Théâtre du Palais-Royal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Théâtre du Palais-Royal

Description de cette image, également commentée ci-après

Le façade du théâtre en 2005.

Lieu Paris
Coordonnées 48° 51′ 58″ Nord 2° 20′ 15″ Est / 48.86611, 2.3375 ()
Architecte(s) Victor Louis (1786)
Louis Regnier de Guerchy (1830)
Paul Sédille (1880)
Inauguration 1641
Capacité 716
Direction Francis Nani
Christian Azzopardi
Protection 16 mars 1930
3 août 1993

Le théâtre du Palais-Royal est une salle de spectacles parisienne située 38, rue de Montpensier (1er arr.) et donnant sur les jardins du Palais-Royal.

L'extérieur du bâtiment (façades et toiture) fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 16 mars 1930, le théâtre en totalité fait l'objet d'une inscription depuis le 3 août 1993[1].

(M) Ce site est desservi par les stations de métro Palais Royal - Musée du LouvreBourse et Pyramides.

Historique[modifier | modifier le code]

Escalier extérieur du théâtre (2009)

Richelieu fit élever en 1637 un théâtre sur l'aile est du bâtiment du Palais-Royal afin de casser le monopole de l'Hôtel de Bourgogne. L'inauguration eut lieu en 1641.

La troupe de Molière et le théâtre des Italiens se partagèrent la scène entre 1662 et 1673.

À la mort de son ancien collaborateur, Lully récupéra les lieux pour y fonder l'Académie royale de Musique. Il renvoya la troupe de Molière qui s'installa dans l'Hôtel de Guénégaud. Lorsque Lully reprit le théâtre, il dut effectuer de nombreuses réparations pour installer une machinerie capable de supporter les imposants décors de ses futurs opéras. La machinerie de Carlo Vigarani vint remplacer celle que Giacomo Torelli avait installée en 1645.

Cette première salle a été détruite par un incendie le soir du 8 juin 1781, lors d'une représentation d'Orphée de Gluck[2]

En 2010, 50 théâtres privés parisiens réunis au sein de l’Association pour le soutien du théâtre privé (ASTP) et du Syndicat national des directeurs et tourneurs du théâtre privé (SNDTP), dont fait partie le Théâtre du Palais Royal, décident d'unir leur force sous une enseigne commune : les Théâtres parisiens associés[3].

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Le bâtiment a originellement été reconstruit entre 1786 et 1790 par Victor Louis avec les aménagements de la galerie du Palais-Royal à l'instigation de Philippe d'Orléans. Il a été reconstruit en 1830 par Louis Regnier de Guerchy[4].

En 1880, le théâtre fut transformé par l'architecte Paul Sédille. Il redécora la salle en style néo-Louis XV extrêmement orné et doré, avec des sculptures de Dalou. Il mit également en place l'escalier de secours ; pour ne pas devoir modifier l'intérieur du théâtre il opta pour le parti révolutionnaire de le mettre en façade, sous forme de passerelles métalliques revêtues de mosaïque[5].

La salle actuelle comprend 716 places.

Directeurs successifs[modifier | modifier le code]

La troupe du Théâtre du Palais-Royal : portrait de groupe par Lhéritier (1854)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA00085916 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Michel de Decker, Le duchesse d'Orléans, épouse de Philippe-Égalité, mère de Louis-Philippe, rééd.Pygmalion 2001 (première édition 1981), p.98
  3. Le Théâtre du Palais Royal sur le site officiel des Théâtres parisiens associés.
  4. Jean-Marie Pérouse de Montclos (dir.), Le Guide du patrimoine : Paris, Paris, Hachette,‎ 1987, 587 p. (ISBN 978-2-01-016812-3), p. 384.
  5. Georges Poisson, Nouvelle histoire de Paris : Histoire de l'architecture à Paris, Paris, Bibliothèque historique de la Ville de Paris & Association pour la publication d'une histoire de Paris, diff. Hachette,‎ 1997, 765 p. (ISBN 978-2-85962-019-6), p. 548.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugène Hugot, Histoire littéraire, critique et anecdotique du Théâtre du Palais-Royal, 1784-1884, Paris, Ollendorff, 1886.

Liens externes[modifier | modifier le code]