé par les Espagnols : 12 maisons furent brulées et une trentaine d'habitants furent emmenés prisonniers à Montreuil. En 1545, Hestrus subit le même sort par les français et des habitants furent prisonniers à Hesdin. En 1585, un autre seigneur fut fait prisonnier par les anglais. En 1693, Pierre Philippe de Hestrus habitait Ramecourt, en 1778, son fils était aubergiste à St-Pol-sur-Ternoise.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Hestrus dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 22 mai 2014)
Claude Gosselin SE Réélu pour le mandat 2014-2020[1]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 248 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
459 416 405 477 558 565 530 497 477
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
460 471 486 533 499 470 475 436 402
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
410 408 395 343 363 345 351 313 303
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
335 323 292 276 272 239 230 224 245
2011 - - - - - - - -
248 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (30,4 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,7 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,6 %, 15 à 29 ans = 14,3 %, 30 à 44 ans = 19,3 %, 45 à 59 ans = 22,7 %, plus de 60 ans = 26,1 %) ;
  • 48,3 % de femmes (0 à 14 ans = 18 %, 15 à 29 ans = 12,6 %, 30 à 44 ans = 13,5 %, 45 à 59 ans = 20,7 %, plus de 60 ans = 35,1 %).
Pyramide des âges à Hestrus en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
10,1 
75 à 89 ans
17,1 
16,0 
60 à 74 ans
18,0 
22,7 
45 à 59 ans
20,7 
19,3 
30 à 44 ans
13,5 
14,3 
15 à 29 ans
12,6 
17,6 
0 à 14 ans
18,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

blason

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

écartelé au 1) et au 4) d’azur au chevron d’or accompagné de trois gerbes de blé du même, au 2) et 3) d’argent à l’aigle de sable.

Le Ravet-Anceau a attribué à Hestrus les armes des Lequien de Gernonval.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « «Une retraite méritée» pour Georges Lecoustre : Jeudi dernier, à l’issue de la cérémonie du 8 mai, Claude Gosselin, maire, honorait Georges Lecoustre, employé communal des communes d’Eps et Hestrus », L'Abeille de la Ternoise, no 8467,‎ 22 mai 2014, p. 29
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  4. « Évolution et structure de la population à Hestrus en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 18 août 2010)
  5. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 18 août 2010)