Michael Jeter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael Jeter

Description de cette image, également commentée ci-après

Michael Jeter lors de la 44e Cérémonie des Emmy Awards en 1992.

Naissance 26 août 1952
Lawrenceburg, Tennessee
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès 30 mars 2003
Los Angeles, Californie (50 ans)
Films notables Drop Zone
Las Vegas Parano
La Ligne verte
Jurassic Park 3
Open Range
Le Pôle Express

Michael Jeter était un acteur et réalisateur américain né le 26 août 1952 à Lawrenceburg, Tennessee (États-Unis), mort le 30 mars 2003 à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Virginia (mère au foyer) et William Jeter (10 mars 1922-1er mars 2010) (dentiste), Michael Jeter avait un frère, William, et quatre sœurs Virginia, Amanda, Emily et Larie. Il étudie à l'Université de Memphis pour y étudier la médecine. Il en changea pour apprendre le métier d'acteur. Il joua dans plusieurs pièces et comédies musicales au Circuit Théâtre, le Playhouse on the Square. Par la suite, il quitta Memphis pour poursuivre sa carrière d'acteur à Baltimore dans le Maryland. Il connaît ses premiers succès sur les planches, notamment avec des pièces de théâtre et des spectacles musicaux comme Alice in Concert et Grand Hotel, qui vaut à Jeter un Tony Award pour sa prestation en 1990.

Au cinéma, c'est en tant que second rôle marquant : mis à part Drop Zone, Waterworld, il s'est fait connaître surtout grâce à ses interprétations dans Las Vegas Parano où il incarnait un spécialiste sur les drogues décalé invité à un congrès, La Ligne verte (où il incarnait Edouard Delacroix, le détenu avec la souris M.. Jingle), Jurassic Park 3 et Open Range, l'un de ses derniers films.

À la télévision, il fut M. Noodle dans la série 1, rue Sésame. Très apprécie des enfants, il fut récompensé d'un Emmy Award pour son rôle dans la sitcom Evening Shades.

Homosexuel et ayant eu des problèmes d'alcoolisme et d'addiction à la drogue (toxicomanie, narcomanie ou pharmacodépendance), il vivait avec Sean Blue (de 1995 jusqu'en 2003, année de sa mort) et était séropositif depuis 1997. Sa mort n'a rien à voir avec sa séropositivité.

Le film Le Pôle Express (Boréal Express au Québec) et Open Range lui sont dédiés.

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme Acteur[modifier | modifier le code]

comme Réalisateur[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]