François Berléand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec François Berland.

François Berléand

Description de cette image, également commentée ci-après

François Berléand, cliché Harcourt

Naissance (61 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables Ma petite entreprise
Mon idole
Les Choristes
L'Ivresse du pouvoir
Ne le dis à personne
Le Concert

François Berléand est un acteur français né le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un père russe d'origine arménienne , importateur en France des premiers gadgets américains qui firent fureur dans les années 1950, et d'une mère française, François Berléand raconte son enfance dans Le Fils de l'homme invisible, paru en 2006 ; il y relate le traumatisme qui le conduisit à onze ans aux portes de la folie, étrangement causé par une unique affirmation de son père : « De toute façon, toi, tu es le fils de l'Homme invisible », allusion au célèbre feuilleton de l'époque.

Parallèlement à des études en école de commerce, il suit une formation théâtrale, un peu malgré lui, et débute sur scène dans une pièce intitulée Sur une plage de l'Ouest. Ses études terminées, il s'inscrit au cours d'art dramatique de Tania Balachova et rencontre Daniel Benoin, un metteur en scène sous l'égide duquel il travaillera de 1974 à 1981, participant à une quinzaine de spectacles, classiques comme contemporains.

Après avoir fréquenté l'équipe du Splendid, il débute sa carrière cinématographique en 1978. Il enchaîne alors des seconds rôles dans des comédies à succès dans les années 1980. Après une série de seconds rôles remarqués, notamment dans Ma petite entreprise qui lui vaut le César du meilleur acteur dans un second rôle en 2000, il obtient son grand premier rôle dans le film Mon idole de Guillaume Canet.

Dans Martin et Léa, il incarne un inspecteur de police, fonction qu'il va encore exercer de nombreuses fois à l'écran  : La Balance, Les mois d'avril sont meurtriers, Marche à l'ombre, L'Appât, La Mort du Chinois, Fred, Le Sourire du clown, Ne le dis à personne, Le Transporteur (trois films et une série télévisée). Son physique froid, distant, et son regard perçant lui valent aussi des rôles de militaire (L'Otage de l'Europe, Stella, Les Milles, Capitaine Conan, Le Prince du Pacifique), de détective (Suivez cet avion), de curé (Au revoir les enfants) ou de psychiatre dans Le Septième ciel, film qui le révèle réellement au grand public, fin 1997.

Après avoir été le compagnon de l'actrice-réalisatrice Nicole Garcia, il est en couple avec l'actrice Alexia Stresi, qui lui a donné deux jumelles, Adèle et Lucie, nées en décembre 2008. Il est le père de deux autres grands enfants âgés de 30 et 34 ans.

Il est parrain de l'Association européenne contre les leucodystrophies (ELA).

Il a apporté son soutien à François Bayrou lors de la campagne présidentielle de 2007 en France.

En 2007, il fut le président du jury du festival Arte Mare dirigé par Michèle Corrotti.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1970-1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

François Berléand au Festival de Cannes 2004

Années 2010[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Berléand, Le Fils de l'Homme invisible, Stock, Paris, novembre 2006 (ISBN 978-2234058033)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]