Izel-lès-Hameau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Izel-lez-Hameau redirige ici.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Izel.
Izel-lès-Hameau
Cloche de la nouvelle église
Cloche de la nouvelle église
Blason de Izel-lès-Hameau
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Aubigny-en-Artois
Intercommunalité Communauté de communes de l'Atrébatie
Maire
Mandat
Benoît Gontier
2014-2020
Code postal 62690
Code commune 62477
Démographie
Gentilé Izelois, Izeloises
Population
municipale
687 hab. (2011)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 18′ 56″ N 2° 31′ 59″ E / 50.315555555556, 2.533055555555650° 18′ 56″ Nord 2° 31′ 59″ Est / 50.315555555556, 2.5330555555556  
Altitude Min. 103 m – Max. 148 m
Superficie 8,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Izel-lès-Hameau

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Izel-lès-Hameau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Izel-lès-Hameau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Izel-lès-Hameau

Izel-lès-Hameau est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais. Jusqu'au 22 juin 2009, la commune s'appelait Izel-les-Hameaux[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Izel-lès-Hameau
Penin Berles-Monchel Tilloy-lès-Hermaville
Villers-Sir-Simon Izel-lès-Hameau Hermaville
Manin Noyelle-Vion Lattre-Saint-Quentin

Toponymie[modifier | modifier le code]

Izel lez Hameau Orthographe 1.jpg

Iser (1076-92), Hiser (1142), Ysel (1192).
Au pluriel, Izel-les-Hameaux aurait témoigné de la présence de plusieurs hameaux, tandis qu'au singulier, Izel-lès-Hameau témoigne de la proximité d'Izel et du lieu-dit Hameau. Comme souvent les panneaux routiers indiquent Lez, le z remplaçant l'accent de Lès.

Le Hameau[modifier | modifier le code]

Le Hameau étant historiquement un village intégré dans Izel en tant que... hameau, et lez signifiant très probablement « près de », l'orthographe officielle pourrait apparaître comme une déformation liée à une erreur d'interprétation : lez devient les vu alors comme un pluriel, lequel ne se justifierait ensuite que par la transformation du nom propre Hameau en un nom commun pluriel hameaux, transformé ensuite à nouveau en nom propre.

Il semble cependant que l'orthographe même de ce qui est aujourd'hui Le Hameau ait évolué au fil du temps :

  • On retrouve mention de ce village sur une carte de Cassini de 1750 avec l'orthographe Hameaux plutôt que Hameau ;
  • de même, les gouaches des villages de l'artois réalisées à la demande du Duc Charles de Croÿ dans les années 1605-1610, et rassemblées en albums, font état de deux villages distincts :
    • Hameaulx,
    • Izer les Avesnes ;
  • plus récemment, sur des cartes postales du début du XXe siècle on retrouve l'orthographe officielle actuelle.

Il est donc possible que Hameaulx ait évolué en Hameaux puis plus récemment en Hameau par analogie avec le nom commun, tandis qu'Izer évoluait vers Izel pour intégrer dans une même entité géographique et administrative les deux villages sous le nom actuel officiel Izel-les-Hameaux.

Aujourd’hui[modifier | modifier le code]

Depuis les années 1980, la mairie utilise le nom d'usage du village, Izel-lez-Hameau. Suite à la rénovation du Monument aux Morts, la nouvelle plaque commémorative utilise cette nouvelle orthographe. L'usage de celle-ci est fortement répandu dans la population, ne serait-ce que parce que le hameau du village, qui a sa propre ducasse, s'orthographie aujourd'hui Le Hameau.

La commune a effectué une première demande officielle en changement de nom auprès du Ministère de l'Intérieur le 27 décembre 1996. Par décret 98-1097 du 30 novembre 1998, la demande a été rejetée, fait étonnant puisque les demandes de ce type sont habituellement acceptées dans plus de 80 % des cas.

Le décret n° 2009-755 du 22 juin 2009 portant changement de nom de communes paru au Journal Officiel du 24 juin 2009 modifie le nom de la commune, qui devient désormais Izel-lès-Hameau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Izel-lès-Hameau dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours Jean-Pierre Dupuis UMP  

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 687 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
507 692 670 716 711 713 702 710 752
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
768 758 704 686 702 676 682 634 662
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
626 656 643 582 580 586 562 531 498
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
516 501 509 542 704 668 686 685 695
2011 - - - - - - - -
687 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,8 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,3 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 21 %, 15 à 29 ans = 19,9 %, 30 à 44 ans = 24,1 %, 45 à 59 ans = 20,5 %, plus de 60 ans = 14,5 %) ;
  • 48,7 % de femmes (0 à 14 ans = 18 %, 15 à 29 ans = 17,7 %, 30 à 44 ans = 23,1 %, 45 à 59 ans = 20,1 %, plus de 60 ans = 21,3 %).
Pyramide des âges à Izel-les-Hameaux en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,9 
7,1 
75 à 89 ans
8,4 
7,4 
60 à 74 ans
12,0 
20,5 
45 à 59 ans
20,1 
24,1 
30 à 44 ans
23,1 
19,9 
15 à 29 ans
17,7 
21,0 
0 à 14 ans
18,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]