Fougasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fougasse
Image illustrative de l’article Fougasse
Fougasse aux olives.

Autre(s) nom(s) fouasse
fouace
focaccia
ca:coca (pastís)
ca:tonya
hu:pogácsa
de:pogatschen (Turquie)
al fogass (Algérie)
Lieu d’origine Franche-Comté
Place dans le service Cuisine de rue, pain, apéritif, dessert
Température de service Froide ou chaude
Ingrédients Pâte à pain à l'huile d'olive
Mets similaires Pain, pompe à l'huile, focaccia, socca, pizza, chausson
Classification Cuisine provençale

La fougasse ou fougace Écouter, du latin panis focacius, est une spécialité culinaire traditionnelle de la cuisine provençale, pain provençal à croûte molle, à mie épaisse et moelleuse, réalisé à partir de farine de blé, de levure de boulanger, et d'huile d'olive, éventuellement agrémentée d'olives noires, d'oignons, d'anchois, de lardons, de fromage, de sauce tomate, de champignons, ou d'herbes de Provence. Elle peut être également sucrée et briochée dans les Alpes du Sud ou à Aigues-Mortes (Gard), et fait partie des treize desserts de la tradition provençale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans la Rome antique, un panis focacius est un pain plat cuit dans l'âtre, à l'origine de la focaccia de la cuisine italienne. Le terme dérive du latin focus qui signifie « foyer », « endroit pour cuire ». La fougasse est assez plate, souvent sculptée à la préparation pour former plusieurs branches.

Elle permettait à l'origine au boulanger de s'assurer que le four à bois est à bonne température, avant d'enfourner son pain. C'était la première cuisson qui servait traditionnellement par la suite de casse-croûte matinal pour les apprentis boulangers.

Il existe une extrême diversité de fougasses, chaque région, ville ou même chaque famille ayant sa propre recette :

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de ce plat trouve son origine dans l'ancien occitan fogatza (terme issu d'un latin populaire *focacia[1], issu du neutre focacium « pain cuit sous la cendre », dérivé du latin classique focus « feu »).

L'ancien occitan fogatza est devenu fogaça en occitan moderne (selon la norme classique ; fougasso selon la graphie mistralienne) en languedocien et en provençal ; il existe également les variantes hogaça (hougasse) en gascon-béarnais et foaça (fouasso) en nord-occitan.

Cette même racine latine focacium a aussi donné les termes français fouasse ou fouace (et dialectalement : fouée plus au nord de la France)[2], ainsi que le mot slave pogača dans les Balkans et en Europe centrale (hongrois pogácsa, turc poğaça).

Fougasse est la forme francisée du mot emprunté à la langue d'oc.

La fougasse en Algérie[modifier | modifier le code]

La fougasse est aussi consommée en Algérie, en particulier dans le Constantinois dans les villes d'Annaba et de Guelma[3]. Cependant, sa farce demeure différente de la recette française. Elle est constituée d'une sauce similaire à la chakchouka agrémentée d'épices comme le ras el-hanout. Elle est vendue en boulangerie, ou par des marchands ambulants[4].

Quelques variantes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du CNRTL étymologie de fougasse².
  2. Site du CNRTL étymologie de fouace.
  3. « C'est ma vie - Il était une fois la bonne fougasse de ammi Z'biri »
  4. Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette, « Alger 2012-2013 (avec cartes, photos + avis des lecteurs) », sur Google Books, Petit Futé,
  5. Liliane Plouvier, Provence historique, fascicule 218, 2004, p. 434.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]