Gert Fröbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gert Fröbe

Description de cette image, également commentée ci-après

Timbre à l'effigie de Gert Fröbe

Nom de naissance Karl Gerhard Fröbe
Naissance
Zwickau, Empire allemand
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemande
Décès (à 75 ans)
Munich, Allemagne
Profession Acteur
Films notables Goldfinger
Le Jour le plus long
Cent mille dollars au soleil
Paris brûle-t-il ?
Le coup du parapluie

Karl Gerhard Fröbe, dit Gert Fröbe (Gert Froebe), est un acteur allemand né le à Zwickau, et mort le à Munich, d'une crise cardiaque[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence par étudier les arts et la musique, notamment le violon, et passe par l'Académie des Beaux-Arts de Dresde. Sa carrière d'acteur débute dans un contexte difficile, l'Allemagne est alors en pleine récession. Comme tant d'autres, il devient adhérent du NSDAP (Parti national-socialiste des travailleurs allemands). Il est enrôlé dans l'armée à Vienne. Il n'apparaît pourtant pas comme un fervent partisan des thèses nazies, puisque des années plus tard, alors qu'il est critiqué pour son passé lors de la sortie de Goldfinger en Israël, on découvre qu'il aurait sauvé deux juifs à Vienne[2]. Il l'affirme au Daily Mail en 1965 : « Naturellement, j'étais un Nazi. »

Après la guerre, il joue dans des spectacles de rue. Son premier véritable rôle à l'écran aura lieu dans Ballade Berlinoise, en 1948. Il enchaîne ensuite les seconds rôles en Europe, puis rencontre Fritz Lang en 1960, qui lui fait jouer le rôle de l'inspecteur dans Le Diabolique docteur Mabuse. Il participe au tournage du film Le Jour le plus long en 1962.

Son rôle le plus connu reste celui d'Auric Goldfinger dans Goldfinger, le troisième film de la saga James Bond. En 1966, il incarne un personnage historique : le général Von Choltitz dans Paris brûle-t-il ?. Un de ses derniers films sera Le Coup du parapluie de Gérard Oury en 1980, où il parodie son personnage de Goldfinger.

Il eut deux enfants, Andreas et Utz.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Doublage français[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gert Frobe, an Actor, Dies at 75 », sur http://www.nytimes.com/,‎ 6 septembre 1988 (consulté le 3 décembre 2009)
  2. La sortie du film en Israël fut perturbée par la présence de l'acteur, membre du parti nazi dans sa jeunesse. De nombreuses salles refusèrent de la projeter, avant qu'un Juif du nom de Mario Blumeneau affirme à l'ambassade israélienne de Vienne, qu'ils avaient été sauvés, lui et sa mère, par l'acteur, dans la ville où il avait été enrôlé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]