Citronnade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La citronnade est, traditionnellement en Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie), au Bilad el-Cham (Jordanie, Palestine, Liban, Syrie) et en Turquie, une boisson fraîche et désaltérante à base de citron et de sucre. Le jus, la pulpe et le zeste du citron sont infusés, parfois mixés, puis filtrés.

Venant des pays méditerranéens, elle est considérée comme une boisson rafraîchissante. En France, la citronnade est une boisson non gazeuse, contrairement à des limonades à base de citron vert, aussi appelé « lime », et non de citron.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le terme de citronnade est une dérivation du mot « citron ». Le citronnier dont il est issu a été découvert au pied de l'Himalaya puis transporté dans les pays arabes.

Produits traditionnels[modifier | modifier le code]

En Algérie, la citronnade, nommée cherbet el-karass[1] (mot à mot : « breuvage du citron »), est une boisson rafraîchissante fabriquée à base du jus de citron ou du jus de lime auquel il est ajouté une quantité d’eau fraîche, d’eau de fleur d'oranger, de lait et de sucre. Elle est notamment servie durant le mois de ramadan et les fêtes. La citronnade dite cherbet Boufarik[2] est la plus réputée.

Produits commerciaux[modifier | modifier le code]

À partir de la recette traditionnelle, plusieurs variantes ont été mises au point en ajoutant de la menthe, de l'alcool, un peu plus de sucre, etc. Elle est aussi utilisée comme base pour différents cocktails.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cherbet elkarass (citronnade algérienne) », sur roudacuisine.over-blog.com, (consulté le 14 octobre 2017).
  2. « Cherbet, citronnade algérienne », sur www.recetteramadan.com, (consulté le 3 avril 2019).