Mr Fantastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mister Fantastic
Personnage de fiction apparaissant dans
Fantastic Four.

Un fan de Mister Fantastic lors d'une convention
Un fan de Mister Fantastic lors d'une convention

Alias Red Richards (véritable identité)
Red Benjamin
L'homme élastique
Naissance Central City, Californie
Pouvoirs Elasticité
Extrême intelligence
Famille Jane Storm (épouse)
Nathaniel Richards (père)
Evelyne Richards (mère)
Franklin Richards (fils)
Val Richards (fille)
Johnny Storm (beau-frère)
Affiliation Fantastic Four,
Les Vengeurs
Illuminati
SHIELD

Créé par Stan Lee
Jack Kirby
Première apparition Fantastic Four #1, Fantask #1
Éditeur(s) Marvel Comics

Mr Fantastique (Mr. Fantastic en version originale), aussi appelé L'Homme Élastique, de son vrai nom Red Richards (originellement Reed Richards en anglais), est un super-héros appartenant à l'univers de Marvel Comics. C'est un membre des Quatre Fantastiques et le mari de Jane Storm (La Femme Invisible).

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Red Richards est un scientifique. Il est reconnu comme étant l'un des hommes les plus intelligents du monde. Cependant, il est tellement plongé dans ses travaux qu'il en oublie parfois de mener une vie sociale. La plupart du temps, il sait garder son sang-froid et n'est pas du genre à s'énerver facilement.

Au demeurant, bien que cerveau du groupe, Mr Fantastic n'est plus son leader depuis que son épouse Jane a assuré l'intérim durant sa disparition. Red Richards était alors exilé dans une dimension sans ressources technologiques par Hyperstorm (descendant de Franklin Richards). Le retour d'un Richards, complexé quant à ses capacités de leader, marquera un tournant dans l'histoire des Quatre Fantastiques. Sa crainte de ne pouvoir protéger sa famille de ses ennemis s'avère fondée lorsque le Docteur Fatalis kidnappe son fils et l'expédie dans les Enfers. Aux reproches de son épouse concernant son incapacité, il prend la décision de diriger la Latvérie ce qui conduit le S.H.I.E.L.D et l'ONU à intervenir.

Les suites de ce cycle (mort apparente de La Chose ainsi que la saisie des biens et avoirs de Fantastic Four Inc. par le gouvernement) sont considérables. En effet, on voit un Red Richards de moins en moins assuré, commettant erreurs de jugement sur erreurs de jugement. Il est sauvé in extremis par sa famille de situations de plus en plus périlleuses et s'isole tant qu'on sent chez lui une tendance à se placer au delà du bien et du mal, voire au delà de l'humain (cf. lettre de rupture de Jane dans Civil War).

Le crossover Civil War et le rôle de Richards, éminemment trouble, laissent planer un doute quant au maintien de l'équipe sous sa forme actuelle.Il est en effet favorable à la loi de recensement (contrairement à ses positions des années 80), responsable de la mort de Bill Foster via le clonage de Thor, bénéficiaire de contrats militaires de deux milliards de dollars pour la construction d'un pénitencier en zone négative (cela sans en informer sa famille) et expliquant clairement dans Fantastic Four #540 son adhésion à ce crypto-fascisme par sa résignation et son insensibilité.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Depuis qu'il a été irradié par des rayons cosmiques, Red Richards a le pouvoir de rendre son corps totalement malléable.

Il peut s'étirer, se déformer, s'étendre, ou bien se comprimer. Il peut s'enrouler autour de ses adversaires et les immobiliser. Il peut aplatir son corps pour, par exemple, le faire passer sous une porte. Il peut former une sphère en se contorsionnant.

Sa peau lui permet, en se servant en plus de son élasticité, d'absorber l'impact de balles qu'il peut renvoyer à l'expéditeur, avec cependant une force moindre, le mettant ainsi hors combat sans le tuer. Il peut même contenir certaines explosions si elles ne sont pas trop puissantes.

Physique[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Vie Sexuelle Des Super-Héros, consulté le 18 janvier 2013