Mel Brooks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brooks.

Mel Brooks

alt=Description de l'image Mel Brooks.jpg.
Nom de naissance Melvin Kaminsky
Naissance 28 juin 1926 (88 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Réalisateur, scénariste, producteur de cinéma
Films notables Les Producteurs,
Frankenstein Junior,
La Dernière Folie de Mel Brooks

Mel Brooks, de son vrai nom Melvin Kaminsky, est un réalisateur, acteur, producteur exécutif, scénariste, compositeur et producteur américain, né le 28 juin 1926 à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille juive germano-russe[1] à New York le 28 juin 1926, Mel Brooks travaille comme standup comic après avoir servi dans l’armée de terre lors de la Seconde Guerre mondiale, .

Avec Woody Allen, Neil Simon et d’autres, il écrit pour le Sid Caesar’s Your Show of Shows, lequel devient le Caesar’s Hour. Mel Brooks et Buck Henry travaillent ensemble pour créer à la télévision la parodie d’espionnage Max la Menace (Get Smart) diffusée de 1965 à 1970, avec Don Adams.

Durant cette époque, il est producteur de théâtre, épouse en 1964 l’actrice Anne Bancroft (avec qui il aura un fils Max en 1972, et restera marié jusqu'au décès d'Anne Bancroft en 2005) et coréalise avec Ernest Pintoff son premier film : un court-métrage parodique sur l’art moderne intitulé The Critic, qui remporte un Oscar. Il écrit ensuite un scénario fondé sur son expérience avec les producteurs de Broadway, qui devient son premier long métrage en tant que réalisateur : Les Producteurs (The Producers) et qui remporte un Oscar (le seul de sa carrière). C'est là qu'il fait la connaissance de l'acteur qui deviendra son coéquipier dans bon nombre de ses films, Gene Wilder. Lors de la sortie de son deuxième long métrage en 1970, Le Mystère des douze chaises (The Twelve Chairs), Hollywood critique le film comme étant trop juif. En 1974, alors qu'il est en train de tourner un de ses plus célèbres films, Le shérif est en prison, Gene Wilder lui propose un scénario original. Il s'agit alors de Frankenstein Junior, une parodie du grand film des années 1930, qui deviendra par la suite son film le plus célèbre, avec Les Producteurs. Le rôle d'Igor est alors joué par Marty Feldman. Le reste de la troupe sera constitué de Teri Garr, Cloris Leachman, Peter Boyle (apparaissant quelques années plus tard aux côtés de Robert De Niro dans Taxi Driver) et on peut même apercevoir Gene Hackman dans le rôle de l'ermite aveugle.

En 1981, pour La Folle Histoire du monde, Mel est à l'origine d'un des premiers morceaux de rap de l'histoire intitulé It's good to be the king (C'est bon d'être le roi) où il apparait, dans cette séquence filmée, déguisé en Louis XVI : le clip, extrait de son film, sera un tube planétaire. Mel récidive avec d'autres morceaux rap comme Inquisition, sans toutefois connaître un succès comparable à It's good to be the king...

Travaillant simultanément comme scénariste, metteur en scène et acteur, Mel Brooks obtint beaucoup de mauvaises critiques dues à son style excessif. En 1983, aux côtés d’Anne Bancroft, il est seulement acteur lors du remake du classique d’Ernst Lubitsch, To Be or Not to Be.

En tant que producteur, il œuvre dans un registre beaucoup plus dramatique et au cours des années 1980, au sein de sa société de production Brooksfilms il produit des projets aussi variés que La Mouche (The Fly), Elephant Man, Solarbabies, et 84 Charing Cross Road mettant en vedette Anne Bancroft.

En 1991, il fait une tentative de film non-parodique avec Chienne de vie (Life Stinks), mais le film est un échec. Il revient alors à son domaine de prédilection, les parodies avec Sacré Robin des Bois (Robin Hood : Men in Tights) et Dracula, mort et heureux de l'être (Dracula: Dead and Loving it).

Mel Brooks passe la deuxième moitié des années 1990 à jouer le rôle d’Oncle Phil dans la série télévisée Dingue de toi sur NBC. En 2001, la version théâtrale des Producteurs, avec Nathan Lane et Matthew Broderick, connaît un triomphe et bat un record en remportant un Grammy et douze Tony Awards mais aussi un oscar et un Emmy.

Le 23 avril 2010, il reçoit la 2406e étoile du Hollywood Walk of Fame.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Prix Année Catégorie Film nommé
Académie (Oscar) 1974 Meilleure adaptation Young Frankenstein (1974) nommé
Académie (Oscar) 1974 Meilleur chanson Blazing Saddles (1974) nommé
Académie (Oscar) 1968 Meilleur script original The Producers (1968) lauréat
Golden Globe 1977 Meilleur acteur - musical ou comédie High Anxiety (1977) nommé
Golden Globe 1976 Meilleur acteur - musical ou comédie Silent Movie (1976) nommé
Golden Globe 1968 Meilleur script The Producers (1968) nommé
New York Film Critics Circle 1968 Meilleure mise en scène The Producers (1968) nommé
New York Film Critics Circle 1968 Meilleur script The Producers (1968) nommé

Anecdote[modifier | modifier le code]

  • " Pour réussir dans ce métier, il faut être drogué, homosexuel, ou juif; j'ai de la chance, je suis les trois ". Mel Brooks sur CBS en 1974 à la sortie de : "Le shérif est en prison".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]