Vis-en-Artois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vis-en-Artois
La mairie.
La mairie.
Blason de Vis-en-Artois
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Vitry-en-Artois
Intercommunalité Communauté de communes Osartis Marquion
Maire
Mandat
Christian Thiévet
2008-2014
Code postal 62156
Code commune 62864
Démographie
Population
municipale
657 hab. (2011)
Densité 102 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 14′ 52″ N 2° 56′ 27″ E / 50.2477777778, 2.94083333333 ()50° 14′ 52″ Nord 2° 56′ 27″ Est / 50.2477777778, 2.94083333333 ()  
Altitude Min. 46 m – Max. 88 m
Superficie 6,42 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Vis-en-Artois

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Vis-en-Artois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vis-en-Artois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vis-en-Artois
Liens
Site web visenartois.fr

Vis-en-Artois est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire est traversé par le Cojeul au nord et par la Sensée au sud-est.
L'agglomération de Vis s'étend le long de la RD 939 (ancienne route nationale 39) et ancienne voie romaine reliant Arras et Cambrai.
Le village est situé à 8 km de Croisilles, à 11 km de Vitry-en-Artois, à 12 km de Marquion et à 13 km d'Arras.
La gare de Biache-Saint-Vaast, située à 9 km, est la plus proche du village mais la gare d'Arras, située à 12 km, est bien mieux desservie.
Vis est située à 8 km de l'échangeur no 15 de l'A1 (en direction de Paris et de Calais), à 12 km de l'échangeur no 16 de l'A1 (en direction de Lille) et à 13 km de l'échangeur no 8 de l'A26 (en direction de Reims).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Vis-en-Artois
Monchy-le-Preux Boiry-Notre-Dame Rémy
Guémappe Vis-en-Artois
Chérisy Hendecourt-lès-Cagnicourt Haucourt

Histoire[modifier | modifier le code]

Un cimetière britannique

La Première Guerre mondiale a marqué profondément la commune, qui fut sous la coupe des Allemands dès le et ne fut libérée que le par les Canadiens.

Au cours des années 1917 et 1918, le village fut complètement détruit. Les habitants qui n’avaient pas fui avant l’arrivée des troupes envahissantes furent évacués à La Glanerie en Belgique.

Le , la commune de Vis-en-Artois est citée à l’ordre de l’armée et reçoit la croix de guerre.

L’empereur Guillaume II est venu à Vis pour assister à la bataille de Monchy-le-Preux, et que Vis était un village situé juste devant la ligne Hindenburg.

Tout le village fut reconstruit dans les années 1920 et son monument aux morts fut inauguré le .

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Vis-en-Artois dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Christian Thievet    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Six éoliennes produisent de l’électricité à Vis-en-Artois depuis 2012[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 657 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
367 439 479 480 585 608 625 628 623
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
653 688 751 762 734 810 825 795 766
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
782 723 709 388 541 623 606 577 579
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
631 608 617 603 539 536 552 556 642
2011 - - - - - - - -
657 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3])
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,1 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,2 %, 15 à 29 ans = 18 %, 30 à 44 ans = 22,6 %, 45 à 59 ans = 22 %, plus de 60 ans = 14,3 %) ;
  • 48,9 % de femmes (0 à 14 ans = 20,4 %, 15 à 29 ans = 18,8 %, 30 à 44 ans = 20,4 %, 45 à 59 ans = 17,8 %, plus de 60 ans = 22,6 %).
Pyramide des âges à Vis-en-Artois en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,6 
5,2 
75 à 89 ans
8,6 
8,8 
60 à 74 ans
13,4 
22,0 
45 à 59 ans
17,8 
22,6 
30 à 44 ans
20,4 
18,0 
15 à 29 ans
18,8 
23,2 
0 à 14 ans
20,4 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Vis-en-Artois

Les armes de Vis-en-Artois se blasonnent ainsi :

taillé vivré : au 1) d’argetn à la jumelle ondée d’azur en barre, au second de gueules à l’épi de blé tronqué en barre.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église construite après la Première Guerre mondiale en béton armé.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Bon Hollande (né vers 1600), plus lointain ancêtre agnatique de François Hollande, vivait à Vis-en-Artois au début du XVIIe siècle.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierrick Jouan, « Bon vent, chères éoliennes », L’Avenir de l’Artois, 15 octobre 2012, consulté le 25 novembre 2013.
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  4. « Évolution et structure de la population à Vis-en-Artois en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 août 2010)
  5. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 août 2010)