Basil, détective privé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Basil (album)

Basil, détective privé

Description de l'image  Basil.png.
Titre québécois Basil, le grand détective des souris
Titre original The Great Mouse Detective
Réalisation Ron Clements
Burny Mattinson
David Michener
John Musker
Scénario Voir fiche technique
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Silver Screen Partners II
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1986
Durée 71 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Basil, détective privé (The Great Mouse Detective), ou Basil, le grand détective des souris au Québec[1], est le 33e long-métrage d'animation et le 26e « Classique d'animation » des studios Disney, sorti en 1986. Il est inspiré de la série de romans Basil of Baker Street de Eve Titus et Paul Galdone parus entre 1958 et 1982, eux-mêmes basés sur le personnage de Sherlock Holmes créé par Sir Arthur Conan Doyle en 1887.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une nuit de l'année 1897, alors que l'inventeur Mr Flaversham célèbre l'anniversaire de sa fille Olivia, une horrible créature proche de la chauve souris interrompt la fête et kidnappe l'inventeur. Terrorisée, Olivia part chercher de l'aide auprès du célèbre détective Basil. Elle rencontre sur le chemin de Baker Street le Docteur David Q. Dawson , médecin militaire de retour d'Afghanistan. Après avoir mentionné les faits, Basil ne semble pas très réceptif jusqu'au moment où il comprend que l'auteur de l'enlèvement ne peut-être que Fidget, la chauve-souris, fidèle mais stupide serviteur, du Professeur Ratigan. Ce dernier est un cruel et démoniaque rat, régnant sur les bas quartiers de Londres et qui n'a pour but que de renverser la Reine des Souris au Palais de Buckingham. Basil décide alors de mener l'enquête contre son ennemi de toujours pour sauver Mr Flaversham.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Note : La liste des « crédités » au générique étant trop longue pour être citée in extenso ici, seuls les principaux contributeurs sont repris ici.

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Sources : Générique DVD. Il n'existe pas d'autre doublage francophone de ce film, le premier réalisé entièrement au Québec pour un film Disney datant seulement du long-métrage suivant, Oliver et Compagnie (1988).

Chansons du film[modifier | modifier le code]

  • Le Grand Génie du mal (The World's Greatest Criminal Mind) - Ratigan et ses acolytes
  • Laissez-moi vous gâter (Let Me Be Good to You) - Chanteuse de la taverne
  • Bye Bye déjà (Goodbye So Soon) - Soliste
  • Bye Bye déjà (générique de fin) - Chœur

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Box-office américain[modifier | modifier le code]

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[2].

Sorties vidéos[modifier | modifier le code]

[Où ?]

  • Automne 1992 : VHS avec recadrage 4/3 (Plein écran)
  • 14 mai 1997 : VHS avec recadrage 4/3
  • 14 mai 1997 : Laserdisc avec format 1,85
  • 26 novembre 2003 : VHS avec recadrage 4/3
  • 26 novembre 2003 : DVD avec format 1,85

Origine et production[modifier | modifier le code]

La scène de l'horloge dans la Tour de Londres est la première à combiner de façon aussi importante images de synthèse et animation traditionnelle dans un long-métrage d'animation. Les 54 pièces et rouages de l'horloge ont été généré par ordinateur[3]. Le personnage de Ratigan est inspiré par l'acteur Vincent Price qui lui donne aussi sa version en version originale[4]. Cet usage d'un acteur pour concevoir un personnage avait été fortement critiqué à la sortie du film Le Livre de la jungle (1967)[4].

Le temps de production de ce film est assez court grâce à plusieurs éléments. Le développement de l'histoire a utilisé des tests sur vidéo, des layouts et des dessins sur ordinateur, réduisant la phase de pré-production à quatre ans[3]. L'animation a elle nécessité plus de 125 artistes mais n'a duré qu'une année[3].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
  • L'animation reprend des éléments de La Belle et le Clochard (1955), à savoir l'attaque du fourgon de la fourrière par Jock et César, mais aussi d'Alice au pays des merveilles (1951), le lézard du gang de Ratigan étant le jumeau de Bill, le lézard ramoneur.
  • Lorsque Basil, Dawson et Olivia explorent le magasin du marchand de jouets, on peut apercevoir un automate de Dumbo faisant des bulles avec sa trompe.
  • Basil Rathbone avait été le narrateur du film Le Crapaud et le Maître d'école en 1949. Bien qu'il soit mort en 1967, il interprète une fois de plus ici le personnage qui l'a rendu célèbre, Sherlock Holmes, au travers d'un extrait sonore d'un de ses films. C'est en son honneur que le héros du dessin animé se prénomme « Basil ».
  • Vincent Price a dit du professeur Ratigan : « C'est le plus beau rôle de méchant de toute ma carrière ! »[réf. nécessaire].
  • Le slogan du film lors de sa sortie était « Tout nouveau ! Vraiment amusant ! », sans doute afin de le démarquer de Taram et le Chaudron magique, qui n'avait pas eu de succès en raison de son atmosphère sombre. Cette approche est paradoxale, la majorité du film se déroulant la nuit.

Titre en différentes langues[modifier | modifier le code]

  • Allemand : Basil, der große Mäusedetektiv
  • Anglais : The Great Mouse Detective
  • Chinois : 妙妙探 (Miàomiào Tàn : « La Recherche merveilleuse »)
  • Coréen : 위대한 명탐정 바실 (Widaehan myeongtamjeong Basil)
  • Espagnol : Basil, el ratón superdetective
  • Espéranto : La Granda Detektivmuso
  • Finnois : Basil Hiiri – Mestarietsivä
  • Géorgien : დიდი დეტექტივი-თაგვი (Didi detek'tivi-tagvi)
  • Hébreu : בזיל הבלש הגדול (Bazyl habilš hagdevel : « Basil le grand détective »)
  • Islandais : Leynilöggumúsin Basil
  • Italien : Basil l'investigatopo
  • Japonais : オリビアちゃんの大冒険 (Oribia-chan no dai Bōken : « La Grande Aventure d'Olivia »)
  • Mexique : Policias y ratones
  • Néerlandais : De Speurneuzen
  • Norvégien : Mesterdetektiven Basil Mus
  • Polonais : Wielki mysi detektyw
  • Portugais : As peripécias de um ratinho detective/O rato Basílio (Portugal) As peripécias do ratinho detetive/O ratinho detetive (Brésil)
  • Russe : Приключения знаменитого мышонка-сыщика (Priklioutcheniia znametoga mychonka-sychtchika : « L'Aventure de la célèbre petite souris détective »)
  • Suédois : Mästerdetektiven Basil Mus

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. À sa sortie originale seulement.
  2. (en) Basil, détective privé sur l’Internet Movie Database
  3. a, b et c (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 246
  4. a et b (en) John Grant, The Encyclopedia of Walt Disney's Animated Characters, p. 268.
  5. (en) Wayne Allwine sur Disney Legends.
  6. (en) Tony Anselmo sur Disney Legends.