Fitzcarraldo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fitzcarraldo

Réalisation Werner Herzog
Scénario Werner Herzog
Acteurs principaux
Pays d’origine Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Sortie 1982
Durée 158 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fitzcarraldo est un film allemand de Werner Herzog, réalisé en 1982 avec Claudia Cardinale et Klaus Kinski dans le rôle-titre.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vestiges de l'embarcation utilisée pour le tournage.

Brian Sweeney Fitzgerald, qui se fait appeler « Fitzcarraldo », arrive à Manaus en provenance d’Iquitos accompagné de son amie Molly, après quelque 2 000 kilomètres de navigation sur les rivières amazoniennes, afin d'assister à une représentation d'Ernani où son idole le ténor Enrico Caruso tient le rôle principal. Passionné d'art lyrique, il rêve de construire un opéra à Iquitos en plein milieu de la forêt péruvienne, où se produiront Caruso et Sarah Bernhardt, interprétant Verdi. Son activité de fabricant de pains de glace n’étant pas assez lucrative pour financer l’opération, il achète une concession sur la rivière Ucayali, afin d'exploiter l’hévéa, l'arbre à caoutchouc. Il se procure un bateau auprès d’un concurrent et recrute un équipage.

Le bateau, retapé et réarmé, commence un long voyage sur le fleuve Amazone avant de remonter le Pachitea. L'équipage déserte bientôt, par crainte des coupeurs de tête. Le contact se fait bientôt entre les quatre hommes restés à bord et les Shuars (improprement appelés Jivaros), séduits par la voix du ténor diffusée par un phonographe. La concession se trouvant sur le cours supérieur de l'Ucayali et étant inaccessible par voie fluviale vu la présence de rapides infranchissables, sachant que les deux cours d’eau ne sont séparés que par une colline, l'idée folle de Fitzcarraldo fut d'araser la colline et d'y hisser le bateau pour rejoindre l'Ucayali par l’autre versant. Les indiens acceptent de l'aider dans son projet. La nuit suivant l'accomplissement de cet exploit, le chef indien brise les amarres car, si les indiens ne croient pas que Fitzcarraldo soit le « Dieu blanc » de leur mythe, ils pensent que le « char blanc » offert à la rivière peut apaiser les démons des rapides. Après une descente périlleuse marquée par le passage des rapides Pongo, Fitzcarraldo, le conquistador de l'inutile, se retrouve à son point de départ. Il envoie son capitaine à Manaus avec comme mission d'amener à Iquitos les chanteurs d'opéra accompagnés d'un grand orchestre afin de donner une représentation d'un opéra à bord de son bateau qu'il revendra ensuite.

Source d'inspiration[modifier | modifier le code]

Le film est dérivé de l'histoire réelle du baron du caoutchouc, le Péruvien Carlos Fitzcarrald et de la fièvre du caoutchouc.

La scène du franchissement de la colline par le bateau est peut-être inspirée des plans inclinés du canal d'Elbląg où les barges sont placées sur des rails.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Inévitablement, le spectateur pense à un autre film de Herzog, Aguirre, la colère de Dieu : mêmes lieux (la forêt amazonienne), même comédien dans le rôle principal (Klaus Kinski), poursuite d’une chimère démesurée. Le réalisateur dira plus tard que l’idée de faire franchir une colline à un bateau lui est venue en Bretagne, alors qu’il faisait des repérages. À la lecture d’un guide touristique, il s’interrogea sur le transport des menhirs et l’édification des alignements, cette question donnera naissance au film. La réalisation d’une folie et l’omniprésence de la musique, dans une nature hostile, font de Fitzcarraldo une œuvre atypique.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Jason Robards, devait quant à lui jouer le rôle principal mais il tomba malade et fut donc remplacé par Klaus Kinski.
  • Mick Jagger, le chanteur des Rolling Stones, avait été retenu pour interpréter le rôle de l'adjoint de Fitzcarraldo. Le tournage du film ayant été interrompu pendant six semaines du fait de la maladie de Jason Robards, Jagger ne put tenir son engagement pour cause de tournée mondiale. Herzog, ne pouvant se décider à le remplacer, supprima le personnage du scénario. Des scènes tournées par Jason Robards et Mick Jagger figurent en bonus de certaines éditions DVD ; on peut également en voir de brefs extraits dans le documentaire Ennemis intimes.
  • Mario Adorf devait lui aussi faire partie du film.
  • Le tournage fut d’autant plus difficile que le réalisateur exigea qu’un bateau soit réellement hissé sur une colline. La seule concession aux effets spéciaux concerne la scène des rapides.
  • Le film a donné son nom au groupe français The Fitzcarraldo Sessions.

Lieux de l’action[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Film documentaire[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]