Zirawi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le zirawi ou rfiss zirawi ou ziraoui est une variété locale de rfiss propre aux régions de l'est algérien, notamment dans le constantinois et l'Aurès.

Ingrédients préparation[modifier | modifier le code]

C'est un mets sucré fait à base de semoule cuite en galette dure, écrasée pour en faire une pâte fine imbibée de miel, de smen et saupoudrée de noix concassées.

Tradition[modifier | modifier le code]

Ziraoui des Aurès

C’est un plat traditionnel dans les Aurès qui se fait dans les cérémonies, mariage , fêtes, circoncision[1]. Selon les régions des Aurès, certains découpent des galettes de pain avec un mélange de dattes lors de Yennayer [2]. À Ichmoul, le plat est servi lors des fêtes religieuses musulmanes[3]. Lors de la Fête du printemps Thifsouine, à Menaa, dans la région des Aurès, le ziraoui est constitué essentiellement d’amandes concassées et de miel et considéré comme dessert[4]. D'Ighzer Amllal à la vallée de Belezma, une des traditions dans le massif des Aurès, après le dîner et lors de Yennar, Ziraoui, Baghrir et B'sissa sont servis[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Saida Abouba, Aurès, Editions Publibook, (ISBN 9782342025958, lire en ligne)
  2. Nouri Nesrouche, « Les brindilles séculaires de l'la Fatima. Yennayer dans les Aurès », Al Watan,‎ (lire en ligne, consulté le 27 décembre 2017).
  3. Chafik B, « Batna : La célébration de Leïlat El Qadr, entre ferveur religieuse et traditions d'antan », Le Maghreb,‎ (lire en ligne, consulté le 27 décembre 2017).
  4. Rachid Hamatou, « La fête du printemps à Menaâ », Liberté (Algérie),‎ (lire en ligne, consulté le 27 décembre 2017).
  5. « Les vendeurs d'arachides fourbissent leurs armes à Batna », APS (Algérie),‎ (lire en ligne, consulté le 27 décembre 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]