Bruno Solo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Solo.

Bruno Solo

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bruno Solo à la cérémonie des prix Lumières 2014.

Nom de naissance Bruno Lassalle
Naissance 23 septembre 1964 (50 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Acteur
Réalisateur
Producteur
Scénariste
Animateur de télévision
Films notables La Vérité si je mens !
Jet Set
La Vérité si je mens ! 2
Espace détente
Mon Colonel
La Vérité si je mens ! 3
600 kilos d'or pur

Bruno Solo, de son vrai nom Bruno Lassalle, né le 23 septembre 1964 à Paris, est un acteur, scénariste, producteur, ancien animateur de télévision et réalisateur français. Son nom d'artiste est inspiré du personnage de Han Solo du film Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir qu'il a découvert à l'âge de 13 ans.

Bruno Solo s'est fait connaître grâce à ses collaborations avec son ami Yvan le Bolloc'h, avec lequel il animera des émissions avant de créer ensemble la série Caméra Café.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son père est le cousin du journaliste pamphlétaire, instigateur du mouvement écologiste français, Pierre Fournier disparu en 1973.

En juin 2005, il épouse Véronique, maquilleuse de cinéma. Ils ont deux enfants, Tom et Angèle. Bruno Solo habite à Meudon.[réf. nécessaire]

Carrière[modifier | modifier le code]

Bruno Solo débute comme journaliste (Concert Magazine), animateur de télévision à Canal+ (Top 50 de 1991 à 1993) puis à TF1 avant d'embrasser la carrière d'acteur à partir de 1993.

En 1990, Yvan Le Bolloc'h, animateur de l'émission Télé Zèbre, rencontre Bruno Solo alors que celui-ci est figurant dans le public. Ils animeront alors ensemble cette émission, puis d'autres par la suite, comme le Top 50 et Le plein de super. Mais ils rencontrent leur véritable succès avec la série télévisée Caméra Café sur M6 (2001-2004). Caméra café a connu deux adaptations au cinéma , Espace détente, sorti le 2 février 2005 et Le Séminaire, sorti le 11 février 2009.

En 1996, lors de sa participation à l'émission Fort Boyard (« spéciale animateurs »), il multiplie avec son équipe les bouffonneries durant les épreuves, dévoile en direct les secrets du jeu, ce qui en ralentit le rythme et provoque la colère de l'équipe de l'émission, notamment de son présentateur, Patrice Laffont. Cet épisode restera dans les annales du jeu[1].

Outre son succès au cinéma, il produit la série Kaamelott d'Alexandre Astier pour M6 et y fait une brève apparition le temps d'un épisode du Livre II de la série, où il incarne Herveig, un porte-drapeau incompétent.

Il participe à des séquences publicitaires pour la banque LCL[2],[3].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Il annonce qu'il votera Front de Gauche aux élections européennes de 2009[4].

Engagement associatif[modifier | modifier le code]

Bruno Solo en 2008.

Bruno Solo est ambassadeur de l'association fédérative La Voix de l'Enfant.

Bruno Solo fut l'un des parrains de l'opération Villa Déchets conçue pour sensibiliser à la prévention du déchet à Nantes en 2010 Par Frédéric Tabary (aussi concepteur de la Villa Hamster) aux côtés de nombreuses autres personnalités telles que Delphine Depardieu, Florian Hessique ou encore Tom Novembre.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Bruno Solo en janvier 2012 à l'avant-première de La Vérité si je mens ! 3.

Télévision[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Les anecdotes les plus drôles du cinéma, Éditions Le Cherche midi
  • 2014 : Les anecdotes les plus drôles du cinéma 2
  • 2014 : Petites et grandes histoires du cinéma, Éditions Le Cherche midi, Collection Humour, 210 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vidéo de Fort Boyard 07/09/1996
  2. Publicité télévisée, site de LCL.fr
  3. LCL - banque, "Le Service Après-Vente bancaire, avec Bruno Solo", Stratégies, novembre 2012
  4. S. Z., « Le soutien des intellectuels divise la gauche de la gauche », Le Monde du 4 juin 2009, p. 11

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :