Walter Matthau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Walter Matthau

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Charade (1963)

Nom de naissance Walter John Matthow
Naissance 1er octobre 1920
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 1er juillet 2000 (à 79 ans)
Santa Monica (Californie)
États-Unis
Profession Acteur
Films notables Charade
La Grande Combine
Buddy Buddy
Pirates
Hello, Dolly !
JFK

Walter Matthau, né Walter John Matthow[1] le 1er octobre 1920 à New York et mort le 1er juillet 2000 à Santa Monica en Californie, est un acteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matthau est né Walter John Matthow dans le Lower East Side à New York, le 1er Octobre 1920. Il est le fils de Rose, née Berolsky (immigrée juive de Lituanie), qui travaillait dans un petit atelier, et de Milton Matthow, électricien et colporteur (également juif, immigré de Russie). Raffolant des farces, Matthau a créé des rumeurs que son nom était à l'origine Matuschanskayasky. Jeune, Walter participé à des camps d'été de la communauté juive, où il a commencé à participer à des spectacles du camp mis en scène chaque semaine. Elève du lycée Seward Park High School, Matthau doit travailler et a eu une brêve carrière de caissier et vendeur de soda au Yiddish Theater District. Il y fait parfois de la figuration pour 50 cents la soirée. Il aime rappeler qu'il a débuté à Broadway comme doublure d'un acteur qui jouait alors un archevêque dans Anne des cent jours. Plus tard, il devient entraîneur dans les salles de boxe.

Pendant la deuxième guerre mondiale, Walter Matthau sert comme décrypteur dans l'armée de l'air.

Après des années sur les planches, il débute au cinéma dans le film dirigé par Burt Lancaster, l'Homme du Kentucky, où il joue le fourbe rival de la vedette, Bodine le tavernier. Le rôle est secondaire mais déjà d'une certaine épaisseur. Par la suite, il en incarne de semblables dans La Rivière de nos amours, Derrière le miroir, Bagarres au King Créole, oscillant entre l'ami de la famille fumeur de pipe et le méchant. Dans Les Liaisons secrètes, il passe même de l'un à l'autre.

Il forme un duo mémorable avec Jack Lemmon ; leur collaboration donne 10 films, le dernier étant Drôle de couple 2 en 1998.

Il se marie avec Grace Geraldine Johnson en 1948, qui lui donne 2 enfants prénommés David et Jenny. Ils divorcent en 1958.

En 1959, il se remarie avec l'actrice Carol Grace dont il a un fils, Charles. Elle partagera sa vie jusqu'à sa mort.

Victime d'un premier infarctus en 1966 pendant le tournage de La Grande Combine, il subit un double pontage en 1976. Il est atteint d'une pneumonie en 1998 qui l'oblige à passer deux mois à l'hôpital. Il décède d'une seconde crise cardiaque le 1er juillet 2000, trois mois avant son 80e anniversaire.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Duo Lemmon-Matthau[modifier | modifier le code]

Les deux acteurs Jack Lemmon et Walter Matthau ont tourné 10 films ensemble :

Récompenses[modifier | modifier le code]

Doublage français[modifier | modifier le code]

et aussi :

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Il était sergent dans l'armée de l'air en même temps que James Stewart qui était officier.
  • Il fumait trois paquets de cigarettes par jour.
  • Grand joueur, il lui arrivait de flamber ses cachets aux pokers ou aux jeux de courses. Une anecdote raconte qu'au début de sa carrière, il mit trois ans à rembourser ses bookmakers, après avoir perdu 183 000 dollars à parier sur la présaison du baseball.
  • À propos de Jack Lemmon : « C'est simple : lui il est courtaud et moche, moi grand et sexy. Quand j'étais jeune et que je buvais encore du cherry-cola, on me prenait pour un thermomètre. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rob Edelman et Audrey E. Kupferberg, Matthau: a life, Taylor Trade Pub.,‎ 2002 (ISBN 087833274X), p. 4

Liens externes[modifier | modifier le code]