La Grande Inondation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Grande Inondation

Titre original Flood
Réalisation Tony Mitchell
Scénario Matthew Cope et Richard Doyle d'après le roman de Richard Doyle
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre film catastrophe
Sortie 2007
Durée 110 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Grande Inondation est un film catastrophe réalisé par Tony Mitchell. Avec Robert Carlyle, Jessalyn Gilsig, David Suchet et Tom Courtenay d'après le roman éponyme de Richard Doyle.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Devant la station météorologique britannique de Wick, en Écosse, la mer se déchaîne. Soudain, une vague gigantesque emporte la station au fond de l'eau. Un peu plus loin, une femme et sa mère sont surprises par l'inondation de leur maison et se retrouvent piégées à l'intérieur. À Londres, encore ignorante de ces terribles événements, Samantha Morrison, à la tête du centre de contrôle de la Barrière de la Tamise, observe avec inquiétude les données météorologiques qu'elle vient de recevoir. Craignant une inondation dans le centre de la capitale, elle décide d'activer la procédure normale de marée haute.

Pendant ce temps, les météorologues, convoqués en urgences auprès du vice-premier ministre, sont sonnés. Ils viennent d'apprendre qu'une partie de la ville de Wick a été dévastée, faisant au moins 21 victimes et 15 disparus. Alors que le bilan humain ne cesse de s'alourdir, le vice-premier ministre s'indigne de ne pas avoir été alerté de la catastrophe qui se préparait. Mais ces derniers se justifient : la météo n'est pas une science exacte et la trajectoire d'une tempête est difficilement prévisible. Ils le rassurent toutefois puisqu'elle semblerait se déplacer vers l'Est, laissant du répit aux côtes anglaises pour se diriger vers la mer du Nord et Hoek van Holland.

Pourtant, cet optimisme est en totale contradiction avec les calculs du professeur Morrison, chercheur et spécialiste de l'environnement. Selon lui, l'inondation qui se prépare à Londres devrait être catastrophique. Il alerte son ex-belle-fille, qui n'est autre que Samantha Morrison, et son fils, ingénieur maritime, employé dans l'entreprise sous contrat avec le barrage mobile de la Tamise

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en Afrique du Sud. Il est remarquable pour l'utilisation du design de production complexe et des effets spéciaux restituant des sites célèbres de Londres tels que le métro de Londres, le palais de Westminster et le Dôme du millénaire partiellement submergés.

Vingt-six décors de studio ont été construits avec des effets intégrés d'eau afin de filmer les acteurs dans de nombreuses séquences d'inondation. Des décors miniatures immergés dans des réservoirs remplis d'eau ont été utilisés pour filmer les bâtiments de grande taille tels que le barrage de la Tamise, le métro londonien et des parkings. Générés par ordinateur, des effets visuels ont été utilisés pour les scènes de Londres inondée en combinant des prises de vue de Londres avec de l'eau créée numériquement. Les scènes à Whitehall, sur la côte écossaise, dans le métro de Londres et le barrage de la Tamise ont été tournées au Cap.

Liens externes[modifier | modifier le code]