Lham hlou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la gastronomie image illustrant l’Algérie
Cet article est une ébauche concernant la gastronomie et l’Algérie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lham hlou
Autre nom Tajine el ayn
Tajine hlou
Tajine al berqoq
Lieu d’origine Algérie
Place dans le service Plat
Température de service Chaude

Le lham lahlou (لحم لحلو) ou tadjine lahlou[1] , qui veut dire viande sucrée ou tadjne doux, est un plat sucré originaire d'Algérie[2],[3],[4],[5],[6],[7] fait à base de viande et de pruneaux principalement, avec éventuellement des abricots et décorée de raisins secs et d'amandes dans un sirop de sucre et de fleur d'oranger.

Ce plat est servi comme entrée ou comme dessert durant le mois de Ramadhan et à l'occasion de fêtes de mariage. 

Appellations[modifier | modifier le code]

  • tadjin lahlou: C'est l'appellation usitée dans l'Algérois. Pour une traduction mot à mot, « tadjin lahlou » veut dire « plat sucré ».
  • tadjin el aïn: Dans l'est algérien, notamment dans le Constantinois ;el aïn étant l'appellation locale des prunes et des pruneaux dans cette région.
  • tadjin el barqoq: C'est l'appellation courante dans l'Oranie; el barqoq étant étant l'appellation locale des prunes et des pruneaux dans cette région.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]