Jack le tueur de géants (film, 1962)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jack le tueur de géants (homonymie).

Jack le tueur de géants

Description de cette image, également commentée ci-après

Kerwin Mathews et Judi Meredith

Titre original Jack the Giant Killer
Réalisation Nathan Juran
Scénario Orville H. Hampton
Nathan Juran
d'après le roman du 1er
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventures
Fantastique

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Torin Thatcher

Jack le tueur de géants (Jack the Giant Killer) est un film américain réalisé par Nathan Juran, sorti en 1962. C'est l'adaptation du conte populaire anglais Jack le tueur de géants.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'ignoble sorcier Pendragon, banni d'Angleterre, veut s'emparer du trône de Cornouailles en faisant abdiquer le roi et en épousant sa ravissante fille, la princesse Elaine. Il la fait enlever par un de ses serviteur, un immense géant, mais Jack, un modeste fermier, parvient à le tuer et sauve ainsi la belle captive. Mais Pendragon n'a pas renoncé à ses sombres desseins.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le producteur Edward Small a par la suite ressorti le film dans une version musicale. Des chansons y ont été ajoutées et certaines scènes modifiées pour donner aux principaux acteurs l'impression de chanter.
  • Après l'énorme succès commercial du Septième voyage de Sinbad (1958), le producteur Edward Small tenta de réitérer l'exploit, allant même jusqu'à engager le même réalisateur (Nathan Juran), le même héros (Kerwin Mathews) et le même méchant (Torin Thatcher). Les effets spéciaux visuels ne sont cependant plus signés Ray Harryhausen, comme c'était le cas pour Sinbad ; le travail n'est qu’une recopie de celui de Ray Harryhausen et les monstres créés pour ce film sont un peu insolites mais ne manquent cependant pas de charme: le Cyclope est presque entièrement recopié dans Jack le Tueur de Géant. Un autre géant, également semblable au Cyclope, mais disposant cette fois de deux têtes (au lieu d’un seul œil) comme le Roc dans Le 7ème Voyage de Sinbad fait également son apparition ainsi que deux dragons : le serpent de mer (un lézard à tentacules) et la wyvern (un rapace géant avec une tête de chien, des ailes de chauve-souris et une queue de serpent).

Liens externes[modifier | modifier le code]