Christian Clavier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clavier.

Christian Clavier est un acteur et réalisateur français, né le à Paris.

Il débute avec la troupe du Splendid à la fin des années 1970 et s'impose avec ses compagnons dans des films restés célèbres, tels que Les Bronzés, Les Bronzés font du ski, Le père Noël est une ordure ou Papy fait de la résistance. Sa volonté de rester, pratiquement exclusivement, dans le registre comique, contribue grandement à renforcer son image et sa popularité ainsi que son talent comique. Il est ainsi le coscénariste et acteur de plusieurs grands succès du box-office français des films burlesques, dont Les Visiteurs et sa suite Les Couloirs du temps ou Les Anges gardiens, tous réalisés par Jean-Marie Poiré. Ses deux compositions dans le rôle d'Astérix au cinéma ont également été plébiscitées par le public. Cinq films dans lesquels il a joué ont dépassé les 8 millions d'entrées en France en l'espace de 10 ans.

Sa filmographie est presque exclusivement composée de rôles burlesques. Elle est également largement le fruit de la coécriture des dialogues (Les Visiteurs, Les Anges gardiens). Certains sont restés dans la mémoire comme le médecin Jérôme dans Les Bronzés, Jacquouille la Fripouille dans Les Visiteurs ou son incarnation de Astérix. Interprétant souvent un brave type dépassé par les événements dans des duos avec Jean Reno ou Gérard Depardieu, il changea toutefois de registre, à la télévision, en interprétant un Thénardier dans une adaptation des Misérables puis l'empereur Napoléon, et au cinéma en 2009 dans La Sainte Victoire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au lycée Pasteur en compagnie de certains futurs membres du Splendid (Thierry Lhermitte ; Gérard Jugnot ; Michel Blanc), il obtient son baccalauréat avec la mention très bien, il intègre une prépa Sciences Po[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il entame sa carrière dans la troupe de théâtre comique du Splendid, dont son oncle, le producteur Yves Rousset-Rouard est actionnaire, et participe à de nombreux films burlesques avec cette troupe, dont Les Bronzés ou Le père Noël est une ordure, où il joue le rôle de Katia, un travesti dépressif.

Mais sa réputation est accrue en 1993 grâce à ses rôles de Jacquouille la Fripouille / Jacques-Henry Jacquard dans le film Les Visiteurs dont est tiré le célèbre « Okaaay ! » qui ont été pour lui la consécration.

Dès lors, il devient un acteur dont le nom seul suffit à porter des projets cinématographiques et télévisuels visant un public populaire, dans la continuité de la comédie française: Les Anges Gardiens, Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2 et Les Visiteurs en Amérique (respectivement suite et reprise des Visiteurs), ou encore Astérix et Obélix contre César et sa suite Mission Cléopâtre (il ne participe cependant pas au troisième volet Astérix aux Jeux olympiques) au cinéma et Les Misérables (d'après le roman de Victor Hugo) et Napoléon (biographie de Napoléon Bonaparte), rôles dramatiques, pour la télévision.

Dans le répertoire picaresque, Christian Clavier a joué des avantages du duo avec notamment :

Il est aussi producteur, via sa société Ouille Productions, en référence au meilleur rôle qu'il ait joué.

Il est le frère du réalisateur Stéphane Clavier et le neveu d'Yves Rousset-Rouard, producteur des deux premiers Bronzés.

En 2006, à la suite de l'annulation du projet Astérix et Obélix en Hispanie initialement dirigé par Gérard Jugnot en 2004, lui et ses anciens collègues du Splendid redonnent vie aux personnages des Bronzés et des Bronzés font du ski qui les ont révélés, dans Les Bronzés 3 : Amis pour la vie qui totalisent 10 355 930 entrées (4 millions en première semaine, meilleur démarrage français de tous les temps). Les critiques ne sont pas très bonnes, mais le public était au rendez-vous. Par la suite, une troisième adaptation cinématographique de la bande-dessinée Astérix verra le jour en 2008 sans aucun rapport avec le projet annulé : Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques, toujours avec Gérard Depardieu dans le rôle d'Obélix. Cependant, Christian Clavier a refusé de reprendre le rôle d'Astérix, laissant sa place à Clovis Cornillac.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son père, Jean, était chirurgien et sa mère, Phanette, était femme au foyer. Il a un frère, Stéphane Clavier, réalisateur, et une sœur qui est professeur. Il fut pendant plus de trente ans le compagnon de la comédienne Marie-Anne Chazel avec qui il aura une fille Margot, née en 1983 et une autre fille en 1999 qu'ils perdirent lors de l'accouchement. Depuis 2004, il partage sa vie avec une maquilleuse de cinéma, Isabelle de Araujo (ex-épouse de Richard Gotainer), rencontrée sur le tournage de L'Enquête Corse. Il est, par ailleurs, le neveu d'Yves Rousset-Rouard, producteur notamment des deux premiers Bronzés.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

En 2007 et 2012, il fait partie des personnalités qui soutiennent le candidat UMP Nicolas Sarkozy, dont il est un ami personnel.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Christian Clavier au Festival de Cannes en 2004.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

En 2011 à l'avant-première de On ne choisit pas sa famille.

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Résultats au box-office[modifier | modifier le code]

Christian Clavier est l'un des rares acteurs français, avec Bourvil, à avoir joué dans 3 films ayant dépassé les 10 millions d'entrées.

  • Tableau ci-dessous : Films avec Christian Clavier (rôles importants) ayant attiré au moins 1 million de spectateurs en France.
Titre Réalisateur Année Entrées[2]
Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre Alain Chabat 2002 14 559 509
Les Visiteurs Jean-Marie Poiré 1993 13 782 991
Les Bronzés 3 : Amis pour la vie Patrice Leconte 2006 10 355 930
Astérix et Obélix contre César Claude Zidi 1999 8 948 624
Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2 Jean-Marie Poiré 1998 8 043 129
Les Anges gardiens Jean-Marie Poiré 1995 5 793 034
Papy fait de la résistance Jean-Marie Poiré 1983 4 104 082
Les Profs Pierre-François Martin-Laval 2013 3 955 113
L'Enquête corse Alain Berberian 2004 2 667 275
Les Bronzés Patrice Leconte 1978 2 308 644
La Vengeance d'une blonde Jeannot Szwarc 1994 2 039 370
Grosse Fatigue Michel Blanc 1994 2 015 230
Le père Noël est une ordure Jean-Marie Poiré 1982 1 582 732
Les Bronzés font du ski Patrice Leconte 1979 1 535 781
La Soif de l'or Gérard Oury 1993 1 517 890
L'Opération Corned-Beef Jean-Marie Poiré 1991 1 475 580
Le Prix à payer Alexandra Leclère 2007 1 368 791
Twist again à Moscou Jean-Marie Poiré 1986 1 361 683
Les Visiteurs en Amérique Jean-Marie Poiré 2001 1 217 623
Je vais craquer François Leterrier 1980 1 053 217

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le , il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]