Michael Landon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Landon.

Michael Landon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Aux Emmy Awards en 1990

Nom de naissance Eugène Maurice Orowitz
Naissance 31 octobre 1936
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 1er juillet 1991 (à 54 ans)
Malibu, Californie, États-Unis
Profession Acteur, réalisateur, producteur, scénariste
Séries notables Bonanza
La Petite Maison dans la prairie
Les Routes du paradis

Eugène Maurice Orowitz, dit Michael Landon, né le 31 octobre 1936 à New York (quartier de Forest Hills à Queens), et mort le 1er juillet 1991 à Malibu, en Californie (États-Unis), est un acteur, réalisateur, producteur et scénariste américain. Le doublage en français a été surtout exécuté par Michel Gatineau.

D'abord connu pour son rôle de Little Joe Cartwright dans la série western américaine Bonanza dès la fin des années 1950 et jusqu'au début des années 1970, il doit sa notoriété internationale à son rôle de Charles Ingalls dans la série télévisée La Petite Maison dans la Prairie, dont il était également producteur délégué, scénariste et réalisateur. Il obtient son étoile sur le Walk Of Fame de Hollywood en 1984, en reconnaissance de son travail pour la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eugène Maurice Orowitz naît le 31 octobre 1936 dans le quartier de Forest Hills à Queens (New York). Son père, Eli Maurice Orowitz, de confession juive, est directeur d'un théâtre et sa mère, Peggy O'Neil, catholique irlandaise, est danseuse et comédienne. Eugène est le deuxième enfant de la famille, sa sœur Evelyn a trois ans de plus que lui. En 1941, la famille déménage dans le quartier de Collingswood, dans le New Jersey, non loin de Philadelphie.

Enfant, Michael Landon doit faire face aux crises de ses parents, qui se détestent. Le petit est au centre de toutes leurs disputes et le témoin de mots souvent violents. Alors que son père s'enferme dans le mutisme, la mère de Michael multiplie les actes déséquilibrés et dangereux : à plusieurs reprises, elle fait mine de se suicider devant son fils, par exemple en enfouissant sa tête dans le four ou en tentant de se noyer alors que la famille est en vacances à la plage : c'est Michael qui sauve sa mère de ce qui aurait pu devenir un incident dramatique, mais cette dernière n'a aucune réaction et enchaîne les mauvais traitements à l'égard de son fils : lorsqu'il fait une bêtise, pour le punir, elle lève sa Bible et appelle le mal contre lui et lui répète souvent qu'elle ne l'aime pas. Pendant toute son enfance, Michael renferme ses angoisses et attend patiemment le jour où il pourra construire une famille aimante, saine et équilibrée[1].

Stressé par les comportements instables de sa mère, Michael est un enfant anxieux qui souffre d'énurésie nocturne. Ce passage de sa vie est relaté dans un documentaire biographique en anglais, Michael Landon : His Triumph and Tragedy. A cette époque, chaque matin, sa mère pendait ses draps sales à sa fenêtre, à la vue de tous, et Michael devait se dépêcher de rentrer de l'école pour les enlever avant que ses camarades de classe ne les voient. Ces événements lui ont inspiré plus tard le téléfilm The Loneliest Runner, qu'il écrit et réalise en 1976.

Adolescent, Michael montre une réelle aptitude au lancer de javelot et réalise d'excellentes performances avec l'équipe de sport de son lycée, battant même des records dans la discipline. Mais une grave déchirure des ligaments de l'épaule vient compromettre la carrière de sportif à laquelle il se destinait certainement : il allait même entamer une scolarité sportive à l'Université de Californie du Sud.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

C'est à cette époque qu'Eugène Maurice Orowitz décide de devenir acteur. Il trouve son nom d'artiste, Michael Landon, en cherchant par hasard un nom dans l'annuaire téléphonique. Il débute au théâtre en 1950, à l'âge de treize ans, dans la pièce The Bat mise en scène par Avery Hopwood et Mary Roberts Rinehart. Il fait sa première apparition à la télévision dans un épisode de la série américaine Cheyenne en 1956, où il n'est pas crédité au générique. Il obtient en 1957 le rôle titre du film I Was A Teenage Werewolf de Gene Fowler Jr. Il apparaît à la fin des années 1950 dans de nombreux téléfilms et séries télévisées tels que Sheriff of Cochise, Crusader, l'Homme à la carabine, Au nom de la loi avec Steve Mc Queen où il joue dans deux épisodes, en 1958 et en 1959 ; The Tall Man, The Texan, Tombstone Territory...

Bonanza[modifier | modifier le code]

Michael Landon dans Bonanza.

En 1959, alors âgé de 22 ans, Michael obtient le rôle de Little Joe Cartwright dans la série western Bonanza, une des premières séries télévisées à être diffusée en couleur. Il joue dans Bonanza aux côtés de Lorne Greene, Pernell Roberts et Dan Blocker. Recevant plus de critiques positives et de mots de fans que tous les autres personnages de la série, Michael négocie avec David Dortor, producteur délégué de la série et avec la NBC pour devenir scénariste et réalisateur de quelques épisodes. Lorsqu'on l'interroge sur son envie d'écrire des scénarios, il répond : "je veux que les gens rient et pleurent, pas seulement qu'ils s'asseyent et fixent la télé. Je veux créer des personnages qui aient une influence positive, qui rentrent dans la vie des gens et fassent ressortir ce qu'il y a de meilleur en eux". Il écrit son premier scénario en 1962 et dirige son premier épisode en 1968. La série rencontre un vif succès aux États-Unis et dans de nombreux autres pays du monde mais au début des années 1970, lors de la dernière saison, les audiences diminuent et la production décide d'arrêter la série : le dernier épisode est diffusé le 16 janvier 1973 aux États-Unis.

Michael est resté très fidèle à plusieurs personnes qui ont travaillé avec lui sur Bonanza, notamment le producteur Kent Mc Cray, le réalisateur William F. Claxton et le compositeur David Rose, qu'il a retrouvés sur les tournages de La Petite Maison dans la Prairie et, plus tard, des Routes du Paradis.

La Petite Maison dans la Prairie[modifier | modifier le code]

En 1974, l'année suivant l'arrêt de Bonanza, Michael joue le rôle de Charles Ingalls, père d'une famille de pionniers américaine du XIXe siècle, dans un téléfilm qui deviendra le pilote d'une des séries les plus célèbres et les plus diffusées de tous les temps : La Petite Maison dans la prairie. C'est encore la NBC qui produit la série, après Bonanza.

L'épisode pilote est inspiré du livre autobiographique de l'écrivain américaine Laura Ingalls Wilder, publié en 1935. C'est la jeune Melissa Gilbert, alors âgée de 9 ans, qui tient le rôle de Laura Ingalls Wilder pour ce téléfilm et pendant les dix années que durera la série. Aux côtés de Melissa Gilbert, deux autres actrices inconnues du grand public ont tenu les rôles de la femme de Charles et de sa fille aînée : il s'agit respectivement de Karen Grassle et de la jeune Melissa Sue Anderson. Tout comme dans Bonanza, Michael Landon ressent très vite l'envie d'être à la fois devant et derrière la caméra : il devient alors producteur délégué, acteur, scénariste et réalisateur de La Petite Maison dans la Prairie. La série rencontre dès sa première saison un vif succès, succès que l'on explique notamment par les valeurs familiales et humaines qu'elle défend.

En tant que producteur de la série, Michael Landon fait jouer notamment 5 couples d'enfants qui sont, dans la vraie vie, frères et sœurs : Melissa et Jonathan Gilbert (respectivement Laura Ingalls et Willie Oleson), Lindsay et Sidney Greenbush (deux vraies jumelles qui se partagent le rôle de Carrie Ingalls, la troisième filles des Ingalls), Matthew et Patrick Labyorteaux (qui jouent respectivement les rôles d'Albert Ingalls et d'Andrew Garvey), Wendi et Brenda Turnbaugh (un deuxième couple de vraies jumelles qui jouent le rôle de Grace Ingalls, quatrième filles des Ingalls), et Michele et Jenifer Steffin (troisième couple de vraies jumelles qui se partagent le rôle de Rose Wilder, fille de Laura Ingalls Wilder et d'Almanzo Wilder).

De plus, deux des enfants de Michael apparaissent à plusieurs reprises dans la série : c'est ainsi que son fils Michael Landon Jr joue le rôle d'un élève de la classe de Laura et Mary dans les premières saisons, et que sa fille Leslie Landon joue d'abord le rôle d'une enfant de la classe, avant de jouer celui d'une voyageuse en diligence dans l'épisode "Le Miracle" de la saison 6, puis d'une employée de restaurant dans l'épisode "Sagesse" de la saison 8. Elle interprète enfin, dans la dernière saison, l'institutrice du village de Walnut Grove, Etta Plum.

À la fin de la huitième saison, en 1982, la NBC décide de renommer la série "Little House :A New Beginning". Laura devenue adulte et mère de famille, cette saison se concentre en fait sur le couple qu'elle forme avec Almanzo Wilder, sur leur vie de famille, et sur la communauté de Walnut Grove. Bien que Michael Landon soit toujours producteur délégué, scénariste et réalisateur de la série, "Little House :A New Beginning" ne compte plus la famille Ingalls parmi ses personnages : il s'agit en fait du dernier chapitre de la série, qui sera finalement ponctuée en 1984 par trois longs téléfilms, à la fin desquels le village de Walnut Grove est entièrement détruit par les habitants. Dans la réalité, l'équipe de tournage a d'ailleurs réellement fait sauter les décors à la dynamite, pour éviter qu'ils ne soient repris par d'autres productions et pour rendre au lieu de tournage principal son état naturel.

La Petite Maison dans la Prairie a été plusieurs fois nommée aux Emmy Awards et aux Golden Globes et a remporté plusieurs prix, notamment celui de la meilleure musique d'épisode pour une série télévisée (pour le compositeur David Rose en 1979), ou celui de la meilleure jeune actrice dans une série télévisée dramatique (pour Melissa Gilbert en 1983 et en 1984).

Tous les acteurs qui ont côtoyé Michael dans La Petite Maison diront de lui qu'il était un grand travailleur, passionné et exigent, mais toujours juste. Il est apprécié sur chaque tournage pour sa simplicité, sa générosité et son sens de l'humour : tous les enfants s'accordent à dire qu'il prenait toujours un soin particulier à s'occuper d'eux et à faire qu'ils se sentent à leur aise sur le plateau de tournage, les protégeant toujours des disputes des adultes ou du monde difficile du "show-business". Il est d'ailleurs intéressant de noter qu'aucun des enfants qui ont travaillé avec Michael sur La Petite Maison dans la Prairie n'a subi d'échec personnel grave ou important par la suite. Tous les collègues de Michael qui ont travaillé sur La Petite Maison témoignent de la passion qui l'animait lorsqu'il tournait : créer, écrire et jouer cette série a été pour lui comme créer et mettre en scène la famille qu'il s'est toujours rêvé, adolescent.

Les Routes du Paradis[modifier | modifier le code]

Juste après l'arrêt de La Petite Maison, Michael Landon se lance dans un nouveau projet : dans Les Routes du paradis dès 1984, il joue le rôle de Jonathan Smith, un ange envoyé sur Terre par Dieu pour aider les humains. Michael Landon joue le rôle principal aux côtés de Victor French, qui était déjà un de ses accolytes dans La Petite Maison dans la Prairie. Dans Les Routes du Paradis, Michael était encore producteur délégué, scénariste, réalisateur et acteur, et c'est la première et la seule série de sa longue carrière télévisuelle qu'il a entièrement créée lui-même.

Il embauche parmi son équipe de tournage son fils, Michael Landon Jr, et plusieurs personnes handicapées ou atteintes de cancers. Cette décision permet à des adultes invalides ou malades de participer à l'écriture de plusieurs épisodes. Pendant la quatrième saison de la série, les audiences baissent et la production annonce en juin 1988 que la série va être reconduite pour une courte cinquième saison, qui sera la dernière. Les derniers épisodes ont été tournés à la fin de l'année 1988 et diffusés entre mai et août 1989. Victor French ne verra d'ailleurs pas tous les derniers épisodes diffusés, il meurt en effet le 15 juin 1989 d'un cancer des poumons diagnostiqué seulement deux mois plus tôt. Michael a invité sa plus jeune fille, Jennifer Landon, à prendre part au tournage du dernier épisode de la série.

Autres projets[modifier | modifier le code]

En 1973, Michael a écrit et réalisé un épisode de la série dramatique Love Story avec notamment Jodie Foster. En 1982, il co-produit pour NBC le film Love Is Forever, qui raconte l'histoire vraie de John Everingham, un journaliste australien qui, utilisant un équipement de plongée sous-marine, réussit à sauver sa bien-aimée des lois communistes du Laos en passant par le fleuve du Mékong. Michael joue le rôle de John Everingham.

En 1984, Michael écrit et réalise Sam's Son, un film basé sur sa propre enfance. Le film réunit Timothy Patrick Murphy, Eli Wallach, Anne Jackson, Hallie Todd et James Karen.

Entre la fin des Routes du Paradis et le début de sa collaboration avec CBS, Michael écrit et réalise le téléfilm Where Pigeons Go To Die, qui est l'adaptation d'une nouvelle de Robert Wright Campbell. C'est Art Carney qui tient le rôle principal du téléfilm, qui est d'ailleurs nommé pour deux Emmy Awards.

Alors que Michael avait depuis toujours collaboré avec NBC, il change en 1990 pour CBS et joue l'année suivante dans un téléfilm de deux heures, Us. Us devait être une nouvelle série pour Michael Landon, mais un cancer du pancréas lui est diagnostiqué le 5 avril 1991 et cela empêche le projet d'aller au-delà de l'épisode pilote.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Michael a été marié trois fois et a été le père de neuf enfants : il a eu six enfants biologiques et en a adopté trois.

  • Dodie Levy-Frasier (marié en mars 1956 / divorcé en décembre 1962)
    • Mark Frasier Landon, né le 1er octobre 1948, mort le 11 mai 2009 (Mark est le fils biologique de Dodie, Michael l'a adopté quand il avait 7 ans. Tous les deux n'avaient que 12 ans d'écart.)
    • Josh Frasier Landon, né le 11 février 1960 (Josh est un enfant adopté à sa naissance par le couple)
  • Lynn Noe (marié le 12 janvier 1963 / divorcé en 1982)
    • Cheryl Lynn Landon, née le 16 novembre 1953 (Cheryl est la fille biologique de Lynn et avait neuf ans quand Lynn et Michael se sont mariés. Michael a voulu l'adopter mais n'a jamais pu à cause du père biologique de Cheryl. Michael a toujours regretté cela et l'a toujours considérée comme sa propre fille)
    • Leslie Ann Landon, née le 11 octobre 1962
    • Michael Landon Jr., né le 20 juin 1964
    • Shawna Leigh Landon, née le 3 décembre 1971
    • Christopher Beau Landon, né le 27 février 1975
  • Cindy Clerico (marié le 14 février 1983 et jusqu'à la mort de Michael)

Michael reconnaissait lui-même être un grand fumeur et un buveur. Melissa Gilbert, qui l'a longtemps connu et que Michael avait pris sous son aile pendant La Petite Maison dans la Prairie, raconte dans une interview qu'elle le voyait sans arrêt fumer mais que jamais elle ne l'a vu boire pendant son travail.

Le père de Michael meurt en 1959 d'une crise cardiaque.

En 1973, alors qu'elle est étudiante à l'Université d'Arizona, la fille aînée de Michael, Cheryl, est victime d'un grave accident de voiture. Seule survivante parmi les quatre passagers, elle est hospitalisée avec de sérieux traumatismes et passe plusieurs jours dans le coma.

La mère de Michael meurt en mars 1981.

Maladie et décès[modifier | modifier le code]

En février 1991, Michael se plaint de violentes douleurs abdominales. Le 5 avril, les médecins lui diagnostiquent un cancer du pancréas en phase de métastase : le cancer est inopérable, Michael se bat contre la phase terminale de la maladie. Le 9 mai 1991, Michael Landon apparaît à la télévision dans l'émission The Tonight Show de Johnny Carson pour parler de son cancer et pour faire taire les rumeurs de la presse à scandale, qui écrivait notamment dans leurs gros titres que lui et sa femme essayaient d'avoir un autre enfant. Durant l'émission, Michael promet de se battre contre la maladie et demande à ses fans de prier pour lui. Le 21 mai 1991, il subit avec succès une opération chirurgicale pour un caillot de sang mortel dans sa jambe gauche. En juin 1991, il fait la couverture de Life Magazine, après avoir accordé au journal une interview exclusive sur sa vie personnelle, sa famille, et son combat pour la vie. Le 1er juillet 1991, à l'âge de 54 ans, Michael Landon meurt à Malibu, en Californie. Il est enterré au cimetière juif d'Hillside Memorial Park, à Culver City, en Californie.

Hommages[modifier | modifier le code]

Une commune du Malibu's Bluff Park a été nommé "Centre Michael Landon" après sa mort.

L'étoile de Michael Landon sur le Hollywood Walk of Fame

Le fils de Michael, Michael Jr, a produit et réalisé un documentaire en mémoire de son père, Michael Landon : Memories with Laughter and Love, avec la participation de membres de sa famille et des partenaires de télévision de Michael : Melissa Gilbert, sa fille à la télévision dans La Petite Maison dans la prairie dira que Michael la faisait se sentir incroyablement en sécurité et qu'il était toujours très paternel avec elle. À la mort du père de Melissa alors qu'elle avait 11 ans, Michael s'est d'ailleurs naturellement comporté comme un père de substitution pour la jeune fille.

Tous les acteurs qui ont travaillé avec Michael Landon ont été marqués par la générosité de l'acteur : à chaque Noël, Michael offrait un cadeau personnel à tous les membres de son équipe de tournage, du simple maquilleur à l'acteur principal en passant par les éclairagistes et les monteurs. C'était pour lui une façon de signifier que chaque personne qui travaille sur un projet participe à sa réussite. De même, lorsque le budget de ses séries était excédentaire, il divisait la somme entre les membres de toute son équipe. Ce genre de pratique est absolument unique à Hollywood[1].

Le sens de l'humour de Michael est également souvent cité dans les interviews : les acteurs qui l'ont côtoyé racontent ainsi qu'il a une fois fait sauter des grenouilles de sa bouche, ou qu'il s'est déguisé en super-héros pour se rendre dans une pizzeria... Johnny Carson, présentateur du Tonight Show, raconte qu'il est allé manger au restaurant avec Michael par deux fois. La première fois, il avait malencontreusement écrasé un chat en se rendant au restaurant. C'est donc tout naturellement que lors de leur deuxième dîner, Michael avait falsifié la carte des menus en y faisant figurer un faux plat nommé "chat mort"...

En mai 1999, CBS diffuse le téléfilm Michael Landon : the Father I knew, co-écrit et réalisé par Michael Landon Jr. John Schneider y tient le rôle de Michael Landon, Cheryl Ladd celui de Lynn, la deuxième femme de Michael, et Joel Berti celui de Michael Landon Jr. Ce téléfilm raconte surtout le point de vue de Michael Jr et la façon dont il a vécu le divorce de ses parents et la mort prématurée de son père.

Une plaque et un terrain de jeux nommé "Little Treehouse On the Prairie" (La petite cabane dans la prairie) ont été érigés dans un parc du quartier natal de Michael Landon. En 2011, la plaque a été arrachée du parc et donnée à un journal local par un inconnu. En accord avec la ville, la plaque a en fait été arrachée pendant un grand nettoyage d'automne, et l'été suivant, elle a été réinstallée près d'un banc, dans un lieu plus sur.

Récompenses et honneurs[modifier | modifier le code]

Récompensé[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Bambi Award de la meilleure série télévisée pour Bonanza (partagé avec Lorne Greene, Dan Blocker et Pernell Roberts)
  • 1970 : Bronze Wrangler Award du meilleur épisode de fiction dans une série télévisée dramatique pour l'épisode "The Wish" de Bonanza (partagé avec les acteurs, le réalisateur et le producteur)
  • 1980 : Spur Award du meilleur scénario d'épisode d'une série télévisée pour l'épisode "May We Make Them Proud" ("L'incendie", saison 6 épisodes 18 & 19) de La Petite Maison dans la Prairie
  • 1984 : Hollywood Walk Of Fame en tant que star de la télévision, sur le 1500 N. Vine Street

Nominé[modifier | modifier le code]

  • 1971 : Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour La Petite Maison dans la Prairie
  • 2004 : TV Land Award de la plus mémorable "chevelure" pour La Petite Maison dans la Prairie

Honoré[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Golden Boot Award pour contribution significative au genre western
  • 1991 : Youth in Film Award pour contribution remarquable au développement de la jeunesse dans le divertissement
  • 1995 : Television Hall of Fame pour contribution significative au domaine de la télévision

Nommé[modifier | modifier le code]

  • 1998 : National Cowboy & Western Heritage Museum pour interprétation remarquable dans le genre western

Michael Landon a également été classé trente-troisième sur les 50 personnalités les plus sexys du monde par le TV Guide, en 2005.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Patrick Loubatière, Michael Landon Forever, Patrick Loubatière,‎ Janvier 2011, 32 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]