Flamand (dialecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flamand.

Le terme « flamand » désigne un groupe de dialectes du néerlandais. Au sens strict, il peut s'agir du flamand occidental ou du flamand oriental. [réf. nécessaire] Au sens plus large, on utilise le terme « flamand » comme terme générique pour désigner l'ensemble des dialectes néerlandais parlés en Belgique (le brabançon (dont fait partie l'anversois), le Flamand Oriental, le Flamand Occidental et le limbourgeois), ou même comme synonyme, bien que linguistiquement incorrect, du néerlandais tel qu'il est parlé en Flandre, tout comme l'usage populaire du mot « hollandais ».

Dialectes parlés en Flandre[modifier | modifier le code]

Le flamand est, au sens large et dans le domaine linguistique, un dénominateur de tout dialecte parlé quelque part sur l'ancien territoire du Comté de Flandre. Cela s'étend du sud des Pays-Bas (Zélande) au nord de la France. D'ouest en est, il en existe beaucoup de variétés locales dont la plus répandue est sans doute le flamand occidental, qui serait parlé par plus d'un million de personnes dans l'extrême ouest de la Belgique. Quelques tentatives marginales ont été entreprises pour établir celui-ci en tant que langue « catholique » à part entière sur base de la littérature de Guido Gezelle, mais celles-ci n'ont jamais abouti[réf. nécessaire].

Le flamand occidental de France a cependant été arbitrairement codifié dans l'ouvrage de Jean Louis Marteel « Het vlaams dat men ouders klappen ». Il possède une grammaire propre ainsi qu'un pseudo dictionnaire : Fagoo, Sansen et Simon édité en 1985.

Il n'est pas et n'a jamais été la langue officielle des Flamands en Belgique, rôle réservé au néerlandais dont l'usage et les règles reposent sur une convention (Nederlandse Taalunie) avec les Pays-Bas et le Suriname.

Cependant, le mot flamand est resté d'usage relativement courant en Belgique pour désigner (incorrectement) le néerlandais se référant tout de même à un néerlandais avec une prononciation spécifique "flamande".

« Langue » flamande[modifier | modifier le code]

Il existe au moins depuis le XVIe siècle des dictionnaires et des grammaires en « proto-néerlandais » ou « proto-flamand », ces dialectes parlés dans la Flandre médiévale et qui étaient des prédécesseurs du néerlandais actuel. Différents auteurs utilisent indifféremment les termes vlaems (et ses variantes) ou nederlands pour la désigner. En français, car il existait aussi des lexiques et des dictionnaires bilingues, cela donnait « langue flamande » ou « thioise ». Le mot « néerlandais » n'apparaît que très tardivement au XIXe siècle.

Il y a depuis le Moyen Âge une littérature en « proto-néerlandais », peut-être pas toujours de bonne qualité surtout au XVIIIe siècle, mais toujours vivante à travers le théâtre et la poésie des chambres de rhétorique.

Il n'y a jamais eu dans l'espace néerlandais un centre culturel assez puissant pour imposer sa langue comme norme unique à la différence, par exemple, de Paris pour le domaine français. Néanmoins le néerlandais standard (langue Ausbau) est principalement fondé sur les dialectes de Hollande.

Aujourd'hui, bon nombre de Flamands parlent un parler dénommé tussentaal, littéralement « langue entre les deux » (entre le dialecte local et le néerlandais standard). Ainsi, la télévision néerlandaise diffuse parfois les séries flamandes avec des sous-titres en néerlandais standard, comme elle le fait pour les séries étrangères diffusées en version originale (les séries anglaises par exemple). D'autre part, la télévision flamande diffuse parfois les séries néerlandaises avec des sous-titres en néerlandais également, afin d'améliorer la compréhension.

Le « flamand » et le « hollandais » en général[modifier | modifier le code]

Entre le néerlandais parlé aux Pays-Bas et celui parlé en Belgique, certains mots et usages de mot sont différents. Voici une liste: le mot en néerlandais des Pays-Bas, puis le mot en néerlandais de Belgique et la traduction en français:

  • Le mot patat - frieten - des frites
  • Le mot spijkerbroek - jeans(broek) - (un pantalon en) jeans
  • Le mot zwager - schoonbroer - un beau-frère
  • Le mot ham - hesp - du jambon
  • Le mot kabinet - regering - un gouvernement
  • Le mot jus (d'orange) - sinaasappelsap - jus d'orange
  • Le mot magnetron - microgolf(oven) - un four à micro-ondes

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]