Bellebrune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bellebrune
L'église et la mairie.
L'église et la mairie.
Blason de Bellebrune
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Boulogne-sur-Mer
Canton Desvres
Intercommunalité Communauté de communes de Desvres - Samer
Maire
Mandat
Christophe Guche
2014-2020
Code postal 62142
Code commune 62104
Démographie
Population
municipale
346 hab. (2011)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 43′ 40″ N 1° 46′ 31″ E / 50.7277777778, 1.7752777777850° 43′ 40″ Nord 1° 46′ 31″ Est / 50.7277777778, 1.77527777778  
Altitude Min. 38 m – Max. 105 m
Superficie 5,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Bellebrune

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Bellebrune

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bellebrune

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bellebrune

Bellebrune est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Accès et transports[modifier | modifier le code]

La commune est traversée dans sa partie nord par l'ex RN 42, et se situe à quelques km à l'est de l'Autoroute A16 (France) reliant Rouen à Calais et Dunkerque. Elle est également à l'est de la forêt de Boulogne-sur-Mer.

Géologie, relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire est inclus dans la boutonnière du Boulonnais. Au nord-ouest de l'Artois, cette dépression constituée de Monts et vallées présente des sols à dominante argileuse. Le fleuve Wimereux coule à quelques km au nord ; plusieurs affluents dont la Prêle[1] coulent sur le territoire communal. L'altitude moyenne de la commune est donc assez faible, variant de 38 mètres au nord, à 105 mètres au sud du village, sur une crête des collines du Boulonnais constituant la limite entre les bassins de la Liane et du Wimereux.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bellebrune
Belle-et-Houllefort Colembert Le Wast
Bellebrune
La Capelle-lès-Boulogne Baincthun Crémarest Alincthun

Climat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Le climat est de type océanique tempéré dans ce département ayant une façade maritime, située à environ 14 km du territoire communal. Les amplitudes thermiques sont modérées et les hivers sont doux avec un temps instable. Il pleut en moyenne de 900 à 1 000 mm de pluie par an[2]. Les précipitations sont de 705 mm à Boulogne-sur-Mer, station météorologique la plus proche à environ 13 km[3]. Cette différence s'explique par le balayage de la cote (vent sud-ouest dominant), les nuages s'accumulant plus sur l'arrière littoral, au niveau des monts et de la cuesta.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • D'un nom de personne germanique Bero + brunna «source»[4], francisé en Belle brune.
  • Bere Bronna (1116), Belebrone (XIIe siècle), Bellebrona (vers 1157), Bellebrune (1793).
  • Bellebronne en flamand.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Bellebrune dans son canton et dans l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer
La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1971 31 mars 2014 Brigitte de Prémont ex-UMP Ancienne députée
ancienne conseillère générale du canton de Desvres
31 mars 2014 en cours Christophe Guche    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

En janvier 2013, Bellebrune a obtenu pour 4 ans un label et quatre étoiles au concours « Villes et Villages étoilés »[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 346 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
170 106 110 204 197 218 194 179 184
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
203 215 220 193 166 155 197 178 183
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
197 189 192 157 165 153 160 167 156
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
161 150 158 171 179 246 304 327 342
2011 - - - - - - - -
346 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004.)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (14 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (53,4 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 53,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 30,6 %, 15 à 29 ans = 13,6 %, 30 à 44 ans = 24,6 %, 45 à 59 ans = 18 %, plus de 60 ans = 13,1 %) ;
  • 46,6 % de femmes (0 à 14 ans = 21,3 %, 15 à 29 ans = 13,2 %, 30 à 44 ans = 30,7 %, 45 à 59 ans = 20 %, plus de 60 ans = 14,9 %).
Pyramide des âges à Bellebrune en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,5 
90 ans ou +
1,5 
2,8 
75 à 89 ans
4,0 
9,8 
60 à 74 ans
9,4 
18,0 
45 à 59 ans
20,0 
24,6 
30 à 44 ans
30,7 
13,6 
15 à 29 ans
13,2 
30,6 
0 à 14 ans
21,3 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Bellebrune

Les armes de Bellebrune se blasonnent ainsi :

d’argent au lion de sable armé de gueules[9].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monument historique[modifier | modifier le code]

Château La Villeneuve Façades et toitures (cad. B 73, 74, 77, 78, 78bis, 80) : inscription par arrêté du 22 janvier 1988

Renseignements issus de : Mérimée, base de données du Ministère de la culture

Autres monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Leu et le monument aux morts.
  • L'église Saint-Leu.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN.
  2. source : Météofrance, « Les collines de l'Artois, climatologie », sur le site de la direction régionale de l’alimentation,de l’agriculture et de la forêt du Nord Pas de Calais (consulté le 27 mars 2012), p. 2
  3. Thibaud Varnier, « Climat du Pas de Calais », sur le site Météoclimat,‎ 2008 (consulté le 27 mars 2012)
  4. Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes - Ernest Nègre
  5. Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturnes, « 216 communes françaises labellisées « Villes et Villages Étoilés » par l'ANPCEN : une progression de 145 %. », sur anpcen.fr,‎ 21 janvier 2013 (consulté le 9 février 2013).
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. « Évolution et structure de la population à Bellebrune en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 9 août 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 9 août 2010)
  9. Banque du Blason.