Wismes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wismes
L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.
Blason de Wismes
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Saint-Omer
Canton Lumbres
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lumbres
Maire
Mandat
Jean-Luc Hochart
2008-2014
Code postal 62380
Code commune 62897
Démographie
Population
municipale
513 hab. (2011)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 39′ 17″ N 2° 04′ 19″ E / 50.6547222222, 2.07194444444 ()50° 39′ 17″ Nord 2° 04′ 19″ Est / 50.6547222222, 2.07194444444 ()  
Altitude Min. 73 m – Max. 191 m
Superficie 11,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Wismes

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Wismes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wismes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wismes

Wismes est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Wismes
Nielles-lès-Bléquin Affringues Elnes
Wismes Wavrans-sur-l'Aa
Vaudringhem Thiembronne Merck-Saint-Liévin

Hameaux[modifier | modifier le code]

  • Cantemerle
en picard, on dit des gens de Cantemerle:
<<I vont su tros pattes conme chés kiens éd Cantemerle qui arvientte éd chés vrépes>> [1].
Ils vont sur trois pattes comme les chiens de Cantemerle qui reviennent des vêpres. (il devait y avoir un café entre l'église et le hameau...)
  • Fourdebecques
  • Marival
  • Rietz-Mottu
  • Saint-Pierre-Wismes
  • Salvecques

Toponymie[modifier | modifier le code]

Wijme en flamand[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Occupé dès la préhistoire (découverte de silex taillés et polis près de Salvecques).

La plus ancienne mention se trouve dans les registres de la charte de l'abbaye Saint-Omer.

30 octobre 1800 (le 9 brumaire) Wismes fait partie du canton de Lumbres.

1840: construction de la première école du village.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Wismes dans son canton et dans l'arrondissement de Saint-Omer
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1983 en cours Jean-Luc Hochart    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 513 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
470 523 529 537 622 600 606 610 600
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
560 563 545 505 517 464 424 468 499
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
523 500 487 433 422 435 430 454 423
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
458 446 435 449 497 525 513 509 513
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,6 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (54,2 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 54,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 18,8 %, 15 à 29 ans = 19,6 %, 30 à 44 ans = 18,8 %, 45 à 59 ans = 22,1 %, plus de 60 ans = 20,6 %) ;
  • 45,8 % de femmes (0 à 14 ans = 12,9 %, 15 à 29 ans = 20,6 %, 30 à 44 ans = 22,3 %, 45 à 59 ans = 19,3 %, plus de 60 ans = 25 %).
Pyramide des âges à Wismes en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,9 
8,3 
75 à 89 ans
8,2 
12,3 
60 à 74 ans
15,9 
22,1 
45 à 59 ans
19,3 
18,8 
30 à 44 ans
22,3 
19,6 
15 à 29 ans
20,6 
18,8 
0 à 14 ans
12,9 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Wismes

Les armes de Wismes se blasonnent ainsi :

d’argent à la crois d’azur, à l’écusson du champ chargé d’un chevron de gueules accompagné de trois merlettes de sable, brochant sur le tout.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monument historique[modifier | modifier le code]

Wismes est un village situé aux confins du Boulonnais et de l’Artois et qui s’est développé dans un vallon boisé dépendant de l’Aa.

Son église se signale par la mince flèche de son clocher occidental de plan octogonal qui est lui-même porté en encorbellement sur le pignon de la nef. Elle est construite en bordure de la route au pied de la colline dont la pente est occupée par le cimetière ; les eaux de ruissellement ont accumulé les terres sur son flanc nord qui s’est trouvé donc partiellement enterré, ses maçonneries se trouvant ainsi rongées par l’humidité. L’édifice se compose d’une nef de quatre travées flanquée au sud d’un bas-côté étroit et au nord de deux chapelles rectangulaires de largeurs inégales, son chœur plus large que la nef et long de trois travées s’achève par une abside à trois pans. (Renseignements issus de "Nord Gothique" par Jacques Thiébaut p434)

Église clasée par arrêté du 1er juillet 1932 (Renseignements issus de : Bases de données Ministère de la culture)

Un château seigneurial, de plan rectangulaire et flanqué de tours d’angle, se situait au sud (ses dispositions sont connues par un plan du XVIè siècle, il avait dû être construit au siècle précédent). (Renseignements issus de "Nord Gothique" par Jacques Thiébaut p434)

Autres monuments[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts.
  • L'église Saint-Pierre.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Thiébaut, Nord Gothique (Picardie, Artois, Flandre, Hainaut) Les édifices religieux, Picard,‎ 2006, 439 p. (ISBN 2-7084-0738-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Accart, Les sobriquets des habitants du Pas-de-Calais , les éditions Nord-Avril , 456 paches , ISBN 2-915800-05-7 ( 2006 )
  2. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  5. « Évolution et structure de la population à Wismes en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 août 2010)
  6. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 août 2010)