Théâtre des Variétés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théâtre des Variétés (homonymie).

Théâtre des Variétés

Description de cette image, également commentée ci-après

Le théâtre des Variétés en 2012

Coordonnées 48° 52′ 16″ Nord 2° 20′ 31″ Est / 48.871111, 2.341944 ()
Architecte(s) Jacques Cellerier
Jean-Antoine Alavoine
Inauguration 24 juin 1807
Direction voir section détaillée
Protection 30 septembre 1974

Le théâtre des Variétés est une salle de spectacles située au 7, boulevard Montmartre dans le 2e arrondissement de Paris. Inauguré en 1807, c'est l'un des plus anciens théâtres parisiens encore en activité. Il a été classé monument historique en 1974.

Historique[modifier | modifier le code]

Le théâtre des Variétés v. 1820

Le théâtre des Variétés doit sa création à Marguerite Brunet, dite Mlle Montansier. Déjà propriétaire d'un théâtre à Versailles inauguré en 1777, elle profite de la Révolution pour s'installer à Paris en 1790 et prendre possession du théâtre des Beaujolais, sous les arcades du Palais-Royal, qu'elle rebaptise « Variété-Montansier » puis tout simplement « Variétés ». Mal vue par le nouveau régime, elle est mise en prison pour dettes en 1803, avant qu'un décret n'ordonne l'évacuation de sa troupe dont le succès porte ombrage au Théâtre-Français voisin, le 1er janvier 1807.

Reçue par l'Empereur, Mlle Montansier obtient, à 77 ans, son aide et sa protection. À la tête de la société des Cinq, elle fait édifier une nouvelle salle sur les boulevards près du passage des Panoramas. Conçu par les architectes Jacques Cellerier et Jean-Antoine Alavoine, le théâtre est inauguré le 24 juin 1807 avec Le Panorama de Momus, vaudeville de Marc-Antoine-Madeleine Désaugiers.

En 2010, 50 théâtres privés parisiens réunis au sein de l’Association pour le soutien du théâtre privé (ASTP) et du Syndicat national des directeurs et tourneurs du théâtre privé (SNDTP), dont fait partie le théâtre des Variétés, décident d'unir leur force sous une enseigne commune : les Théâtres parisiens associés[1].

Quelques créations[modifier | modifier le code]

Direction[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Degaine, Guide des promenades théâtrales à Paris, Paris, Nizet, 1999 (ISBN 2-7078-1257-9) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Nicole Wild, « Théâtre des Variétés » dans Joël-Marie Fauquet, Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Fayard, Paris, 2003 (ISBN 2-213-59316-7) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Emile Zola, Nana, Charpentier, Paris, 1880

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le théâtre des Variétés sur le site officiel des Théâtres parisiens associés.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :