1963 au cinéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1960 1961 1962  1963  1964 1965 1966

Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Football Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Années du cinéma :
1960 1961 1962 - 1963 - 1964 1965 1966
Décennies du cinéma :
1930 1940 1950 - 1960 - 1970 1980 1990

Événements[modifier | modifier le code]

  • En janvier, les producteurs cinématographiques français décident un arrêt de la production et interpellent les pouvoirs publics. Le milieu est en crise déclarée. La fréquentation des salles en France est en baisse constante ; le cinéma a perdu 100 millions de spectateurs en cinq ans. Le public change ses habitudes, la télévision se généralise — de 683 000 téléviseurs vendus en 1957, on passe à 3 212 000 en 1962. Les aides publiques diminuent aussi progressivement, amenées à disparaître en 1967 conformément au Traité de Rome instaurant le marché commun européen en 1957.
  • 2 septembre : à la Mostra de Venise, Louis Malle doit répondre de son adaptation du Feu follet de Pierre Drieu La Rochelle, collaborateur sous l'occupation et antisémite notoire. Le journal religieux italien, l’Osservatore Romano, déplore que le ministre des Affaires culturelles, André Malraux, ait choisi ce film pour représenter la France dans la sélection. Le réalisateur déclare que l'Église « aurait mieux fait de s'occuper de l'antisémitisme quand il tuait des millions de gens ».
  • 25 septembre : Brigitte Bardot déclenche une émeute à Londres à l'occasion du tournage en extérieur de scènes d'Une ravissante idiote d'Édouard Molinaro. Le film sera finalement tourné en studio.
  • 10 octobre : Sortie au Royaume-Uni du second film de James Bond, Bons baisers de Russie, avec Sean Connery.
  • 6 novembre : Jean-Luc Godard tourne la célèbre scène d'ouverture du Mépris dans laquelle Brigitte Bardot apparaît nue. Cette scène, non prévue initialement, est ajoutée au film sous la contrainte des distributeurs américains.
  • Le 2 décembre, Gaumont-Actualités adresse aux salles de cinéma un télégramme sollicitant la coupe de manifestations étudiantes dans le quartier latin.

Principales sorties en salles en France[modifier | modifier le code]

Voir aussi : Catégorie:Film sorti en 1963

Festivals[modifier | modifier le code]

Cannes[modifier | modifier le code]

Autres festivals[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Oscars[modifier | modifier le code]

Autres récompenses[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

  1. La Grande Évasion (The Great Escape) de John Sturges
  2. La Cuisine au beurre de Gilles Grangier
  3. Lawrence d'Arabie (Lawrence of Arabia) de David Lean
  4. James Bond 007 contre Dr. No (Dr No) de Terence Young
  5. Les 55 jours de Pékin (Fifty Five Days at Peking) de Nicholas Ray
  1. Cléopâtre (Cleopatra) de Joseph L. Mankiewicz
  2. La Conquête de l'Ouest (How the West Was Won) de Henry Hathaway
  3. Un monde fou, fou, fou, fou (It's a Mad, Mad, Mad, Mad World) de Stanley Kramer
  4. Tom Jones de Tony Richardson
  5. Irma la douce (Irma La Douce) de Billy Wilder

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]