Liane Foly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liane et Foly.

Liane Foly

Nom de naissance Éliane Falliex
Naissance 16 décembre 1962 (51 ans)
Lyon, Drapeau de la France France
Activité principale Chanteuse, actrice, imitatrice et animatrice de télévision
Genre musical Variété française, jazz, blues
Années actives Depuis 1984
Site officiel http://www.liane-foly.com/

Liane Foly, de son vrai nom Éliane Falliex, est une chanteuse, actrice, imitatrice et animatrice de télévision française, née le 16 décembre 1962[1] dans le 7e arrondissement de Lyon.

Débuts[modifier | modifier le code]

  • Ses parents, commerçants en Algérie rentrent en métropole en 1962 avec la communauté pieds-noirs et s'installent à Lyon, près du quartier de Perrache, où ils tiennent le commerce La droguerie du sourire[1].
  • Enfant, elle apprend le piano, le solfège et la danse classique dès 5 ans et à 12 ans chante dans l'orchestre familial Black And White, avec ses parents (son père en est le producteur, sa mère fait les costumes), son frère Philippe à la batterie (devenu depuis compositeur) et sa sœur Corinne l'aînée de 4 ans au piano (devenue depuis professeur de piano)[1],[2]. Elle continue ensuite à chanter dans les boîtes de nuit et les bars de sa région. Rapidement, son goût pour le blues et le jazz se développe.
  • En 1975, elle remporte son premier concours de chant en interprétant un morceau de Karen Cheryl. Elle décide alors d'en faire son métier après avoir passé son bac A5 (trois langues)[1].
  • En 1984, elle est repérée par un jeune auteur Philippe Viennet et André Manoukian, qui lui proposent d'écrire pour elle et d'enregistrer une maquette. Après un long travail elle arrive à Paris en 1987 et obtient un rendez-vous avec Fabrice Nataf, directeur artistique et patron de Virgin France. C'est lui qui lancera Liane Foly. Éliane ne deviendra Liane Foly qu'en 1986 : Foly, en hommage à Salvador Dalí qui continuait à clamer, dans une pub, qu'il était fou de chocolat[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

  • De 1984 à 1995, le compagnon de Liane Foly était André Manoukian, qui était également son pianiste, compositeur et producteur.
  • En 1995, elle a recours à la chirurgie esthétique pour améliorer son visage (elle se fait refaire le nez ainsi que les pommettes)[3].
  • De 1996 à 2002 son manager Laurent B. Souffir devient son compagnon.
  • Mariée à Augustin Decré, homme d'affaire breton, en 2003 (divorce en 2007).
  • Liane a longtemps habité à Londres (9 ans).
  • En 2007, elle quitte Londres pour venir se réinstaller à Paris.
  • Le frère de Liane est Philippe Falliex, compositeur pour de nombreuses émissions de télévision et de radio. Il a aussi composé une vingtaine de chansons pour Liane et l'a accompagnée sur scène en tant que batteur jusqu'en 2000.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Studio[modifier | modifier le code]

  • 1988 : The Man I Love
    Premier album, duquel est extrait le titre Ça va, ça vient, qui connaît un fort succès commercial et se classe au top 50. C'est également en 1988 qu'elle monte sur sa première scène parisienne, La Cigale. Les musiques de ses titres sont composées par André Manoukian, et les textes sont écrits par Philippe Viennet et Liane Foly elle-même.
  • 1990 : Rêve Orange
    Deuxième album, duquel est extrait le titre Au Fur et à Mesure.
  • 1993 : Les Petites Notes
    Troisième album, duquel est extrait le titre Doucement. Elle enregistre également cet album en anglais, intitulé Sweet Mystery.
  • 1997 : Caméléon
    Entièrement réalisé à Los Angeles.
  • 1999 : Acoustique
    Ne comprend que quatre nouvelles chansons. Le tube La vie ne m'apprend rien (une reprise de Daniel Balavoine) en sera le premier single.
  • 2001 : Entre Nous
    La plupart des titres sont composés par Liane Foly. Le premier titre On a tous le droit est signé Gérard Presgurvic.
  • 2004 : La Chanteuse de Bal
    Album sur lequel Jean-Jacques Goldman signe deux titres dont la chanson éponyme.
  • 2008 : Le Goût du Désir
    Huitième album, entièrement réalisé par Art Mengo, sorti le 7 avril.

Albums Live[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Lumières
    Son premier album live.
  • 2005 : Une étoile dort
    Double album live où elle reprend tous ses succès (enregistré au Casino de Paris).

Albums Best Of[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Best of Au fur et à mesure
    Rassemble ses plus grands succès ainsi que deux inédits (Vivre et À l'intérieur).

Autres[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Sweet Mystery, Limited Edition (French and English Albums : Sweet Mystery & Les Petites Notes)
  • 2004 : La Chanteuse de Bal, édition Limitée (CD & DVD).

Singles[modifier | modifier le code]

Bandes originales de films[modifier | modifier le code]

Participations albums studios[modifier | modifier le code]

  • 1989 : album Linda Lu Baker de Dick Rivers Liane Foly est dans les chœurs.
  • 1993 : album Foulquier de Jean-Louis Foulquier Liane Foly est dans les chœurs.
  • 1994 : album L'évasion de Toni de Henri Dès avec le titre La grande parade des animaux.
  • 1994 : album Entre elles et moi... avec le titre J'ai le cœur en bois chanté en duo avec Yves Duteil.
  • 1995 : album de Sol En Si avec le titre Petite sœur.
  • 1995 : album Entre sourire et larmes collectif pour la lutte contre le sida avec le titre Si c'était à refaire....
  • 1995 : album Taratata avec le titre Misty accompagnée au piano par Michel Petrucciani.
  • 1996 : album Taratata vol.2 avec le titre Drowing in a sea of love chanté en duo ave Paul Young.
  • 2000 : album Balavoine Hommages avec une reprise de Vivre ou survivre.
  • 2003 : album L'hymne à la Môme (hommage à Édith Piaf) avec une reprise de La vie en rose.
  • 2004 : album Le cœur des femmes avec notamment le single collectif Combat combo.
  • 2004 : album 80 bon anniversaire Charles ! de Charles Aznavour au profit de l'institut national du cancer avec les titres Désormais chanté en trio avec Isabelle Boulay et Nolwenn Leroy et Avé Maria.
  • 2004 : album Alice Dona quarante ans déjà ! de Alice Dona avec le titre Je suis femme et musique chanté en duo avec Alice Dona.
  • 2007 : album Rendez-vous avec une reprise de Ils s'aiment (Daniel Lavoie) chanté en duo avec Nikos Aliagas.
  • 2007 : album Un japonais à Paris de Tomuya avec le titre Que reste-t-il de nos amours chanté en duo avec Tomuya.
  • 2011 : album Libres de chanter (pour Paroles de Femmes) avec une reprise de Lily (Pierre Perret).

Enregistrements audio[modifier | modifier le code]

Engagements[modifier | modifier le code]

  • En 1993, elle participe à son premier concert des Enfoirés. Elle continuera ensuite régulièrement (sauf en 1994, 1996, 1997, 1998, 2008 et 2013).
  • Son engagement contre le SIDA commence en 1995, lorsqu'elle sort deux albums au profit de l'association Sol En Si.
  • En 1998, Liane Foly fait partie du jury qui doit choisir le nom du nouveau stade de Saint-Denis. De nombreux jurés proposent « Stade des lumières ». Liane soutient le choix de « Stade de France ». Elle aura ensuite le privilège de chanter pour l'inauguration le 28 janvier 1998, juste avant le match France-Espagne, où elle interprète Victoire, un morceau coécrit avec sa sœur[1].
  • En 2004, elle faisait une publicité pour le jambon Madrange.
  • Depuis 2006, elle œuvre pour l'association AFIPA, qui lutte contre la commercialisation de fourrure d'animaux domestiques (chiens et chats).
  • Sans oublier son engagement auprès de l'asbl Make A Wish Belgium, association dont elle fut marraine.
  • Liane Foly et Kad Merad étaient les parrains du Téléthon 2007.
  • En 2013, Liane Foly est la marraine de l'Équipe de France de football féminin.

Animation[modifier | modifier le code]

Animatrice pour TF1[modifier | modifier le code]

Animatrice radio[modifier | modifier le code]

Elle a été sociétaire pour l'émission Les Grosses Têtes sur RTL en 2007 et 2008.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Liane Foly imitatrice[modifier | modifier le code]

La Folle Parenthèse[modifier | modifier le code]

La Folle Parenthèse est un spectacle original d'imitations, entièrement écrit et interprété par Liane Foly - plus de 35 voix différentes, deux musiciens sur scène - Jean-Yves D'Angelo et Pierre D'Angelo, accompagnent Liane - en live. Le show est mis en scène par Marc Jolivet[4]. Liane Foly a démenti dans l'émission le Fou du roi sur France Inter le 26 décembre 2008 la rumeur selon laquelle Pierre Palmade aurait collaboré à l'écriture de ce spectacle. C'est un véritable triomphe salué par la presse et les professionnels. Le spectacle a été créé le 7 juin 2007 au théâtre Marigny à Paris, et, après deux ans et demi de tournée, s'est terminé le 19 décembre 2009.

La Folle part en cure[modifier | modifier le code]

Liane Foly débute une nouvelle tournée le 14 janvier 2011, avec son nouveau one woman show La Folle part en cure. Elle parle, dans le cadre d'une cure de « rigologie » [5], de la prétendue fin du monde en 2012, chante et fait des imitations de personnalités célèbres. Elle est accompagnée sur scène par Serge Perathoner.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Les Enfoirés
Divers

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Interview de Liane Foly dans le magazine VSD, p.  98 du no 1477 du 14 au 20 décembre 2005
  2. Liane Foly et Philippe Falliex, émission C’est de famille sur Europe 1, 19 juillet 2011
  3. L'artiste n'a jamais cherché à cacher ce fait.
  4. * La Folle Parenthèse
  5. Liane Foly en cure de rigologie sur Le Figaro

Liens externes[modifier | modifier le code]