Loon-Plage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loon.
Loon-Plage
Loon-Plage vu de la rue Georges Pompidou.
Loon-Plage vu de la rue Georges Pompidou.
Blason de Loon-Plage
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Dunkerque
Canton Gravelines
Intercommunalité Dunkerque grand littoral
Maire
Mandat
Eric Rommel
2014-2020
Code postal 59279
Code commune 59359
Démographie
Gentilé Loonois(es)
Population
municipale
6 297 hab. (2011)
Densité 177 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 59′ 41″ N 2° 13′ 14″ E / 50.994722, 2.220555 ()50° 59′ 41″ Nord 2° 13′ 14″ Est / 50.994722, 2.220555 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 25 m
Superficie 35,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Loon-Plage

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Loon-Plage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Loon-Plage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Loon-Plage
Liens
Site web http://www.loonplage.org

Loon-Plage (Loon en néerlandais) est une commune française située dans le département du Nord, en région Nord-Pas-de-Calais.

La commune a été classée quatre fleurs au concours des villes et villages fleuris[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Loon-Plage dans son canton et son arrondissement.

Situation[modifier | modifier le code]

Loon-Plage se trouve dans le westhoek français au bord de la mer du Nord, entre Calais et Dunkerque.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Loon-Plage
Dunkerque
Gravelines Loon-Plage
Saint-Georges-sur-l'Aa Craywick Brouckerque Spycker

Histoire[modifier | modifier le code]

Au commencement, Loon-Plage n'était qu'une île. L'assèchement du territoire a permis au village de se voir définitivement rattaché à la plaine à la fin du XIe siècle. À la fin du XIIe siècle, Loon a une réelle existence mais le village est menacé à tout moment d'inondations ou de guerre. Sa position particulière, zone frontalière, aujourd'hui considérée comme un avantage, constituait à l'époque un handicap lourd. Le territoire de Loon a été victime de nombreuses guerres féodales.

De 1756 à 1790, c'est l'époque durant laquelle le village de Loon a pris définitivement sa physionomie. En 1800, la ville accède donc à son indépendance.

En 1889, le nom de la commune change pour éviter toute confusion avec Laon, une ville du département de l'Aisne. Le conseil propose alors le nom de Loon-Plage. Loon-Plage devient alors une station balnéaire, un casino et un hôtel seront construits et des animations seront faites.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Loon-Plage (Nord) ornext.svg

Les armes de Loon-Plage se blasonnent ainsi :

D'or semé de billettes de sable, et un lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  1846 Jérémie Landron    
1848   Aléxis Longueval    
  1976 Courcot    
1976 1985 Régis Fauchoit République et liberté Député de la Douzième circonscription du Nord de 1993 à 1997[2],
Conseiller général du Canton de Gravelines de 1985 à 1998.
1985 mars 2001 Jean-Claude Delalonde PS Vice-Président de la Communauté urbaine de Dunkerque de 1985 à 2001[3],
Conseiller général du Canton de Gravelines de 1998 à 2011[4].
mars 2014 Éric Rommel PRG Vice-Président de la Communauté urbaine de Dunkerque[5],
Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais[6].
en cours Éric Rommel PRG Vice-Président de la Communauté urbaine de Dunkerque[5],
Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais[6].
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 6 297 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 000 1 185 1 228 1 356 1 634 1 662 1 733 1 845 1 836
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 035 2 060 2 177 2 290 2 316 2 321 2 310 2 470 2 704
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 635 2 762 2 806 2 701 2 658 2 587 2 656 2 714 3 041
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
3 397 4 370 5 603 5 482 6 435 6 510 6 243 6 214 6 297
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2004[8].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Loon-Plage en 2007 en pourcentage[9].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,3 
3,2 
75 à 89 ans
4,8 
9,1 
60 à 74 ans
10,7 
21,3 
45 à 59 ans
19,6 
22,1 
30 à 44 ans
23,2 
20,8 
15 à 29 ans
19,2 
23,3 
0 à 14 ans
22,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le ministère des sports a décompté 48 équipements sportifs sur le territoire de la commune en 2013[11].

  • Motocross, quad, 4x4 : Ronde des sables de Loon-plage
  • la course pédestre « Loon-Plage, j'y cours !!! » (début juin)
  • Les tournois du Tennis (Tennis Club de Loon Plage) en novembre(Jeune) et Juin(Adulte)
  • Football (DHR)
  • Basketball
  • arts martiaux loonois
  • cyclisme (course des kemps 15 aout)
  • yoga
  • danse
  • amicale bouliste
  • tir
  • tir à l'arc (horizontal en salle)
  • tir à l'arc (verticale perche exterieur)
  • tennis de table
  • twirling baton
  • musculation

Culture[modifier | modifier le code]

  • Musée des jeux traditionnels
  • Médiathèque Municipale Marcel Pagnol
  • Ecole de musique groupe local « Paul Emile Victor » des éclaireuses et éclaireurs de France situé à la ferme Galamé.
  • Festival Het Lindeboom qui a lieu tous les ans au mois de juillet et regroupe des musiciens de culture celtique ou traditionnelle (Matmatah ou encore Tri Yann y ont participé)
  • Salle Coluche
  • Salle rommel
  • Carnaval (avec l'association des 8wiches)

Personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]