Frita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La frita est un plat à base de légumes (poivrons et tomates principalement) semblable à la piperade. Contrairement à cette dernière, il n'y a pas d'ail dans la frita.

Composition[modifier | modifier le code]

En beignet, ou en tourte, ce mets nécessite un kilo d’oignons émincés fondus à feu doux, auxquels on ajoute un kilo de poivrons rouges (plus sucrés) et de poivrons verts coupés très finement. Quand le tout a bien réduit, on incorpore un kilo de tomates coupées en petits dés. Une fois que le tout bien cuit, on verse le contenu dans un plat à tarte sur une première couche de pâte feuilletée, et on recouvre de la seconde.

S’il reste de la mixture, elle agrémentera parfaitement un plat de riz et de viande grillée.

Origines de la recette[modifier | modifier le code]

Il semble qu'elle viendrait de la cuisine pied-noir, notamment les Pieds-Noirs d'origine espagnole, car on retrouve des beignets de frita en Espagne et même dans des boulangeries en Algérie.

Il existe deux recettes de frita : une à l'ail, dite « à la juive », où les tomates et les poivrons sont grillés puis pelés, et une version à l'oignon, dite « à l'espagnole », où les tomates et les poivrons ne sont pas grillés préalablement. Dans les deux cas, la viande (poulet ou lapin) est revenue puis retirée pour n'être rajoutée qu'après la préparation des ingrédients suivant la recette choisie.

Ces préparations se dégustaient chaudes ou froides (plus spécialement la version « à la juive ») et permettaient la préparation des fameux cocas (petites tourtes à la frita).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :