La Capelle-lès-Boulogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Capelle-lès-Boulogne
L'avenue de la Forêt, au centre de la commune.
L'avenue de la Forêt, au centre de la commune.
Blason de La Capelle-lès-Boulogne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Boulogne-sur-Mer
Canton Boulogne-sur-Mer-Sud
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Boulonnais
Maire
Mandat
Bernard Grare
2014-2020
Code postal 62360
Code commune 62908
Démographie
Gentilé Capellois
Population
municipale
1 530 hab. (2011)
Densité 235 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 43′ 55″ N 1° 42′ 28″ E / 50.7319444444, 1.7077777777850° 43′ 55″ Nord 1° 42′ 28″ Est / 50.7319444444, 1.70777777778  
Altitude Min. 39 m – Max. 108 m
Superficie 6,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
La Capelle-lès-Boulogne

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
La Capelle-lès-Boulogne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Capelle-lès-Boulogne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Capelle-lès-Boulogne
Liens
Site web capelle-les-boulogne.fr

La Capelle-lès-Boulogne est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Commune du Boulonnais, adhérente du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, La Capelle-lès-Boulogne se situe sur le territoire de la Communauté d'agglomération du Boulonnais, à 7 km à l'est de la ville de Boulogne-sur-Mer[1].

Elle est située à environ 25 km de Calais[2], 40 km de Saint-Omer[3], 95 km de Lille[4] et 215 km de Paris[5]. La commune arrière-littorale n'est située qu'à environ 9 km de la Manche.

De forme allongée horizontalement, le territoire de la commune est occupé dans sa moitié est par la forêt domaniale de Boulogne, et dans sa partie ouest par l'urbanisation et l'agriculture.

Accès et transports[modifier | modifier le code]

La route nationale 42 traverse le territoire communal d'est en ouest. Sur cette portion, c'est une voie rapide limitée à 110 km/h. La route relie Boulogne-sur-Mer à l'ouest à Saint-Omer à l'est.

L'autoroute A16, qui relie Paris à Dunkerque, passe également à proximité de la commune, la desservant par le biais de la sortie sortie 31.

La Capelle est située à une dizaine de kilomètres des gares ferroviaires de Boulogne (Boulogne-Ville et Boulogne-Tintelleries) et à environ 20 minutes par l'A16 de la gare de Calais-Fréthun.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Pernes-lès-Boulogne Conteville-lès-Boulogne Belle-et-Houllefort Rose des vents
Saint-Martin-Boulogne N Bellebrune
O    La Capelle-lès-Boulogne    E
S
Baincthun Baincthun Crémarest

Urbanisme[modifier | modifier le code]

La commune fait partie du Pays du Boulonnais. La Communauté d'agglomération du Boulonnais et la Communauté de communes de Desvres-Samer élaborent un Schéma de cohérence territoriale (SCOT) commun. La commune est de plus dotée d'un POS (Plan d'occupation des sols) valant PLU (Plan local d'urbanisme).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La Capelle-lès-Boulogne dans son canton et dans l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer

Liste des maires successifs[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Michèle Augé    
mars 2008 en cours Bernard Grare    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Un lagunage a été réalisé pour l'assainissement ; une station d'épuration va compléter le dispositif. La collecte des déchets est réalisée par la Communauté d'agglomération du Boulonnais.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 530 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1954. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
881 963 893 977 1 199 1 331 1 545 1 498 1 491
2011 - - - - - - - -
1 530 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,1 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 19,1 %, 15 à 29 ans = 14,5 %, 30 à 44 ans = 19,2 %, 45 à 59 ans = 24,7 %, plus de 60 ans = 22,4 %) ;
  • 51,1 % de femmes (0 à 14 ans = 16 %, 15 à 29 ans = 14,7 %, 30 à 44 ans = 18,9 %, 45 à 59 ans = 27 %, plus de 60 ans = 23,4 %).
Pyramide des âges à La Capelle-lès-Boulogne en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,5 
6,7 
75 à 89 ans
9,1 
15,6 
60 à 74 ans
13,8 
24,7 
45 à 59 ans
27,0 
19,2 
30 à 44 ans
18,9 
14,5 
15 à 29 ans
14,7 
19,1 
0 à 14 ans
16,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

La Capelle abrite une bibliothèque, deux écoles :

  • L'école primaire publique des Poètes
  • L'école primaire privée Saint-Joseph

Santé[modifier | modifier le code]

Le centre de La Capelle abrite une pharmacie et un cabinet médical. La commune est également à proximité du centre hospitalier de Boulogne et de la clinique de la Côte d'Opale.

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

La commune possède plusieurs salles pluri-activité (gymnastique, club pour personnes âgées, activités pour les jeunes, mariage...). Elle est équipée d'un terrain de football, d'un plateau sportif attenant à l'école et est le lieu de départ de randonnées.

Une revue est organisée tous les ans (spectacle comique).

La commune abrite également l'association La Capelle Loisirs qui a pour but d'organiser, de gérer et d'animer les loisirs pour les enfants, les jeunes et la famille.

Le club de foot compte également parmi ces licencié l'arbitre international français Stéphane Lannoy.

Le centre équestre plus connu sous l'appelation Ecole d'Equitation du Boulonnais qui a obtenu en 2012 et 2013 le titre de 1er club de France en saut d'obstacles lors des championnats de France au Parc fédéral équestre de Lamotte Beuvron dans le Loir et Cher.

Cultes[modifier | modifier le code]

Église Saint Jean Baptiste.

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Commerces et services[modifier | modifier le code]

Plusieurs commerces et services sont présents sur la commune : restaurant, boulangerie, poste, banque... La commune se trouve également à proximité immédiate du centre commercial de la Côte d'Opale, situé sur la commune de Saint-Martin-Boulogne.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de Conteval fut édifié à la fin du XVIIIe siècle par le sieur François Delporte (fils).

Il matérialisait la réussite d'un élevage modèle de plusieurs centaines de moutons à laine importés clandestinement d'Angleterre dans le but de parvenir à produire une laine comparable à celle d’Outre-Manche. Cette initiative de François Delporte (père), avait valu à sa famille d’être anoblie par Louis XVI en 1776[10]. Cet élevage expérimental donna lieu également à des innovations agronomiques telles que la mise en culture de prairies artificielles à rotation raisonnée et la culture extensive des pommes de terre.

Ce château est aujourd’hui en partie protégé au titre de la législation sur les monuments historiques. L’inscription, par arrêté du 19 avril 2006[11], protège les façades et les toitures du château, y compris les deux cours anglaises, le parc entourant le château, ses clôtures, ses allées, le bassin et son amenée d'eau ainsi que les deux potagers.

  • La statue de la Pax à l'angle de la route nationale et de la rue de Verdun
L'église et le monument aux morts.
  • L'église Saint-Jean-Baptiste.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Lannoy (1969), arbitre international, attaché au club de La Capelle-lès-Boulogne.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de La Capelle-lès-Boulogne

Les armes de La Capelle-lès-Boulogne blasonnent ainsi :

d’or à la croix ancrée de gueules, à la bande d’azur brochant sur le tout.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Distance à vol d'oiseau entre La Capelle-lès-Boulogne et Boulogne-sur-Mer », sur www.lion1906.com (consulté le 9 août 2013)
  2. « Distance à vol d'oiseau entre La Capelle-lès-Boulogne et Calais », sur www.lion1906.com (consulté le 9 août 2013)
  3. « Distance à vol d'oiseau entre La Capelle-lès-Boulogne et Saint-Omer », sur www.lion1906.com (consulté le 9 août 2013)
  4. « Distance à vol d'oiseau entre La Capelle-lès-Boulogne et Lille », sur www.lion1906.com (consulté le 9 août 2013)
  5. « Distance à vol d'oiseau entre La Capelle-lès-Boulogne et Paris », sur www.lion1906.com (consulté le 9 août 2013)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  8. « Évolution et structure de la population à La Capelle-lès-Boulogne en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 août 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 août 2010)
  10. Michel PARENTY in "Châteaux et maisons de campagne du boulonnais" tome II-2
  11. JORF n°71 du 24 mars 2007 page 5504