Alain Payet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Payet.

Alain Payet

alt=Description de l'image Silhouette homme.jpg.
Surnom James Gartner, René Houaro, John Love, René Ouaro, Alain Paillet, Jean Pardaillan, Alan Payet
Naissance 17 janvier 1947
Nationalité Drapeau de la France France
Décès 13 décembre 2007 (à 60 ans)
Paris

Alain Payet, également connu sous le pseudonyme de John Love[1], (né le 17 janvier 1947 et mort le 13 décembre 2007 à Paris des suites d'un cancer), était un réalisateur français de films pornographiques et érotiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière dans les années 1970 et, pendant une dizaine d'années, assure les fonctions d'assistant réalisateur sur les tournages de Philippe Labro ou Claude Vital[2]. En 1973 et 1974 il supervise la mise en scène de comédies pornographiques, produites par Lucien Hustaix, telles que Les Tripoteuses ou Les Jouisseuses, avant de se lancer lui-même dans la réalisation sous le pseudonyme de John Love (Prostitution clandestine, Julie par devant par derrière etc.).

Amateur de pratiques extrêmes et même déviantes, Alain Payet a ainsi mis en scène une actrice de 130 kilos, surnommée Groseille, dans Sexplosion et fait du nain noir Désiré Bastareaud son acteur fétiche dans des films tels que Les Gourmandes du sexe ou Les Aventures érotiques de Lili pute[2]. En 1985, il lance la mode du « Hard-Crad » avec le film La Doctoresse a de gros seins qui reste l'une des meilleures vente vidéo des années 1980.

Alain Payet a dirigé les Françaises Élodie Chérie, Karen Lancaume, Laure Sainclair, Katsuni, Coralie Trinh Thi ou encore, Tabatha Cash. Il réalise d'ailleurs le dernier film de cette dernière, Les Visiteuses, en 1994.

Dans le secteur du cinéma traditionnel, on lui doit quelques films d'exploitation telles que L'Émir préfère les blondes, avec Paul Préboist, ou encore, pour la société de production Eurociné, Train spécial pour Hitler et Helga, la louve de Stilberg. Sa maxime préférée était : « Ceux qui ne se branlent pas sur des films pornos sont des malades »[2].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Filmographie - mise à jour du 4 mars 2008:

  • 2007 : Section disciplinaire
  • 2006 : Yasmine à la prison de femme (VMD)
  • 2005 : Oksana-Flic en uniforme (VMD)
  • 2003 : Call Girls de luxe (VMD)
  • 2003 : Les célibataires (Blue One)
  • 2003 : Infirmières de charme (VMD)
  • 2002 : Les Campeuses de Saint-Tropez
  • 2001 : L'Affaire Katsumi
  • 2001 : La Fête à Gigi (VMD)
  • 2000 : Les tontons tringleurs (VMD)
  • 1999 : Hotdorix
  • 1999 : La Dresseuse
  • 1998 : La Marionnette (VMD)
  • 1997 : Les nuits de la présidente (VMD)
  • 1997 : Labyrinthe (VMD)
  • 1997 : Prison (Colmax)
  • 1996 : Chantier interdit au public (Colmax)
  • 1996 : Séances très spéciales (Magma)
  • 1995 : L'Infirmière est vaginale
  • 1995 : La Doctoresse a de gros seins cinevog 35 mm
  • 1994 : Les Visiteuses
  • 1990-1997 : Le tourniculeur (Video Anais)filmé en video
  • 1996 : Séances très spéciales (Magma)
  • 1995 : Bourgeoise le jour et pute la nuit II (René Château)
  • 1985 : Secrétaires BCBG le jour et salopes la nuit aka Beaux culs-belles gueules (Punch video)
  • 1985-1995 : Petites salopes à enculer Production Cinevog 35 mm
  • 1985-1995 : Rêves de cul as Frédéric Brazil (Antarès)
  • 1985-1995 : Inititiation érotique (René Château)
  • 1991  : Les 3 garces(video Anais) 35 mm
  • 1990  : La contesse est une pute aka Midget titre Anglais
  • 1985-1995 : Culs farcis (Penguin productions)
  • 1985-1995 : Réseau Baise-Sex opérator as Frédéric Brazil (Punch video)Production Cinevog 35 mm
  • 1985-1995 : La rousse aux gros seins (René Château)
  • 1985-1995 : La directrice aka La directrice est une salope (Penguin) Production Cinevog 35 mm
  • 1985-1995 : Elle suce aka Elle suce à genoux (Antarès) Production Cinevog
  • 1985-1995 : Cours très privés aka Cours très privés pour jeunes baiseuses (Antarès) Production Cinevog 35 mm
  • 1985-1995 : L'infirmière aux gros seins (Punch video)production Cinevog 35 mm
  •  : Les aventures érotiques de Lili pute
  •  : Julie par devant, par derrière
  • 1975 : Prostitution clandestine
  •  : Les gourmandes du sexe
  •  : Sexplosion

Superviseur de mise en scène sur

  • 1974 : Les jouisseuses Lucien Hesaix
  • 1974 : Les tripoteuses Lucien Hesaix

Films d'exploitation

  • 1983 : L'émir préfère les blondes
  • 1978 : Nathalie dans l'enfer nazi aka Nathalie rescapée de l'Enfer (nazisploitation)
  • 1977 : Train spécial pour Hitler (nazisploitation)
  • 1976 : Helga, la louve de Stilberg (nazisploitation)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Hot d'or
    • 1999 : Meilleur réalisateur européen
    • 2000 : Meilleur remake ou adaptation Les Tontons tringleurs
  • Venus Awards
    • 2003 : Meilleur réalisateur
  • FICEB
    • 2001 : La fête a Gigi - International Film Grup
    • 2002 : Ninfa 2002 del público al mejor Director

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il utilisa également les pseudonymes de Jean Pardaillan, John Amor et Frédéric Brasil, James Gardner, James Gartner, Alain Garnier.
  2. a, b et c Le cinéma X, sous la direction de Jacques Zimmer, Editions la Musardine, 2002, ISBN 978-2-84271-171-9, notice consacrée à Alain Payet, page 408.

Lien externe[modifier | modifier le code]