Shrek, fais-moi peur !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shrek, fais-moi peur ! (Scared Shrekless) est un téléfilm américain d'animation de format court, issu de la franchise Shrek et diffusé pour la première fois le , durant la période d'Halloween sur NBC et en France le sur TF1. Au Québec, le court métrage a été diffusée sur TVA.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Halloween est le jour favori de Shrek ! Il se délecte déjà à l'idée de passer une nuit effrayante… à sa façon ! Au lieu d'user des farces habituelles ou d'offrir les traditionnels bonbons, Shrek fait monter les enchères et met au défi Fiona, l'âne, le chat potté et tous ses proches de passer la nuit dans le château hanté de Lord Farquaad à se raconter des histoires effrayantes, chacun à son tour… Qui sera le plus terrifiant ? La compétition ne fait que commencer…

Histoires effrayantes[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Lorsque les "fiancées" de Tit-Biscuit envahissent la maison en pain d'épices, on peut entendre la musique d'intro du film Shining.
  • Dans La fiancée de Tit-Biscuit, Tit-Biscuit habite dans une maison en pain d'épices, en référence au conte Hansel et Gretel.
  • C'est Roger Carel lui-même qui double Jiminy Cricket dans ce court-métrage de Shrek. Il était déjà la voix française du criquet dans Pinocchio de Disney en 1975.
  • Lorsque Shrek et Fiona entrent chez eux et que tous les personnages font du bruit, le spectateur peut clairement distinguer que les Trois petits cochons sont déguisés en clowns, ce qui n'est pas tellement en rapport avec Halloween. Les trois amis étant de par leur accent et leur vocabulaire d'origine Allemande, on peut supposer que ce rapprochement provient de la perception américaine des festivités allemandes.
  • C'est Serge Faliu qui interprète la voix de l'Âne dans ce spin-off, remplaçant le comédien d'origine, à savoir Med Hondo, par souci de disponibilité.
  • L'histoire que commence à raconter l'Âne, assis sur le fauteuil de Shrek, est un mélange de plusieurs films et faits divers réels : Da Vinci Code (Silas) pour le psychopathe albinos, Ring pour le miroir effrayant, puis le trafic de rein clandestin au Mexique pour la baignoire pleine de glace.
  • À la fin de l'histoire de Shrek, Pinocchio saute par la fenêtre et dégringole les escaliers jusqu'à se retrouver dans la rue piétonne. Dans L'Exorciste, ce n'est pas l'enfant « malade » qui est sujet à cette chute, mais le prêtre. C'est donc Shrek qui était supposé dévaler toutes ces marches. On notera par ailleurs une étendue des escaliers beaucoup plus longue que dans le film de William Friedkin.
  • À la fin, lorsque Shrek dit à l'Âne qu'ils n'ont plus qu'à attendre la soi-disant venue du fantôme de Lord Farquaad, on assiste à la traditionnelle scène du château hanté, à savoir que l'esprit se dissimule dans une armure de chevalier. Par ailleurs, bien que dans le premier opus, Lord Farquaad monte à cheval avec de grandes jambières, rien ne dit qu'il marche avec. Par conséquent, il s'agit là davantage d'un clin d’œil à la scène du château hanté que d'un éventuel caméo du feu tyran.
  • Parallèlement, lorsque Shrek dit à l'Âne « car dans mon souvenir si je ne m'abuse, indirectement, tu fus un des artisans de sa fin précipitée », il fait allusion à la fin de Shrek (film), lors de laquelle l'Âne ordonna à la dragonne de dévorer Farquaad.
  • Boots Motel recèle une référence la version du film de Disney de Marraine la bonne fée. La vieille dame accueillant les deux héros est parée de la même coiffure, le spectateur découvre peu après que la vieille dame n'est autre que le Prince charmant (fils de marraine la bonne fée) et qu'il a en possession la baguette magique de feu sa mère.
  • Lors de l'arrivée des protagonistes (alors au complet) dans la cour du château DuLoch, le public peut constater que la mosaïque au sol censée représenter Farquaad représente désormais un crâne humain coiffé du chapeau du feu tyran.
  • Lors de cette même arrivée, la chanson qu'interprète le chœur dans la boîte à musique est radicalement différente de celle entendue dans le premier opus. De plus, les marionnettes brûlent et se détruisent comme dans Charlie et la chocolaterie. Voici les paroles de cette nouvelle version :

Bienvenue à DuLoch, la ville de la peur,
Qui était si belle, mais maintenant se meurt,
On vous coupera la tête, et on fera la fête,
DuLoch est très dangereux

Entrez donc, et sous peu,
Vous perdrez vos deux yeux,
Duloch est, DuLoch est, DuLoch est très dangereux.

Articles connexes[modifier | modifier le code]