Valérie Mairesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mairesse.

Valérie Mairesse

Description de cette image, également commentée ci-après

Valérie Mairesse avec Jean-François Dérec et Gérard Miller au festival de Cannes 2001.

Naissance 8 juin 1954 (60 ans)
8e arrondissement de Paris (France)
Nationalité France Française
Profession actrice

Valérie Mairesse, née le 8 juin 1954 dans le 8e arrondissement de Paris, est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Née à Paris le 8 juin 1954, Valérie Mairesse a passé une grande partie de son enfance à Casablanca au Maroc. À son retour à Paris en 1973, elle est engagée dans la troupe du Splendid et assure, dans un premier temps, la régie de la pièce Je vais craquer avant de tenir un rôle dans Ma tête est malade. Elle est à cette époque la petite amie de Thierry Lhermitte.

Agnès Varda lui confie en 1977 son premier grand rôle dans L'une chante, l'autre pas. Elle quitte le Splendid, où Josiane Balasko la remplace, et se lance dans le cinéma. Dans les années 1980, elle devient populaire grâce à ses personnages haut en couleurs dans les comédies C'est pas moi, c'est lui et Le Coup du parapluie, avec Pierre Richard, puis Banzaï avec Coluche.

En 1985, elle revient vers le théâtre, notamment sous la direction de Jérôme Savary. Dans les années 1990, elle se tourne vers la télévision. Elle présente de 1995 à 1997 l'émission Je passe à la télé, puis rejoint la bande de Laurent Ruquier et participe à On a tout essayé sur France 2, et On va s'gêner sur Europe 1.

En 2004, elle joue dans Le Miroir de l'eau, la saga d'été de France 2, puis dans le téléfilm Sa raison d'être en 2008.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Valérie Mairesse en 1978.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Valérie Mairesse : Quand je serai grande, je serai actrice américaine, M. Lafon, 2009.