1965 au cinéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1962 1963 1964  1965  1966 1967 1968

Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador et Yukon) et États-Unis) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Années du cinéma :
1962 1963 1964 - 1965 - 1966 1967 1968
Décennies du cinéma :
1930 1940 1950 - 1960 - 1970 1980 1990

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Le 20 janvier, sur l'invitation du gouvernement français, la Chine populaire annonce sa participation au Festival de Cannes de l'année.
  • Le 6 février, trois mille étudiants manifestent devant la Faculté des sciences politiques de Barcelone pour obtenir la levée de l'interdiction de la projection, décrétée par le doyen de l'établissement, de Viridiana de Luis Buñuel.
  • 13 février : premier jour du tournage de Mains libres, premier film algérien depuis l'indépendance, en présence du président Ben Bella.
  • La Commission de boycott de la Ligue arabe annonce le 15 février, l'interdiction dans tous les pays arabes des films interprétés par Sophia Loren en raison du « caractère profondément anti-arabe » de son rôle dans Judith de Daniel Mann.
  • 6 mars : ouverture de la salle d'art et d'essai Le Racine, à Paris.
  • 30 mars : La Fédération nationale des cinémas français organise une journée revendicative de soutien au cinéma français, pour obtenir une réforme fiscale. Les salles d'exploitation font une grève des taxes et ouvrent leurs portes gratuitement — à l'exception de celles du réseau UGC (alors dépendant de l'État) — et battent des records d'affluence. Un plan de réforme est alors mis en chantier par le gouvernement. La négociation dure plusieurs mois pour être finalement ajournée. À la suite de ce renvoi annoncé, la fédération décide le 24 novembre, pendant quatre semaines, de suspendre la projection des actualités en salle et de ne plus faire parvenir les bordereaux de recette au centre national de la cinématographie. Les représentants du Comité d'action et de défense du cinéma sont reçus par le ministre André Malraux le 3 décembre qui assure que le plan de réforme sera examiné après la future élection présidentielle.
  • 2 avril : Le gouvernement irakien édicte une liste de réalisateurs, écrivains, artistes dont les œuvres seront désormais interdites. Parmi eux : Otto Preminger, Frank Sinatra, Elizabeth Taylor
  • Avril : Barberousse, film d'Akira Kurosawa, sort au Japon.
  • 29 juillet : Première royale à Londres du film des Beatles Help!, film réalisé par Richard Lester.
  • 18 octobre : ouverture du Publicis Saint-Germain, salle du Quartier latin à Paris.
  • 17 décembre : Brigitte Bardot débarque à l'aéroport Kennedy de New York pour la promotion du film Viva María ! de Louis Malle. L'avion, baptisé du nom du film pour l'occasion, est accueilli par une foule immense et une nuée de journalistes américains.

Principales sorties en salles en France[modifier | modifier le code]

Voir aussi : Catégorie:Film sorti en 1965

Festivals[modifier | modifier le code]

Cannes[modifier | modifier le code]

Autres festivals[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Oscars[modifier | modifier le code]

Autres récompenses[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

  1. Le Corniaud de Gérard Oury
  2. Goldfinger de Terence Young
  3. Opération Tonnerre (Thunderball) de Terence Young
  4. Le Gendarme à New York de Jean Girault
  5. Mary Poppins de Robert Stevenson
  1. La Mélodie du bonheur (The Sound of Music) de Robert Wise
  2. Le Docteur Jivago de David Lean
  3. Opération Tonnerre (Thunderball) de Terence Young
  4. Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines (Those Magnificent Men in Their Flying Machines) de Ken Annakin
  5. L'Espion aux pattes de velours (That Darn Cat!) de Robert Stevenson

Naissances[modifier | modifier le code]

dates précises non connues

Principaux décès[modifier | modifier le code]