Starsky et Hutch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Starsky et Hutch

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Paul Michael Glaser (Starsky) et David Soul (Hutch) en 1975

Titre original Starsky & Hutch
Genre Série policière
Création William Blinn
Musique Lalo Schifrin (1975-1977) et Tom Scott (1977-1979)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 93
Durée 1 × 70 minutes
92 × 48 minutes
Diff. originale 30 avril 197515 mai 1979

Starsky et Hutch (Starsky & Hutch) est une série télévisée américaine de 92 épisodes de 48 minutes (et un pilote de 70 minutes), créée par William Blinn et diffusée entre le 30 avril 1975 et le 15 mai 1979 sur le réseau ABC.

En France, la série a été diffusée du 11 juin 1978 au 9 décembre 1984 sur TF1, de nouveau en 1986-1987, puis sur TMC en 2007 et, en 2009 sur Direct 8 et sur CinémaStar. Une adaptation de cette série, intitulée Duval et Moretti, fut tournée pour M6.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La Ford Grand Torino de Starsky.

Cette série met en scène deux policiers de Bay City (Californie), une ville imaginaire calquée sur Los Angeles - toutefois dans un des épisodes, Hutch déclare faire partie de la police de Los Angeles. Le brun David Michael Starsky (Paul Michael Glaser), ayant grandi dans les rues de New York est un peu naïf et très extraverti, tandis que son acolyte, blond, Kenneth « Hutch » Hutchinson (David Soul), est plus réservé et réfléchi. Malgré leurs apparentes différences, ils sont comme des frères l'un pour l'autre. Aidés par leur ami « Huggy Bear » (Antonio Fargas) (dit « Huggy les bons tuyaux » dans la version française), ils résolvent les affaires qui leur sont adressées par leur capitaine Dobey (Bernie Hamilton) de façon peu conventionnelle et très musclée. À l'appel de leur nom de patrouille « Zébra Trois (en) », ils se lancent fréquemment dans d'épiques courses-poursuites au volant de leur emblématique Ford Gran Torino rouge zébrée de blanc.

Lieux de tournage

* Bar de Huggy " les bons tuyaux "

( Dewey hotel, 721 S Main Street - LOS ANGELES, Californie ) *

* Ruelle donnant au 121 W 4 Street - LOS ANGELES, Californie

( scène où Hutch saute sur le toit de sa voiture dans l'épisode pilote. *

* Ruelle d'où débouche la Ford Gran Torino dans le générique.

( Werdin PL VERS 113, Winston Street - LOS ANGELES, Californie ) *

* Maison de Hutch

( 1057, abbot Kinney blvd - LOS ANGELES, Californie ) *

[modifier | modifier le code]

Fiche technique

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Les personnages[modifier | modifier le code]

David Michael Starsky[modifier | modifier le code]

Kenneth Richard Hutchinson[modifier | modifier le code]

Huggy-les-bons-tuyaux[modifier | modifier le code]

Capitaine Harold Calvin Dobey[modifier | modifier le code]

Le capitaine Dobey dans Starsky et Hutch se prénomme Harold

Que sont devenus les acteurs de Starsky et Hutch[modifier | modifier le code]

  • Depuis la fin de la série, si les fans ont pu revoir David Soul au cinéma dans Rendez-vous avec la mort et Magnum Force aux côtés de Clint Eastwood, le comédien s'est essentiellement consacré à la télévision comme en 1979 dans le téléfilm tiré d'un roman de Stephen King Les Vampires de Salem. Les téléspectateurs français ont ainsi pu le voir au générique de quelques télésuites comme Vents contraires, Les Filles du Lido et Sandra, princesse rebelle. Pas très loin des plateaux de télévision, David Soul est également depuis le milieu des années 1960 un habitué des planches. Il a joué des pièces de Bertolt Brecht, David Mamet et a retrouvé son compagnon de Starsky et Hutch, Antonio Fargas (Huggy « les bons tuyaux ») en 1998 pour la pièce The Dead Monkey. En parallèle, il a mené une carrière de chanteur.
  • Bernie Hamilton a trouvé avec le Capitaine Dobey le rôle de sa vie. Après l'arrêt de la série, à part des apparitions dans L'Homme qui valait trois milliards, The Misadventures of Sheriff Lobo et La croisière s'amuse en 1985, la carrière de l'acteur semble s'être arrêtée. Loin d'Hollywood, Bernie Hamilton s'est consacré à des œuvres de charité. Il est mort le 30 décembre 2008 à Los Angeles[2].

Commentaires[modifier | modifier le code]

La Gran Torino de Starsky

La décontraction et les méthodes de travail musclées des personnages ont amené un renouveau dans l'image du policier des séries télévisées des années 1970, la plupart du temps posé, poli et bien habillé[3]. La série a connu un succès considérable à ses débuts mais, en 1977, une campagne contre la violence à la télévision américaine ébranle ce succès. Les scénaristes sont contraints de couper les scènes d'action au profit de scènes plus romantiques ou comiques. L'esprit de la série n'est plus là et en 1979, Starsky et Hutch rentrent définitivement leur célèbre voiture au garage.

En France, la série doit une part de son succès aux voix de Jacques Balutin (Starsky), Francis Lax (Hutch) et Albert Augier (Huggy). Balutin et Lax s'amusaient à modifier ou à rajouter des réflexions comiques, donnant l'impression aux téléspectateurs français que l'humour était plus présent qu'il ne l'était dans la version originale, comme se l’étaient déjà permis certains doubleurs français de Amicalement vôtre (The Persuaders!). La chanson française du générique, écrite et composée par Haïm Saban et chantée par Lionel Leroy, contribua également au succès de la série.

En 1977, l'épisode 2-20 (Pas de chance Huggy) dans lequel Starsky & Hutch sont remplacés par Huggy et son ami Turkey qui deviennent détectives privés, devait lancer Antonio Fargas dans sa propre série Huggy Bear mais l'épisode fut un échec et sa série annulée.

Paul Michael Glaser a réalisé cinq épisodes et David Soul trois.

Si Starsky adorait sa Ford rouge et blanche, ce n'était absolument pas le cas de Paul Michael Glaser, qui, lors d'une interview pour la chaîne M6 en 2004, à l'occasion de la sortie du film Starsky et Hutch à la fin duquel lui et David Soul font une petite apparition en clin d'œil, avoua : « je détestais cette voiture : elle était grosse, lourde, encombrante ; dans les virages, Hutch me tombait dessus ... Non, vraiment, dès que je le pouvais, je défonçais cette voiture ! »

C'est George Barris, célèbre accessoiriste d'Hollywood, qui est à l'origine du look spécifique de la voiture de Starsky.

Devant le succès de la série, Ford réalisa, en 1976, une série spéciale de coupés Gran Torino rouges et blancs baptisés justement Starsky & Hutch et fabriqués à 1 000 exemplaires. C'est l'un d'eux qui est utilisé dans le film ; un exemplaire acheté neuf et pieusement conservé par un fan de la série, qui a gracieusement prêté sa voiture à la production du film.

Apparition de la Ford Gran Torino (Red Tomato) dans la série "The Dukes of Hazzard" le 14 septembre 1979 (CBS) (épisode 1 - Saison 1: One Armed Bandits - Une Bonne Oeuvre).

Dans l'épisode 19 de la saison 2 (Le survivant) David Soul allume la radio et on entend le générique français de Starsky et Hutch (11ème minutes)

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Figurines des quatre personnages mego de 20 cm chacun, posters, puzzles, voiture, etc...

Film[modifier | modifier le code]

Jeu de société[modifier | modifier le code]

  • Starsky and Hutch Detective Game (1977). Publié par MB. De 2 à 4 joueurs pour une durée moyenne de 30 minutes.

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Les coffrets des quatre saisons sont disponibles en DVD chez Gaumont :

  • l'intégrale saison 1 depuis juin 2004
  • l'intégrale saison 2 depuis octobre 2004
  • l'intégrale saison 3 depuis mars 2005
  • l'intégrale saison 4 depuis novembre 2005

Le film, lui, chez Buena Vista Home Entertainment. La série a également été publié en 2006 sous la forme d'une collection kiosque (fascicule+DVD) aux éditions Atlas durant 44 numéros.

Livre[modifier | modifier le code]

En 2005, un livre intitulé Pleins feux sur Starsky & Hutch est publié chez Horizon Illimité. Écrit par Philippe Lombard et Pierre Bannier, ce luxueux ouvrage agrémenté de nombreuses photos couleurs revient sur l'historique et les coulisses de la série. Il semble aujourd'hui épuisé chez l'éditeur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Site officiel de Paul Michael Glaser
  2. Starsky et Hutch : le capitaine Dobey est mort - Le Parisien, 2 janvier 2009
  3. « (...) Starsky et Hutch a eu beaucoup d'influence, comme en témoigne le succès de ses dérivés (Hunter, Texas Police, Miami Vice. Sa formule minimaliste est devenue standard : établis dans une grande ville à forte consonance régionale, deux policiers, l'un d'origine locale, l'autre « étranger », font équipe dans la lutte contre le crime urbain malgré des différences de personnalité (et, selon le cas, de classe sociale, de race, d'origine ethnique, de sexe, de culture), différences qui permettent aux séries policières de « meubler » des histoires simples et stéréotypées. » (Buxton, David, De « Bonanza » à « Miami Vice ». Formes et idéologie dans les séries télévisées, Éditions de l'Espace Européen 1991, p. 170-171, ISBN 2738801277.)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]