Roger Carel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carel.

Roger Carel

Nom de naissance Roger Bancharel
Naissance (86 ans)
Paris (France)
Nationalité France Française
Profession acteur

Roger Carel, de son vrai nom Roger Bancharel, est un acteur français né le à Paris. Personnalité majeure du doublage français, il a prêté sa voix à de nombreux personnages comme Astérix, C-3PO, Alf, Winnie l'ourson, Maestro, Kermit la grenouille, Benny Hill ou Hercule Poirot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une première vocation pour la prêtrise, il quitte le séminaire et entre dans une école d'ingénieur, voie qu'il abandonne à son tour : il veut faire de la comédie. Tout en prenant des leçons au cours Simon, il débute au théâtre à la fin des années 1940, avant de se lancer dans le cinéma, les dramatiques et feuilletons radio et le cabaret au cours des années 1950.

Il apparaît dans de nombreux films, pièces et séries télévisées à succès (comme Arsène Lupin où il incarne l'inspecteur Guerchard). À la fin des années 1950, on lui propose de passer un essai[réf. nécessaire], à la suite duquel il se voit confier le doublage en français de Peter Lorre dans La Belle de Moscou. Son timbre amusant et sa capacité à transformer sa voix le poussent naturellement vers le dessin animé, notamment les productions Disney pour lesquelles il double Mickey Mouse (dans les années 1970), Winnie l'ourson, Kaa dans Le Livre de la jungle, Pongo dans Les 101 Dalmatiens, Jiminy Cricket dans Pinocchio et le chat de Chester dans Alice au pays des merveilles (redoublages), etc., mais aussi les séries Hanna Barbera, Warner, etc. Il prête parallèlement sa voix à des acteurs tels Jack Lemmon, Benny Hill, et des personnages comme C-3PO dans Star Wars ou Hercule Poirot (Peter Ustinov puis David Suchet), il doublait aussi Ducker Duck.

Souhaitant ralentir son activité à partir de la fin 2010, il a depuis été remplacé dans certains de ses rôles emblématiques comme Winnie l'ourson par Jean-Claude Donda. En janvier 2012, il reçoit le prix Henri-Langlois pour l'ensemble de son œuvre.

Il a écrit un livre autobiographique : J'avoue que j'ai bien ri.

Il réside à Villemomble, en Seine-Saint-Denis, et a longtemps possédé une résidence secondaire à Villejésus, village du nord Charente.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Note : Les dates inscrites en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Roger Carel a assuré le redoublage ou le doublage tardif.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]


Longs métrages d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

  • 1958-1960 : Signé Furax (feuilleton radiophonique, RTF, puis Europe 1) : Léopold Vanpeeremerch / autres
  • 1960-1961 : Les Aventures de Tintin, feuilleton radiophonique de Nicole Strauss et Jacques Langeais[3]) : Bohlwinkel / Dupont[4]
  • 1965-1974 : Bons baisers de partout (feuilleton radiophonique, France Inter) : Zorbec Legras / Monsieur Maurice
  • 1966-1967 : Les Aventures d'Astérix le gaulois (feuilleton radiophonique, France Inter) : Astérix

Autres[modifier | modifier le code]

  • 1952 : Le Chien dans la vitrine de Line Renaud dont il assure les aboiements, comme il l'explique lors de son passage au Tribunal des flagrants délires, le 12 novembre 1980 [5].
  • 1990 : Publicités Amstrad : le Croco Amstrad
  • 2007 : Nom de Zeus ! (théâtre) de Nicolas Lumbreras, Fabrice Pannetier et Constance Carrelet : voix-off

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francis Blanche étant mort avant la post-synchronisation du film, Roger Carel imita sa voix.
  2. Rôle repris par Marc François.
  3. Certains épisodes ont fait l'objet de disques 33 t, d'autres sont téléchargeables sur Ina.fr.
  4. Il succéda dans ce rôle à Jean Carmet.
  5. Ina.fr (à 3'15).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]