Bernieulles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernieulles
La mairie.
La mairie.
Blason de Bernieulles
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Étaples
Intercommunalité Communauté de communes du Montreuillois
Maire
Mandat
David Caux
2014-2020
Code postal 62170
Code commune 62116
Démographie
Population
municipale
190 hab. (2011)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 33′ 20″ N 1° 46′ 29″ E / 50.5555555556, 1.7747222222250° 33′ 20″ Nord 1° 46′ 29″ Est / 50.5555555556, 1.77472222222  
Altitude Min. 41 m – Max. 120 m
Superficie 5,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Bernieulles

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Bernieulles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bernieulles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bernieulles

Bernieulles est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bernieulles
Cormont Hubersent
Bernieulles Beussent
Longvilliers Inxent

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Bernieulles[1] est un climat océanique.

Les précipitations y sont régulières tout au long de l'année, même si les mois les plus pluvieux se situent en période automnale. Ainsi, les mois les plus arrosés sont les mois d'octobre, novembre et décembre avec (en moyenne pour ces trois mois) plus de 100 mm/mois. L'été, les précipitations orageuses sont fréquentes, ce qui apporte des cumuls parfois importants durant cette période de l'année. La commune de Bernieulles est l'une des plus arrosées de la région Nord-Pas-de-Calais. Durant la décennie des années 2000, les précipitations moyennes ont été de l'ordre de 1200 mm/an. L'orientation géographique de la vallée de la Course et son relief forment une « barrière » aux perturbations venant de l'ouest. Ainsi, par effet orographique, les perturbations océaniques sont ralenties d'où des cumuls particulièrement importants de précipitations dans ce village, ce qui y occasionne régulièrement des inondations dans ses points bas, même si elles deviennent moins fréquentes depuis la réalisation de travaux il y a quelques années. On a pu remarquer que les inondations apparaissent presque inévitablement dès lors que les cumuls avoisinent les 40 mm en 24 heures et ce en toutes saisons.

Malgré sa proximité avec la mer, Bernieulles présente des amplitudes thermiques supérieures à celles que l'on retrouve sur la côte avec des étés plus chauds et des hivers plus froids. En été, l'orientation géographique de la vallée et son relief limitent l'impact des brises de mer et donc la fraicheur apportée par ces dernières. L'hiver, le nombre de jours de gel est en moyenne supérieure à 40 jours par an. Les gelées ne sont pas rares de novembre à avril. Le vent est également important puisque le resserrement des collines engendre un effet Venturi et une accélération du vent. En période hivernale, ce vent donne régulièrement naissance à des congères pouvant perturber la circulation (exemples récents : hiver 1997, mars 2005, avril 2008 et dernièrement décembre 2009 avec 35 cm de neige et des congères proches de 80 cm). Voici quelques valeurs remarquables à Bernieulles durant la dernière décennie : - 11,6 degrés le 4 mars 2005, + 38,0 le 19 juillet 2006, 0,0 mm en avril 2007, 356 mm en novembre 2009.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Au XVII°siècle, Bernieulles appartient à Henri Philippe dit Philippe de HAYNIN, chevalier, Baron de BERNIEULLES, fils de Philippe et d'Adrienne Jeanne de VARENNES. Le 31 mai 1677, il épouse Marie Hélène dite Hélène de BERGUES, dame de Belleforière et d'Ohlain, fille de Charles et de Catherine de COUPIGNY, dernière représentante de cette famille à posséder les terres et le château de Belleforière.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Bernieulles dans son canton et dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995[2] mars 2014 Jean-Marie Mocq[3]   Médecin
mars 2014[4],[5] en cours
(au 21 novembre 2014)
David Caux   Agent technique de maintenance

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 190 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
327 245 373 385 378 385 372 362 349
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
350 315 295 289 294 278 335 320 359
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
343 335 348 285 293 284 255 306 249
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
255 234 192 185 201 207 200 190 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (31,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,5 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 14,4 %, 15 à 29 ans = 12,4 %, 30 à 44 ans = 20,6 %, 45 à 59 ans = 24,7 %, plus de 60 ans = 27,9 %) ;
  • 51,5 % de femmes (0 à 14 ans = 14,6 %, 15 à 29 ans = 15,5 %, 30 à 44 ans = 17,5 %, 45 à 59 ans = 17,5 %, plus de 60 ans = 35 %).
Pyramide des âges à Bernieulles en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
5,8 
15,5 
75 à 89 ans
15,6 
12,4 
60 à 74 ans
13,6 
24,7 
45 à 59 ans
17,5 
20,6 
30 à 44 ans
17,5 
12,4 
15 à 29 ans
15,5 
14,4 
0 à 14 ans
14,6 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Brice.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Benoît de Bretagne, luthier en guitare.
  • Jean-Marie Mocq (1935-), maire de Bernieulles, auteur de plusieurs ouvrages sur le massacre d'Ascq, fondateur de la société historique de Villeneuve-d'Ascq et du Mélantois, ancien conseiller municipal, médaillé d'honneur et citoyen d'honneur de la ville Villeneuve-d'Ascq, membre de la commission historique départementale et membre correspondant de la commission départementale d'histoire et d'archéologie du Pas-de-Calais, chevalier de l'œuvre humanitaire, titulaire de la médaille de la ville de Verdun, membre correspondant de l'Académie des sciences, lettres et arts d'Arras[10].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Bernieulles

Les armes de Bernieulles se blasonnent ainsi :

d’or à la croix ancrée de gueules.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Duval (étudiant en Master Expertise et Traitement en Environnement et membre de l'association des météorologues amateurs du Nord Pas-de-Calais)
  2. Anthony Berteloot, « Bilan du maire à Bernieulles : Jean-Marie Mocq estime que « ce troisième mandat a été une aberration » : Si beaucoup de maires ont hâte de repartir en campagne, sinon dans un nouveau mandat, il en est qui attendent mars avec une autre impatience. Jean-Marie Mocq, 78 ans, le seul maire qui ne siège pas à la communauté de communes du Montreuillois, est de ceux-là. », La Voix du Nord,‎ 5 octobre 2013 (lire en ligne).
  3. « Bernieulles : Jean-Marie Mocq, maire pendant près de vingt ans, s’en est allé : Jean-Marie Mocq s’est éteint entouré de sa famille, ce samedi matin à son domicile, à 79 ans. Né à Lallaing (Nord) le 30 octobre 1935, il a été maire de Bernieulles de 1995 à 2014. », La Voix du Nord,‎ 6 décembre 2014 (lire en ligne).
  4. « Bernieulles: David Caux remplace Jean-Marie Mocq à la mairie : Peu de suspense samedi pour l’élection du maire et ses adjoints, la liste « Agir pour Bernieulles » ayant reçu la majorité des suffrages au premier tour. », La Voix du Nord,‎ 2 avril 2014 (lire en ligne).
  5. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais,‎ 3 juillet 2014 (consulté le 20 novembre 2014)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  8. « Évolution et structure de la population à Bernieulles en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 9 août 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 9 août 2010)
  10. Jean-Marie Mocq fait son entrée à l'académie d'Arras, La Voix du Nord, J.-C. Laurence (CDP) , samedi 03.01.2009, http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Montreuil/actualite/Secteur_Montreuil/2009/01/03/article_jean-marie-mocq-fait-son-entree-a-l-acad.shtml, consulté en août 2011.