Enclosure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Restes d'une enclosure ancienne, dans une forêt de résineux plantés (Royaume-Uni)

Enclosure ou inclosure est un terme anglais qui désigne l'action d'enclore un champ. Cet anglicisme est passé en français où il désigne la parcelle de terrain enclose de haies, de murs ou de barrières.

Ce terme fait souvent référence à un mouvement né en Grande-Bretagne aux débuts de la révolution industrielle. Les Français utilisaient plutôt le mot renclôture.

Description[modifier | modifier le code]

La réalisation d'une enclosure passe par les étapes suivantes :

  • l'appropriation par les propriétaires d'espaces préalablement dévolus à l'usage collectif (« Commons » pour les anglosaxons);
  • substitutions de l'ancien système ouvert par des champs enclos par des haies ;
  • établissement de vastes domaines, loués à des fermiers pourvus de moyens financiers.

L'enclosure s'accompagne généralement de l'utilisation de nouvelles techniques, de nouvelles cultures, de nouvelles rotations culturales.

L'enclosure a souvent été présentée comme le moyen permettant de passer d'une agriculture réputée peu productive à une agriculture plus intensive et de type capitaliste. Elle s'inscrit le plus généralement dans une situation de développement économique et dans un système de construction de la propriété privée.

Des conséquences sociales négatives de l'enclosure ont été décrites dès le XVIe siècle par des auteurs anglais tels que Thomas More. La plus importante de ces conséquence a été de supprimer les possibilités de pacage et de glane à de nombreux petits fermiers ou habitants qui profitaient d'espaces communs ouverts à tous. Pour assurer leur subsistance, ils quittèrent les champs pour la ville. C'est une des raisons qui expliquent qu'en Grande-Bretagne la population s'est urbanisée plus tôt qu'en France et que l'agriculture s'y est plus rapidement intensifiée.

Le mouvement des enclosures est évocateur de la structure agraire du bocage. Par les mutations foncières et économiques qu'il évoque, il préfigure en outre la spécialisation agricole des régions, facilitée par la Révolution industrielle.

Enclosure acts[modifier | modifier le code]

Lois anglaises entre 1760 et 1840 qui ont progressivement imposé la clôture des champs en Grande-Bretagne, dont la principale :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Utopia, Thomas More
  • Common Land and Inclosure, E. C. K. Gonner, 2e éd. 1912, réédité en 1966

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]